5 raisons d’aller au festival tplt vision

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Vendredi 16 et samedi 17 septembre se déroulera la deuxième édition de tplt vision. Émanation du collectif bordelais tplt, le festival inaugure cette année des nouveaux formats tout en affirmant sa dimension défricheuse. On a donc listé 5 bonnes raisons d’aller fouler son dancefloor ce week-end.

Crédit photo : William Millaud

Découvrir une programmation défricheuse 

À l’image de tplt qui a toujours cherché à explorer un versant aventureux des musiques électronique, tplt vision se fera l’écho – comme sa première édition – des mouvements à l’œuvre au sein de la scène actuelle. Plusieurs artistes internationaux y sont invité•es : du belge Lefto Early Bird à l’allemand DJ Spit en passant par la canadienne Ciel. Une programmation pointue et défricheuse qui reste accessible, composée de 18 artistes, avec beaucoup d’émergent•es et d’autres valeurs sûres montantes comme les françaises Anaco ou Elise Massoni. L’occasion de découvrir un certain nombre de talents dans un cadre agréable ; les rives du Quai Deschamps et deux lieux nocturnes.

Explorer de nouveaux formats 

Cette année, l’une des grandes nouveautés de tplt vision est la mise en place de nouveaux formats nocturnes. En plus des deux parties diurnes qui se dérouleront quai Deschamps, le festival se dote de deux soirées le samedi 17 septembre. La première aura lieu à l’IBOAT, en compagnie de la jeune allemande DJ Sweet6teen, de Salomée et du duo résident de tplt : Simple Exposition. L’autre soirée aura lieu quant à elle en warehouse, dans le cadre d’une collaboration inédite avec le crew techno iconique bordelais Fugitiv’. Alias, DJ Spit, Elise Massoni et Onohno se partageront les platines pour une soirée intense au BPM probablement assez élevé.

Première édition de tplt vision. Crédit : William Millaud

Apprécier une diversité d’esthétiques 

Sans jamais s’enfermer dans un genre, tplt vision fait plutôt le choix des croisements, des intersections musicales. La vingtaine d’artistes qui y jouera représente en effet une diversité d’esthétiques, de la trance lente à de la house hypnotique, en passant par la techno saccadée ou des breaks d’inspiration UK. De quoi permettre à chacun•e d’apprécier la fête en fonction de ses goûts tout en découvrant par ailleurs de nouvelles formes d’hybridation artistique.

Soutenir un acteur majeur et historique de la scène électronique locale

Le collectif tplt fête l’an prochain ses dix ans. Dix années passées à proposer des événements et des projets à Bordeaux, son terrain de jeu. Instigateur du format Le Verger et de La Serre aux Vivres de l’Art, mais aussi de la première Boiler Room dans le Sud Ouest, tplt a largement contribué à faire rayonner Bordeaux sur la carte des musiques électronique en France. Le nouveau festival tplt vision en est la dernière manifestation ; y aller, c’est donc soutenir un acteur indépendant majeur et historique de la scène électronique locale.

Constater la force de la scène musicale locale

Composée d’un bon tiers d’artistes de la scène locale, la deuxième édition de tplt vision offre une véritable plateforme d’expression aux talents bordelais•es. Le festival illustre bien toute la force de Bordeaux qui n’en finit plus de voir émerger des DJs et producteur•ices de grande qualité, à l’image d’Alias, DJ Donna, Neida, Salomée, Saari, Simple Exposition et Sevenbeatz.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

0 0,00
Retourner là haut