Tag archive

ciao

Live rock & sets électroniques, l’open air hybride de L’Astrodøme

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Jeudi 18 juillet, en guise d’après-le-travail prolongé ou simplement de vacances appréciées, l’équipe de L’Astrodøme organisent un open air au skatepark des Chartrons, entre rock et musiques électroniques, le tout en entrée libre !

Acteur devenu incontournable de la scène indé bordelaise, L’Astrodøme continue d’essaimer ses événements ici et là à Bordeaux. L’ère du temps étant aux open air, c’est naturellement que le crew s’apprête à investir un spot particulier en vue d’une longue et belle soirée d’été : le skatepark des Chartrons. En délocalisant ainsi son propos hors de son lieu habituel, l’association renforce son maillage du territoire local et la dimension atypique des rendez-vous qu’elle propose en explorant un terrain relativement peu exploité par les promoteurs et autres organisateurs d’événements de Bordeaux. Toujours soucieux de soigner son public, l’équipe a d’ailleurs prévu de quoi se désaltérer ainsi que se rassasier pendant l’open air qui se déploiera de 18h00 à minuit. Un stand de disques vinyles est également prévu pour les plus mélomanes. Au-delà, ce rendez-vous tranche de ce qu’on a l’habitude de voir à travers la mise en avant à la fois de collectifs de musiques électroniques et de live rocks.

Un événement hybride à la croisée des genres

Cet Astroshøw s’affirme en effet comme une fête singulière compte tenu de sa programmation. En mélangeant dj set et groupes de rock, l’événement promet un croisement singulier à la fois des publics et des esthétiques. Pour entamer le bal, c’est l’équipe organisatrice elle-même qui s’installera derrière les platines pour une sélection affinée de pépites rock et psychées. Les locaux de Cosmopaark (du collectif Flippin Freak’s) enchaîneront avec leur shoegaze débarqué d’une autre planète. Ce sera ensuite au tour des toulousain de SLIFT et leur psych garage de proposer un live survolté, avant de laisser la place à la tête d’affiche de cet open air : Le Villejuif Underground qui a « autre chose à foutre que de sauver le rock français ». Le CIAO! Soundsystem clôturera cette joyeuse fête avec la pêche qu’on leur connaît et qu’on a déjà hâte d’aller apprécier. Rendez-vous là-bas ?
)

vie sauvage, huitième édition : report photos

dans ÉVÉNEMENTS/REPORTAGES

Fleurs dans les cheveux, brin d’herbe à la bouche, déhanchés nonchalants… Aucun doute, les festivaliers ont encore été fidèles au rendez-vous vie sauvage pour la huitième année consécutive. Avec sa programmation singulière, les artistes présents cette année ont fait vibrer Bourg-sur-Gironde et sa citadelle. Des notes tendres de Voyou au show hystériquement maîtrisé de Marc Rebillet, tout le monde a su y trouver son groove. Des festivités également rythmées par de nombreux plateaux artistiques et gastronomiques. Retour en images sur ce festival haut en couleurs.
}

Report photo : Ciao! w/ San Proper et Levrey

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Samedi 21 juillet, en plein cœur de Bordeaux, dans un lieu chargé d’histoire et d’heures de cours, c’est un événement un poil singulier qui a animé la Cour d’Honneur de l’Université Victoire. Fort de son expérience dans la mise en place d’open air sans fausses notes, le collectif Ciao! a encore une fois réitéré l’exercice avec un invité de choix : San Proper. Proche des prestigieuses écuries hollandaises Rush Hour et Dekmantel, l’artiste amstellodamois a livré une prestation impeccable dans un spot de choix. En warm up, c’est l’artiste local Levrey, également membre de l’équipage de l’Iboat, qui était chargé d’entamer les festivités : mission accomplie avec brio. Le Ciao Sound System clôturait pour sa part la fête, dans une ambiance survoltée et bon enfant. Présents dans les parages, on en a profité pour tirer le portrait des artistes et du public : retour en images !

Les prescriptions du Dr. San Proper par Ciao!

