Tag archive

WL Crew

Eclectype #49 – La playlist bordelaise – février 2019

dans MUSIQUE/Sélecta

Rendez-vous mensuel pour découvrir de nouveaux artistes issus de la scène bordelaise tout en redécouvrant des pépites locales bien de chez nous, enfouies parfois dans les bas-fonds des internets. Sans trier, on sélectionne de manière éclectique dans cette playlist des univers parfois très différents, du rock psyché à la house en passant par le hip hop ou la musique de chambre, toujours dans une démarche de promotion de la création, émergente ou non, à Bordeaux.

 

WL Crew – Fahrenheit

« Tout pour le W » tel est le crédo que se sont fixés les 7 membres de WL Crew. Récemment associé avec RK2 Production, ce groupe de hip-hop bordelais remanié en 2018 sous sa nouvelle formation a une ambition claire : marquer le paysage du rap français sans emprunte. Une touche unique, teintée d’une recherche d’évolution musicale sans fin, représentée en live « à la manière de la scène Rock d’Antan ».

 

Persepolis – Can’t Control

Le duo Persepolis nous offre quelques minutes explosives de rock alternatif avec leur nouveau titre « Can’t Control » issu de leur tout dernier EP Temptation Part I&II.

 

Vladigital – Fade to Grey (ft. Lara Massaï)

Le membre du groupe de rap apocalyptique l’Armée des Morts, DJ et producteur bordelais Vladigital redonne de l’éclat à des titres intemporels, et vient de sortir deux clips rétroactifs.

 

St Graal – Oubliance

Le mélancolique bordelais Léo aka St Graal nous régale avec sa voix chargée d’émotions et un clip sensuel avec « Oubliance ».

 

Mars Red Sky – Under the Hood

Originaire de Bordeaux, le trio Mars Red Sky captive les foules depuis plus d’une décennie avec son rock psychédélique et captivant, son invitation au voyage à travers une musique planante. Et on ne s’en lasse pas.

 

Al’Tarba & Senbeï – Rikshasa

Les deux artistes chacun issus du label bordelais Banzai Lab s’associent désormais pour créer un album de « rap sous acides », Rogue Monsters.

 

Jouvence – VOYAGE

Le rappeur Jouvence revient avec un son toujours aussi chill, avec des figures de style digne des grands noms. On adore !

 

Thug Pharmacy – Passe le briquet

Alambiqué, le dernier EP de La Prune ne déroge pas à la règle mise en place pas le crew : des tracks trap aux ambiances chelous bien produites et bien plaisantes.

 

Canal 113 • Rhone & Moreno sur Ola Radio

Nouvelle venue dans le paysage culturel bordelais, la webradio Ola Radio fédère ce qui se fait de meilleur en ville en termes de dj et artistes aux horizons divers. Ils diffusent en continu sur www.olaradio.fr et posent quelques sets sur leur Mixcloud, à l’image de ce podcast house music servi par les local heroes Rhone et Moreno de Canal 113.

 

Camel Power Club – A Wave of Goodbye (ft. Racoon Racoon)

« Une chanson de rupture qui capture ce moment où l’un a déjà tourné la page tandis que l’autre reste hébété, à contempler le vide, avec rien d’autre que des souvenirs doux-amers alamet le plus mince espoir que les choses pourraient toujours s’arranger.»

Et découvrez d’autres Eclectypes avec d’autres artistes locaux à découvrir :

Rap : Bordeaux, la rebelle endormie ?

dans Analyses/DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Vendredi 2 novembre, 20h30, le public impatient attend le show de Jazzy Bazz au Rocher de Palmer. Les premières basses retentissent, et un troupeau déchaîné fait irruption sur la scène. C’est le WL Crew, un groupe de rap bordelais, qui a peu de temps pour chauffer et convaincre le public. C’est chose faite, la salle est en feu. Mais au fait, pouvez-vous citer un seul rappeur bordelais ? Si Orelsan réalise l’exploit de placer Caen sur la carte de France du rap, pourquoi Bordeaux, neuvième plus grande ville de France semble exclue de la discipline ? Nous avons rencontré le WL Crew dans leur studio, improvisé dans une chambre de leur colocation, afin de comprendre ces raisons qui empêchent l’éclosion de talents bordelais.  Lire plus

Jazzy Bazz + WL Crew au Rocher de Palmer

dans ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE/Reportages

Le 2 novembre dernier, au Rocher de Palmer, Jazzy Bazz nous a interprété entre autre son dernier album Nuit. De retour dans la « ville de l’Entourage », le rappeur, membre de 3.14 Band à su ambiancer la foule du Rocher. Il faut dire qu’à son arrivée sur scène, le public était déjà bien chaud par la première partie proposée par le WL Crew. Ce collectif bordelais fondé en 2011 a su tirer profit de son moment sur scène pour offrir une prestation impeccable et nous proposer des titres récents tel que « 2019 ». Voici un retour en image de la soirée orchestrée par RK2 Production.

 

Eclectype #46 – La playlist bordelaise – novembre 2018

dans MUSIQUE/Sélecta

Rendez-vous mensuel pour découvrir de nouveaux artistes issus de la scène bordelaise tout en redécouvrant des pépites locales bien de chez nous, enfouies parfois dans les bas-fonds des internets. Sans trier, on sélectionne de manière éclectique dans cette playlist des univers parfois très différents, du rock psyché à la house en passant par le hip hop ou la musique de chambre, toujours dans une démarche de promotion de la création, émergente ou non, à Bordeaux.

