7 nuances de trance, par Onohno

dans MUSIQUE/SÉLECTA

Ancien bordelais désormais basé à Bruxelles, l’artiste Onohno explore depuis la capitale belge toute une palette de sonorités trance à travers ses sets. Que ce soit à travers sa résidence sur Kiosk Radio ou à l’occasion de diverses dates en club, le producteur et DJ déploie une diversité de nuances autour de cette esthétique. À l’occasion de son retour à Bordeaux pour une soirée club du collectif tplt – dont il est également résident – le vendredi 16 décembre, on lui a proposé de nous livrer 9 morceaux autour de ce genre qu’il affectionne tant.

Man With No Name — Lunar Cycle

« On commence fort avec ce titre du légendaire Man With No Name, sorti en 1993 sur le réputé label Dragonfly Records. Probablement un de mes plus gros classiques goa trance 90s ! Pour l’anecdote, Identified Patient l’avait joué downpitché à une soirée Microkosm à l’IBOAT en 2018, j’ai pété un plomb dessus et suis tombé dans la trance à partir de ce moment-là. »

)

Ololiuqui — Olo Garden

« Toujours dans la goa mais cette fois-ci downtempo, ce track d’Ololiuqui sur Spirit Zone est une véritable pépite. Il a un côté super zen avec les mélodies puis en même temps très tribal dans les percussions et légèrement dub grâce à la basse, c’est vraiment représentatif de tous les aspects que je peux aimer dans la musique lente. D’ailleurs je conseille fortement le label Spirit Zone, plus de 200 releases ambient & goa-psy-prog trance toutes meilleures les unes que les autres. »

)

Revolt — Faster, Faster (Nick Muir’s Remix)

« Énorme bombe progressive-trance découverte récemment dans un podcast de Kasra V sur Radiant Records. Après un âge d’or vécu début des années 2000, ça fait maintenant deux ans que le genre redevient beaucoup à la mode grâce à des artistes comme Spray ou Byron Yeates. C’est typiquement le genre de track à absolument jouer en entier, tu retournes le dancefloor à 100% après ce break incroyable. »

}

GEO — rozumo

« GEO fait partie des nouveaux artistes d’une niche SoundCloud inspirés par la techno avec un k. On retrouve l’esthétique free-party des genres assez rapides comme la tribe ou la hardtek, qui jouent beaucoup sur la répétition, la texture et les sonorités hypnotiques, ce qui donne un aspect très mental. C’est ce genre de trance dans lequel je m’aventure le plus ces derniers temps, c’est cool de voir qu’il y a une vraie communauté soudée derrière ce genre là ! »

}

Metal Spark — Metal Detector (R.mix)

« Corrosive est un album dingue dans le genre psytrance breaks mais le remix de Metal Detector est de loin l’un des meilleurs tracks dans le genre. Il est intéressant parce qu’il a une esthétique assez futuriste grâce aux synthés et aux effets mais une basse et des percussions qui groovent vraiment bien qui donnent un côté plus chaleureux. »

}

Zerotonine — Arkturus

« On reste encore sur de la psytrance avec ce track de Zerotonine sorti en 2004. La progression est excellente, il y a pleins de petits éléments qui rentrent au fur et à mesure et qui lui donnent un côté stratosphérique. »

}

Meridian — Reach For The Stars

« Pour finir, un magnifique track de trance classique de Meridian, sorti sur Bonzai en 2000. Il s’inscrit dans cette vague trance 2000 dont faisait parti Tiesto ou Armin Van Buuren, avec un son très euphorique. Typiquement le genre de track à jouer en closing quand les lumières s’allument ! »

}

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

0 0,00
Retourner là haut