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Le 21 juillet prochain, c’est un moment céleste qui vous sera amené à vivre. En effet, pour la première fois la Cour d’Honneur de l’Université de Bordeaux (Campus Victoire) sera investie, le temps d’une fin de journée et d’une soirée, d’un système son vrombissant à l’univers house-disco de l’inénarrable San Proper. C’est au crew Ciao! que nous devons ce plaisir.

Cela va faire bientôt deux ans que l’équipe débarque sur différents terrains bordelais, avec notamment une prévalence pour les open air dans des cours d’écoles et autres centres aérés. Après avoir eu le privilège de recevoir Moodymann à domicile dans la Cour de l’Union Saint-Bruno le 2 juin dernier, embellit la Cour des Coqs Rouges au mois de mai, le crew a souhaité revenir à son amour d’hiver, à savoir le Campus Victoire de l’Université de Bordeaux. Cette fois, l’Atrium sera désamplifié au profit de la Cour d’Honneur et pam pam! Dr. San Proper apparaitra.

Expertise néerlandaise et attributs locaux

Activiste de la scène depuis plus de 15 ans, et travaillant de près avec les institutions du groove néerlandais telles que Rush Hour, Dekmantel ou encore Trouw, il est reconnu pour ses sets house et disco d’une grande qualité. Un selector de qualité donc, mais également un compositeur prolifique, qui compte à son actif plus d’une quinzaine de sorties sur de multiples labels de renom, Perlon ou Voyage Direct.

Un brin déjanté, Dr. San Proper saura vous prescrire une bonne dose de groove bassliné en ce samedi d’été, il sera, par ailleurs, accompagné du local Levrey et des gars du Ciao! Sound System, toujours avides de chauffer les plateaux comme il se doit. La chaleur sera sans doute au rendez-vous, les glaces de Fernand & Paulette vous rafraichiront. Enfin, suivez de près la page Facebook du Type, car un jeu concours pour gagner des places pour l’open air aura lieu d’ici peu.

Open air : Ciao! invite Moodymann à Bordeaux

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Après trois ans d’absence à Bordeaux, Moodymann est de retour le 2 juin, sur l’invitation de Ciao!. Une date idéale a noter dans le calendrier en vue de démarrer l’été de la plus belle des manières.

Crédit photo : Astrid Lagougine

Depuis sa création fin 2016, le collectif Ciao! n’en finit plus d’étonner par l’ampleur de ses événements. Enchaînant les open airs dans des lieux inédits, l’équipe a également pénétré l’enceinte de l’Université de Bordeaux en investissant l’Atrium de la prestigieuse bâtisse située place de la Victoire. Récemment, c’est même un bunker jamais exploité des Bassins à Flot qui a failli voir se dérouler l’une des joyeuses sauteries du crew. Le 30 juin, c’est la place Bergonié que fouleront les dj du collectif avec de belles activités prévues en collaboration avec la team de Rave Skateboards. Si l’on compte aussi son développement à l’échelle nationale avec des dates à Marseille, Toulon, Saint-Jean-de-Laur (avec le pointu et idyllique Monticule festival cet été) ou Paris, on peut définitivement placer Ciao! sur la carte des collectifs qui remuent Bordeaux et au-delà.

Moodymann, un grand Monsieur à Bordeaux

Le 2 juin, c’est donc une nouvelle prise de taille que se paye l’équipe bordelaise. Moodymann fait en effet partie des artistes les plus respectés du circuit, grâce à une carrière prolifique et surtout par l’ancrage du Monsieur dans ce qu’il est commun d’appeler les « pionniers » du genre, aux côtés par exemple de Larry Levan. Originaire de Détroit, Kenny Dixon Jr. de son vrai nom évolue sous un tas d’autre blases (JAN, Mr.House, M.M…), témoignant de l’activité du bonhomme qui enchaîne les projets avec pour seul fil conducteur une exigence maximale, de laquelle résulte une discographie à rallonge sans fautes de goûts ni erreur de parcours.

Ses mix témoignent de sa grande maîtrise de cette non-science qu’est le dancefloor ; une alchimie et un ressenti que l’artiste contrôle toujours avec brio. La nonchalance de Moodymann, qu’on surprend parfois à brandir des doigt d’honneur ou à mixer aux écouteurs (et non au casque comme presque tous les artistes du circuit), rajoute à son aura mystique et à la construction d’une personnalité quasiment mythique au sein d’une scène parfois trop aseptisée. Trois ans après sa dernière date à Bordeaux, à l’Iboat, autant dire que sa prestation est particulièrement attendue. On se rendra donc avec bonheur le 2 juin à la Cour de l’Union Saint Bruno pour admirer l’étendu des talents d’un artiste qui saura, on l’espère, nous surprendre et nous régaler à la fois.

