Le Protocole Radio : 4 ans au service de la scène musicale locale

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Le Protocole Radio fête ses 4 ans le 26 mai prochain à l’IBOAT. L’occasion de revenir sur 4 années passées par la webradio à défricher la scène musicale locale qui a développé une relation singulière avec la scène électronique girondine.

crédit photo : Othilie Jourde Ledoux

2018 : La Passion

Il existe une passion inhérente pour les musiques électroniques chez tous les porteurs et les porteuses de projets de la scène culturelle bordelaise. La création Le Protocole Radio s’inscrit également dans cette lignée. Amaury Naval, le co-fondateur, est encore au lycée lorsque l’envie de partager de la musique électronique en flux continu lui vient. S’inspirant de modèles en pleine croissance tels que Radio Meuh ou encore Nova, Le Protocole voit le jour en mars 2018. 

)

La jeune radio s’approche dès lors des différents collectifs et médias de la ville. L’objectif est clair : promouvoir la scène électronique bordelaise et les différentes initiatives qui la composent. Petit à petit celle-ci s’installe dans le paysage culturel bordelais. Les premières émissions apparaissent dans la grille de programmation de la radio, les interviews se multiplient. La radio se développent rapidement malgré le peu de moyens alors à leur disposition.

2019 : Les Responsabilités

Le Protocole Radio se structure au cours de l’année 2019. Une programmation hebdomadaire travaillée apparaît, avec des podcasts d’artistes régionaux, nationaux et internationaux. Le média se développe également avec un accent particulier sur la rédaction d’article afin d’accompagner les émissions. Enfin, la webradio devient un acteur complet de la scène culturelle en organisant son premier événement à l’Hydrophobie.

Cette structuration s’accompagne d’événements marquants pour la webradio. Le Protocole développe premièrement un partenariat avec le Solifest, festival éco-responsable de la région bordelaise. Ce partenariat rentre dans un désir d’intégrer une démarche responsable au sein de l’association. Celui-ci leur mènera également la webradio à interviewer Bellaire, artiste marquant de la house française. De plus, Le Protocole intervient également au cours des Bordeaux Open Air. La radio organise des ateliers avec les enfants afin de les sensibiliser au fonctionnement de ce média que l’on retrouve au quotidien. 

La fin de l’année est marquée par l’organisation de plusieurs soirées en collaboration avec des collectifs. Le Protocole devient un réel moteur de dynamisme culturel au cours de cette année 2019 et compte la maintenir.

2020 : Dents de scie

Le début de l’année 2020 est prometteur pour Le Protocole. Le média fait la rencontre de Romain de Cancan qui les invite à investir leur espace du Boucan. La webradio obtient alors un premier local dans lequel ils ont la possibilité de s’exprimer librement. L’association continue également d’organiser des événements, dont son anniversaire, prévu pour mars sous le format d’aperoboat à l’IBOAT. Enfin, Le Protocole retravaille son identité visuelle afin d’avoir un logo reconnaissable et singulier.

Crédit : Amaury Naval

Cependant, la crise sanitaire appose un arrêt total du monde culturel. Le premier confinement instaure une atmosphère morose au sein de la vie du média. Néanmoins, dans un de ses articles, Trax Magazine intègre Le Protocole parmi une liste des meilleures webradios de France. Cela redonne de la motivation à celle-ci qui décide de se concentrer sur les projets innovants au cours de cette période difficile.

À la fin du confinement, Le Protocole fait une petite pause afin de se ressourcer. Le déconfinement permet une bouffée d’air frais et une sensation de liberté retrouvée s’installe. La crise sanitaire n’existe plus dans l’imaginaire commun et plusieurs initiatives re émergent. Toutefois le second confinement stoppe de nouveau le monde culturel et remet un coup à la motivation de la web radio. 

2021 : Année Tampon

L’année 2021 est une année en demi-teinte pour Le Protocole. Les acteurs et actrices de la scène culturelle semblent plus tatillons à l’idée de monter des projets, et le public accueille ces projets de manière mitigée. Cependant l’envie de danser demeure. C’est ainsi que plusieurs événements ont lieu dont les Jeudis Rendez-vous à l’IBOAT et également au Summer Of Love à Darwin.

Crédit : Othilie Jourde Ledoux

2021 est une réelle année tampon pour la webradio afin de préparer l’année suivante. L’association privilégie ce moment afin de se concentrer sur la cohésion interne. Toutefois, le projet Solarium voit le jour : collaboration entre Le Jaqen, la brasserie Azimut et Le Protocole, Solarium est une compilation de producteurs locaux vendue avec une bière spécialement brassée à l’occasion.

)

2022 : Bouffée d’air frais

Cette année est une réelle bouffée d’air frais pour Le Protocole. Une programmation travaillée ainsi qu’un calendrier chargé rythment ce début d’année.

Après un premier événement au Quartier B en mai, la webradio va investir plusieurs espaces d’expression de la ville. De la Cour des Finances pour la fête de la musique en partenariat avec Distill et Bruit Rose, au Marco Polo en passant par les Vivres de l’Art pour des événements w/ Le Protocole Radio DJs et les Bordeaux Open Air avec les ateliers auprès des enfants, Le Protocole souhaite être un acteur primordial de la culture bordelaise. Rendez-vous ce jeudi 26 mai à l’IBOAT pour le montrer !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

0 0,00
Retourner là haut