Daily archive

octobre 17, 2018

WattsArt invite dOP à Dom Bedos

dans ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE/REPORTAGES

Depuis leur premier event, le 13 mai 2017, WattsArt ne cesse de grandir et continue d’inviter des artistes toujours plus renommés. Ce samedi 13 Octobre 2018, ils marquent une nouvelle fois la capitale aquitaine en invitant le terrible dOP, joyeux DJ aux sonorités envoûtantes qui ne vous laisseront pas de marbre.
}

Une après-midi sous le signe du soleil, de la musique et de la bonne humeur, voilà ce qui met un terme au sublime été que nous venons de passer. Les 7 heures 30 minutes de mix annoncés par l’association WattsArt étaient bien au rendez-vous avec un opening de Groovy Eddie pour mettre tout le monde en jambe suivi du grand dOP qui lâchera un mix de 3 heures avant de laisser place à Pierre Ethien et enfin Nicolas Marzin qui clôturera cette journée bien rythmée. Je vais maintenant me taire et vous laisser vous même vous imprégner de l’ambiance présente à Dom Bedos ce samedi.
}

 

 

 

 

 

5 raisons d’aller à l’expo de JM Calvet au Laboratoire Bx

dans ART ET CRÉATION/DIVAGATIONS LOCALES

Le Laboratoire Bx, lieu d’art contemporain à Bordeaux initié par Laurent Chiffoleau et Frédéric Thuon accueille les œuvres de Jean-Marc Calvet à partir du jeudi 18 octobre. Visible jusqu’au 27 juin prochain, l’exposition met en avant le travail du peintre francophone qui vit à Granada, au Nicaragua, depuis maintenant quelques années. Déjà primé lors de la Biennale du Nicaragua, l’artiste est inspiré des plus grands peintres de l’art contemporain, comme Jean-Michel Basquiat ou Jackson Pollock. Parmi ses réalisations et ses précédentes expositions, on retrouve des galeries basées à Miami, New York ou Paris. À noter que cette exposition au Laboratoire Bx s’inscrit dans le cadre du projet « Pont des Amériques, dans la mesure où le directeur de la galerie (Laurent Chiffoleau) a pour sa part été en résidence à l’atelier de Jean-Marc Calvet lui-même à, Granada au Nicaragua. On a listé 5 raisons d’aller découvrir le travail de l’artiste.
)

Une peinture riche en détails d’un artiste reconnu à travers l’Amérique Centrale

La peinture de Jean Marc Calvet est riche en détails, d’une impressionnante esthétique, c’est un bonheur pour les yeux de se plonger dans les petits détails. Son œuvre est reconnu à travers l’Amérique Centrale, depuis qu’il a remporté la Biennale du Nicaragua en 2009.

Jean-Marc Calvet présent le soir du vernissage

L’artiste sera présent le soir du vernissage ! Jean-Marc Calvet nous fait en effet l’honneur de sa présence, pour accueillir le public et commenter son travail, riche de ses expériences personnelles. Car Jean-Marc Calvet réalise une peinture proche de l’autobiographie. Une opportunité idéale de dialoguer avec ce dernier et de découvrir son travail sous une autre facette.

Crédit photo : Antonio Diez Parra

Une première à Bordeaux

Ce sera la première exposition de l’artiste à Bordeaux. Il va ensuite exposer à Nice, et un accrochage est à l’étude à Lyon puis à Paris. C’est donc une occasion unique de découvrir le travail d’un artiste international dans un cadre privilégié, celui du Laboratoire Bx.

Un vernissage gratuit, ouvert à tous

Le vernissage le jeudi 18 octobre, en plus d’être un moment convivial, est entièrement gratuit et ouvert à tous les publics.

Découvrir un lieu de création unique à Bordeaux

Le Laboratoire Bx est un lieu qui mérite d’être découvert par le public, car parfaitement situé en plein centre ville. C’est aussi un lieu associatif, vivant, où l’équipe de bénévoles et les artistes sont toujours prêts à discuter des projets de tous et chacun.

HER – L’apparence mystique bien ancrée dans le réel

dans ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE/REPORTAGES

Ce fut merveilleux et frissonnant. Des mouvement fluides du corps de Victor au son de sa voix, tout s’accorde. La salle est comble, on peine à se faufiler. On sent l’émotion, il plane une excitation que l’on peut attraper avec les yeux. C’est un secret que l’on partage. Un concert de HER est un événement émotionnel.

Au bout de quelques instant de magie, Victor nous annonce que HER s’arrête. Ce projet qui unit deux amis d’enfance, oui je dis bien qui unit au présent. Car Simon n’est plus physiquement, mais son aura est partout. Dans les râles de Victor, dans les riffs de guitare, dans les applaudissement et dans nos yeux mouillés. La salle exhale, souffre avec Victor et comprends ce geste. Arrêter HER car sans Simon HER n’est plus. C’est les larmes aux yeux – sans exagération – que je capture avec conviction ce qui est le dernier concert de HER à Bordeaux.

Retourner là haut