Le collectif Ciao! démarre 2018 sur les chapeaux de roues

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

En cette début d’année, le collectif Ciao! passe la seconde et annonce une série de dates conséquente. De Paris à Marseille en passant par Toulon, l’équipe exporte son Soundsystem, mais confirme surtout son implantation à Bordeaux avec 3 dates dans 3 lieux différents de la capitale girondine. Passage en revue d’un début de saison 2018 sur les chapeaux de roues pour un collectif local qui voit grand.

}

Vendredi 12 janvier @ Barathym (Toulon)

Première étape dans le tour de France de Ciao!, qui pose ses disques au Barathym, un bar associatif de Toulon. L’équipe y est invitée par un « collectif informel et bordélique » de DJ marseillais : Tropicold, notamment proche de Malcolm qu’on avait déjà eu l’occasion de croiser lors d’une des fêtes des bordelais l’été dernier.

}

Samedi 20 janvier w/ Pional, Hugo Mendez & Shelter @ Badaboum (Paris)

Grosse entrée en matière en 2018 pour Ciao! qui grimpe donc à Paris dès le 20 janvier pour organiser une soirée au Badaboum, haut lieu de la culture club de la capitale. L’espagnol Pional, le londonien résident à Paris Hugo Mendez et le frenchie Shelter se partageront le deck le temps d’une nuit agitée.

}

Vendredi 26 janvier w/ La Dame Noire @ VOID (Bordeaux)

Nouveau format club pour le collectif bordelais qui tâchera de convier la fine fleur des crews français à venir s’exprimer aux platines. Pour cette première ce sont les DJ’s de l’emblématique club marseillais La Dame Noire qui répondront à l’invitation dans la cave d’une des meilleures salles de Bordeaux : le VOID.

}

Dimanche 28 janvier @ Krakatoa (Mérignac) : Dimanche Club

Fin janvier, c’est encore une fois un nouveau format qu’expérimentera Ciao!, cette fois sur l’invitation du Krakatoa. La célèbre salle de Mérignac, qui a plutôt l’habitude d’accueillir des concerts, inaugure en effet le « Club Dimanche », une fête dominicale plutôt appréciable pour pallier au blues de la fin de semaine. Le collectif y délivrera ses pépites house et disco, et ce sera également l’occasion de « bruncher », boire un verre, se poser au salon, regarder un film ou jouer : un rendez-vous à ne pas rater !

}

Samedi 10 février @ La Dame Noire (Marseille)

Match retour pour cette première date du deuxième mois de l’année : Ciao! se rend à Marseille sur l’invitation de La Dame Noire et de son équipe d’artiste. A la fois label, lieu, bar et crew, le collectif est une référence au sein de la Cité phocéenne en termes de ligne artistique.

}

Samedi 24 février @ Atrium Victoire #2 (Bordeaux)

Quelques semaines après une première édition très réussie à l’Atrium de l’Université de Bordeaux Victoire, Ciao! réinvestit cet écrin en plein cœur du centre-ville pour une fête à la fois diurne et nocturne. Avec un line up bientôt annoncé, on attend patiemment l’annonce même si on est prêt à s’y rendre les yeux fermés.

}

Résumé du tour (avec une modification pour la date au Krakatoa) :

Eclectype #36 – La playlist bordelaise – novembre 2017

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Rendez-vous mensuel pour découvrir de nouveaux artistes issus de la scène bordelaise tout en redécouvrant des pépites locales bien de chez nous, enfouies parfois dans les bas-fonds des internets. Sans trier, on sélectionne de manière éclectique dans cette playlist des univers parfois très différents, du rock psyché à la house en passant par le hip hop ou la musique de chambre, toujours dans une démarche de promotion de la création émergente à Bordeaux.