}

Mama Laveau – Walking in the dark

Déjà repéré par ici, Mama Laveau est donc de retour. Après La Tencha, c’est la Base sous-marine qui fait office de décors pour leur dernier clip. Pas dégueu quand on sait que c’est la superbe expo de Miguel Chevalier « Digital Abysses » qui occupait le lieu au moment du tournage de ce dernier. Plutôt propice au planage dans les règles de l’art, le clip de « Walking in the dark » annonce par la même occasion la sortie du premier EP du duo, sorti le 11 octobre dernier.

}

Mellow Pillow – Trance


Les Mellow Pillow font ce qu’ils savent faire de mieux : balancer du riff puissant teinté de psychédélisme de haute volée.

}

I Am Stramgram – Empty House (live depuis les Grottes de Bétharram)

Dans un cadre splendide, I Am Stramgram délivre une version tout aussi somptueuse du morceau « Empty House ». Mais que fait la Blogothèque ?

}

Franco Divine – Orosia

Vous n’êtes pas prêts pour la « deep-fried Techno-Dance-Hall Kraut-electro onslaught » de Franco Divine. Atterri dans nos radars suite à une date au VOID, l’énergumène semble être la moitié d’un autre projet local, VvvV, et a balancé quelques tracks bien sentis sur un Soundcloud qui arbore quelques Vierges en couverture.

)

Isaac – Mirazh

Membres du collectif WL Crew, Isaac et Flam’n Kush viennent de partager le clip de « Mirazh » qui voit du beau pays et distille une forme de spleen qui fait du bien aux oreilles.

Willows – You Belong to the Sky


Pause pop-folk salvatrice dans un monde de brutes, Willows propose une formule sans chichi mais efficace : des sons ultra smooth qui donnent le smile : parfait pour surmonter l’épreuve hivernale.

)

T-Bow – Tom Selleck


Do you know Tom Selleck ? T-Bow rend hommage à l’acteur (notamment des séries Magnum, Friends, Las Vegas, Blue Bloods…) dans un clip très vintage 80’s et funky à souhait.

)

The Lost Meridian – Army of Rain

The Lost Meridian a planché plus d’un an sur Incomplete Puzz EP2, leur nouvel opus toujours rock/trip hop, dont ce langoureux « Army of Rain » bien orchestré.

}

Chien Noir – Les Enfants Sauvages

Derrière Chien Noir, on retrouve Jean et Mark, notamment connu pour avoir formé la moitié du duo Cocoon. 4 titres enregistrés cet été et des dates plutôt chouettes qui s’annoncent, dont la première partie de Clara Luciani au Rocher de Palmer le 20 décembre.

}

Carbon Killer – The Runaway (part 2)


Univers dystopique, ambiance dark et gros synthés bien trempés façon synthwave : Carbon Killer envoie tout valser sur « The Runaway », tiré d’un EP paru sur un label marseillais ; Lazerdiscs Records.
}

La Prune – Fleurie

Toujours aussi délicieuse, La Prune et son cocktail (t)rap fusion se consomme à à peu près toute heure de la journée. Quoi de mieux pour clôturer cette 46ème Eclectype ?
}

D’autres Eclectypes avec d’autres artistes locaux à découvrir :

A2H, WL Crew, Common Chill : le feu à Bordeaux

dans ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE/Reportages

Artiste versatile par excellence, à la fois rappeur et producteur, A2H représente un pan de l’histoire du rap français à lui tout seul. Avec des projets partant dans plusieurs direction entre G-funk, parfois reggae ou influences anglaises, le bonhomme fait preuve d’une diversité et d’une ouverture d’esprit relativement rare dans le rap jeu francophone. Invité par RK2 à l’Iboat au mois d’octobre dernier, ce dernier a su parfaitement maîtrisé une cale qui lui était acquise. Il faut dire qu’en guise de warm up, c’est le WL Crew et Common Chill qui étaient chargés d’entamer les hostilités : un exercice parfaitement maîtrisé et réalisé impeccablement par les deux collectifs locaux. Petit retour sur une belle soirée sacrément ambiancée !
}

                                                             

Report photos de nos 7 ans chez PIP

dans ART ET CRÉATION/DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Retour en images sur notre anniversaire fêté dignement le 24 août dernier à la maison PIP. L’événement a été l’occasion de célébrer celles et ceux qui font la scène culturelle locale actuelle et de se rencontrer, mettre des visages sur ce cher Type qu’on lit mais qu’on ne connaît pas forcément. Un bon nombre de types du webzine étaient réunis, aux côtés d’artistes qui nous ont régalé. Du groove imparable du collectif Les Amplitudes en passant par le hip hop survolté du WL Crew, le rock garage pas plus sage de Colt ou la house bien punchy de Birouette, la diversité et la qualité des propositions artistiques étaient au rendez-vous. Une exposition « L’oeil du Type », sorte de rétrospective du très bon travail effectué par les photographes du projet, s’offrait également au public, de la même façon qu’une tombola a ponctué l’événement. Nous remercions l’ensemble des partenaires qui nous ont soutenu (albaromerojabugo.com, Cancan, ALL SIMILAR, Chicho Bordeaux, Climax Festival, Revue Far Ouest, Atelier Amelot, FAUX, Parad’ice roll, La Tangente Label, le coq sportif, CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, Banzaï Lab, Musart Concept Label, Blooming Bordeaux, Le Protocole Bordeaux) et surtout PIP de nous avoir ouverts les portes de leur magnifique jardin. À la prochaine !

Crédits photos : Astrid Lagougine & Juliette Miglierina-Hardy

     

 

Retourner là haut