}

Libido Fuzz – I was made on a desert road

On part directement en road trip psychédélique avec le trio Libido Fuzz, qui depuis plusieurs années s’est fait un (beau) nom à Bordeaux, mais aussi en Europe avec plusieurs dates chaque année sur le continent. Signé sur le label allemand Pink Tank records, les trois garçons balancent un rock stoner puissant, parfois hypnotisant.

)

Ciao! Soundsystem Tape #1

On continue sur la thématique du voyage, avec cette première tape cosmique de Ciao!, pleine de morceaux qui incitent à l’exploration d’autres univers parallèles.

)

Zomaken ft Jouvence – Heptapode

Jouvence figurait déjà parmi nos artistes rap bordelais à suivre en 2017. Ça faisait aussi un petit bout de temps qu’on scrutait l’évolution des Dirty Tacos et de Zomaken. L’un et l’autre ont décidé d’unir leur force sur un morceau commun : « Heptapode ».

Read D – Rhodes That


On poursuit par un morceau quasi « classique » de house, produit par Real D, aujourd’hui Real J. Ultra efficace et fédérateur : un titre qui a su mettre d’accord un grand nombre de dancefloor. On retrouvera d’ailleurs l’artiste au Ground le 1er décembre pour la prochaine soirée Ground d’Electrocorp.

)

Jaromil Sabor & Precheur Loup – Calcomatraque

Après une rencontre en 2007, Loïk Maille (Jaromil Sabor) et Antoine Sapparrart (Precheur Loup) ont décidé de se rassembler autour d’un nom de scène improbable. Et de pondre quelques rares titres aux influences garage et punk, toujours avec cette optique de proposer des concepts tels que Calcomatraque.

)

Roxan De Wallen – Opium Touch

Roxane De Wallen est résidant.e du collectif LGBTQI+ bordelais Art-normes. Elle propose avec « Opium Touch » une techno un poil indus, et surtout très entêtante, parfois inquiétante.

)

JPEGMAFIA X Freaky – I Might Vote 4 Donald Trump (Daisy Mortem Remix)

Pas grand chose à dire sur ce remix jouissif des Daisy Mortem, si ce n’est qu’on apprécie particulièrement d’entendre la voix de Donald Trump recouverte par divers saturations et effets complètement chelou et distordus.

)

THEA – Summer in a cage

Petite ballade des familles au calme avec ce « Summer in a cage » de THEA, pour une jolie pause dans un monde de brutes. Un morceaux folk qui fait du bien et qui s’écoute à toute les heures de la journée.

)

Dumbhill – O.V.N.I

Il y a peu, le collectif Dumbhill se donnait pour objectif d’apprendre à des (jeunes) enfants l’art de la composition musicale et de la réalisation d’un clip, à travers des ateliers au CAPC de Bordeaux. Résultat, un album ultra planant qui s’écoute ici en entier.

)

Cockpit – Recreation

On s’énerve un peu avec ce « Recreation » des Cockpit, un groupe bordelais de « grunrage » (un mélange de grunge et de garage, dixit les internets). On retiendra la fureur des gars et leur énergie, qu’ils avaient su merveilleusement distiller dans un album bien cool sorti il y a deux ans.

)

Peaceo – Sans Problème

Pas de problème en vue avec ce morceau très posé de Peaceo dont on ne sait pas grand chose, si ce n’est qu’on a plutôt été convaincu par ce qui semble être l’un des premiers titres de l’artiste.

2×1 places : Ciao! w/ Bartellow @ La Chiffonne Rit 11/11

dans ART ET CRÉATION

On offre deux places pour la prochaine teuf de Ciao! qui prendra place dans un spot bordelais qui régale : La Chiffonne Rit. Ça se passera samedi 11 novembre en compagnie du digger munichois Bartellow.

)

Après une série d’open air estivaux tous plus réussis les uns que les autres, le collectif Ciao! aborde la nouvelle saison à travers l’exploration d’un nouveau lieu : La Chiffonne Rit. Lieu associatif unique, cet espace situé Rue Reinette (rive droite) dispose d’un atelier créatif et d’un espace extérieur « bien cosy ». Un lieu peu exploité et exploré par les divers acteurs de la scène électronique bordelaise, mais qui colle plutôt bien à l’image qu’on se fait des fêtes proposées Ciao!. En effet, les évènements proposées par l’équipe se déroulent toujours dans un cadre et un esprit idéal, à l’image de la récente venue du duo Acid Arab le mois dernier qui avait su mettre tout le monde d’accord. Pour la prochaine qui aura lieu le samedi 11 novembre, c’est le munichois Bartellow qui a été convié. Déjà invité en début d’année par le collectif, Beni Brachtel de son vrai nom est un digger aux multiples alias (Pollyester, Tambien, Columbus, GTA Hoffmann) qui a récemment sorti un album sur le très respectable label ESP Institute (Young Marco, Moscoman, Powder, Tornado Wallace…). Un dénicheur de trouvailles variées, entre sonorités chamaniques ancestrales et synthétiseurs futuristes dont on a très envie d’écouter la sélection à tes côtés, puisqu’on a deux places à offrir.

)

▬▬▬▬ INFOS PRATIQUES▬▬▬▬

Evènement Facebook

 Pour gagner ta place pour la soirée ; like la fanpage du Type et like le post concernant le jeu concours ou envoie un mail à
contact@letype.fr en objet « Ciao Bartellow 11/11 »
(Nom + Prénom + email)

2×1 places : Ciao! w/ Acid Arab @ Union Saint-Bruno 07/10

dans ART ET CRÉATION

Jeu concours pour tenter de remporter deux places pour la venue d’Acid Arab à Bordeaux samedi 7 octobre. Une teuf à ciel ouvert concoctée par nos amis de Ciao!, qui figure incontestablement parmi les inloupables de cette rentrée.

)

La dernière fois qu’on avait croisé Guido Minisky et Hervé Carvalho du duo Acid Arab, c’était au (feu) Bootleg il y a environ deux ans. Le temps d’une soirée enflammée où kick effrénés et sonorités orientales s’étaient mêlés pour convaincre aisément le public bordelais. Entre temps, les deux garçons ont sorti un album (Musique de France), ont été nominé aux Victoires de la Musique (catégorie « Musiques du Monde ») et ont écumé un bon nombre de clubs dans le monde. Autant dire qu’un petit bout de chemin a été effectué par le duo qui semble malgré tout garder la tête sur les épaules à la lecture des quelques interviews glanées ici et là sur les internets. Deux ans après leur venue à Bordeaux donc, les voilà de retour, cette fois dans un cadre bien différent que celui du Bootleg. Mais pas moins attrayant : celui de l’Union Saint-Bruno et de sa cour XXL. Après notamment Malcolm et spAceLex, le collectif Ciao! continue ainsi son exploration de facettes exotiques des musiques électroniques. Ce samedi 7 octobre, Acid Arab disposera de trois heures pour charmer son public, et on prend ici le pari que l’exercice devrait être concluant. Tu te joins à la fête ?

)

▬▬▬▬ INFOS PRATIQUES▬▬▬▬

Evènement Facebook

 Pour gagner ta place pour la soirée ; like la fanpage du Type et like le post concernant le jeu concours ou envoie un mail à
contact@letype.fr en objet « Ciao! Arab 07/10 »
(Nom + Prénom + email)

2×2 places : Ciao! Open Air w/ spAceLex @ Coqs Rouges 09/09

dans ART ET CRÉATION

Deux lots de deux places à remporter pour le prochain open air orchestré par l’équipe de Ciao! à l’occasion d’une closing en compagnie du berlinois spAceLex ce samedi 9 septembre.

 

Depuis quelques mois, les trublions de Ciao! ne cessent d’enchaîner et de proposer des rendez-vous rapidement devenu inloupables pour qui apprécie un temps soit peu la danse à l’air libre. Avant son line up le plus conséquent et attendu avec le duo Acid Arab (ce sera le 7 octobre), le collectif proposera ainsi samedi 9 septembre en guise de closing d’une saison bien remplie une dernière fête dans un spot déniché par l’équipe ; les Coqs Rouges et son ambiance cour de récré si propice à l’amusement sur fonds de rentrée scolaire. En maître d’école, c’est le berlinois spAceLex et sa sélection de disques étendue allant de l’italo-disco au rock électronique allemand qui distribuera les notes à un public qui devrait répondre à l’appel !

 

▬▬▬▬ INFOS PRATIQUES▬▬▬▬

Evènement Facebook

 Pour gagner ta place pour la soirée ; like la fanpage du Type et like le post concernant le jeu concours ou envoie un mail à
contact@letype.fr en objet « Ciao spAceLex 09/09  »
(Nom + Prénom + email)

2×1 places : Ciao! Open Air w/ Malcolm @ Coqs Rouges 13/07

dans ART ET CRÉATION

Après une série d’open air ayant rythmé ces derniers mois à Bordeaux, la team Ciao! réitère l’exercice en investissant une cour en plein centre-ville le jeudi 13 juillet, avec le parisien Malcolm. Deux places à gagner ici.

}

En seulement quelques mois, les évènements proposés par l’équipe de Ciao! ont su insuffler à Bordeaux un certain renouveau de la fête, en mettant à l’honneur de nouveaux spots au cœur de la ville ainsi que des artistes peu connus mais particulièrement intéressants. Après un live d’Eva Geist le mois dernier, c’est le français Malcolm, manager du label Global Warming, qui se chargera d’animer les festivités en ce jeudi 13 juillet, veille de fête nationale et donc de jour férié. Ancien D.A du festival Crossover, ce digger explore un versant exotique des musiques électroniques, en puisant dans un répertoire varié, de la house aux musiques chamaniques, toujours dans un souci d’hédonisme collectif. Pour l’accompagner, on retrouvera le Ciao! Sound System avec Batou Bat, ainsi que deux membres du collectif Birouette.

}

▬▬▬▬ INFOS PRATIQUES▬▬▬▬

Evènement Facebook

 Pour gagner ta place pour la soirée ; like la fanpage du Type et like le post concernant le jeu concours ou envoie un mail à
contact@letype.fr en objet « Ciao! Open Air 13/07  »
(Nom + Prénom + email)

2×1 places : Ciao! Open Air w/ Alan Briand – Shelter, FREEMA & Tristão 03/06

dans ART ET CRÉATION

Jeu concours pour tenter de remporter deux places pour l’open air de samedi 3 juin avec Alan Briand – Shelter, FREEMA & Tristão de L’Orangeade ainsi qu’un artiste local.

}

Après les formats hiver à l’Atelier Zelium, le collectif bordelais Ciao! né en octobre dernier inaugure ce samedi un nouveau spot en plein air : la Cour des Coqs Rouges. Encore un lieu atypique en plein centre ville dégoté par le président de l’association Théo Pasquet. Toujours dans un objectif de projet anticonformiste et collaboratif, les lieux seront transformés en un décor acidulé par la scénographe Marine Cardin. L’objectif, pour le fondateur du collectif, c’est de « faire sortir les gens des clubs » pour les inviter dans un lieu plus confidentiel et original.

Pour la programmation, Ciao! nous réjouit avec un line-up toujours ambitieux et surprenant. Après le boss du label Sofrito Hugo Mendez et l’excellent munichois Bartellow pour les éditions à l’Atelier Zelium ; ce 3 juin l’équipe bordelaise convie Alan Briand (Shelter) qui viendra présenter son dernier LP : Zon Zon Zon. Le jeune parisien du label International Feel Recordings amènera l’été avec une ambient teintée de zouk et d’afro vibe plutôt captivante.

Pour l’accompagner, Ciao! fait aussi place à la scène émergente bordelaise avec FREEMA et Tristão de L’Orangeade et un newcomer qui a été choisi après un appel à candidature lancé par le collectif. En bref, l’event nous réserve une ambiance chill et tropicale comme le suggère la bannière réalisée par Antoine Durufle qui nous rappelle le désert chilien d’Atacama. Musique du soleil, glaces et bières bien fraîches vous y attendent pour les premières danses de l’été bordelais. On a hâte d’y être et on vous offre deux tickets pour l’occasion !

}

▬▬▬▬ INFOS PRATIQUES▬▬▬▬

Evènement Facebook

 Pour gagner ta place pour la soirée ; like la fanpage du Type et like le post concernant le jeu concours ou envoie un mail à
contact@letype.fr en objet « Ciao! Open Air 03/06 »
(Nom + Prénom + email)

Retourner là haut