Vezania Festival : voyage festif et immersif en Haute-Vienne

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Du 27 au 29 mai, un nouveau venu dans la famille des festivals néo-aquitains verra le jour, hors du cadre urbain. Le Vezania Festival se déroulera dans le 87, en Haute-Vienne, avec une programmation diversifiée, entre cérémonie artistique, workshops, concerts… Pour en savoir plus sur l’initiative, on a posé quelques questions aux organisateur·ices de l’événement.

Crédit photo : Raeve Lucide

Le Type : Salut l’équipe ! Content de voir arriver un nouveau festival dans la région. Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer cette initiative ?

Vezania Festival : Le projet est né dans un sous-sol de Berlin autour de quelques verres. Une partie de l’équipe était en train de discuter de moments forts et intenses que nous avions vécu, notamment lors de soirées et de festivals. Nous avons beaucoup échangé sur ce que nous aimerions proposer et après plusieurs mois nous nous sommes lancés ! Nous avons choisi de nous perdre dans la Haute-Vienne afin de proposer un événement qui soit aussi un weekend de déconnexion, dans la nature ! Parce que ce qui fait notre différence et ce que l’on veut mettre en avant, c’est cette balance entre musique électronique et acoustique, et ateliers créatifs et collaboratifs.

On a lu que vous indiquez vous inscrire dans cette « nouvelle vague de festivals ultra participatifs », de Crème Brulée à Nowhere ou Coucool. En quoi ces festivals vous inspirent-ils et comment définiriez- vous cette « nouvelle vague » ?

Ce n’est pas vraiment une nouvelle vague car certains de ces événements ont déjà plusieurs années au compteur, mais ils sont inspirants pour nous car ils cassent les codes du festival classique. Le fait que tout le monde soit invité à participer, à échanger, à rencontrer, à sortir de sa zone de confort tout en écoutant ses limites et respectant le consentement de chacun. Tout cela nous a inspiré !

Le lieu du Vezania Festival

Il y a d’autres festivals dans la région qui vous inspirent ?

Vl y a deux festivals du coin que l’on affectionne particulièrement et où on sait que l’ambiance y est douce et collective, ils s’appellent La Josestanie et Les InsolAntes. Aussi, on a vu que deux collectifs bordelais que l’on suit et soutient depuis longtemps se sont lancés dans l’aventure du festival, il s’agit de Mates et Les Viatiques.

Il y a tout un récit construit autour de Vezania Festival, avec l’histoire d’une certaine Colette… Pouvez-vous nous en dire plus ? 

Dans cette même idée d’aventure immersive et participative, on a voulu créer une histoire qui inviterait les festivaliers et festivalières à se prendre au jeu. L’idée est non seulement de proposer un imaginaire autour de Vezania, de marquer son identité forte, mais aussi de faire perdurer cette histoire et cette quête sur place. Car il y a un but ultime : trouver le trésor de Vezania.

Quid de l’empreinte carbone de Vezania Festival ? Comment aborder cette question-là lorsqu’on crée un événement qui, par définition, peut avoir un impact durable sur le territoire où il se déploie ?

C’est une question des plus importante, car le simple fait d’organiser un événement est de fait polluant. Nous avons donc réfléchi à différents moyens de réduire notre empreinte carbone, par exemple en favorisant le circuit-court pour nos approvisionnements, en invitant des artistes qui n’auront pas à prendre l’avion, en utilisant beaucoup de matériaux recyclés (récupérés dans des recycleries du coin notamment). Nous utilisons également du bio-carburant pour nous alimenter en énergie. Et puis, pour tout le matériel dont on a besoin, on privilégie les dons, les prêts, la récupération (Emmaüs notamment), et la construction. Et bien sûr, tout ce que l’on construit sera stocké et réutilisé !

L’affiche du Vezania Festival

Parlons un peu de la programmation du festival. Vous programmez 40 artistes : quel est l’esprit global et la direction artistique prise ?

Au même titre que de nombreuses décisions qui ont été prises au sein de l’association, le noyau dur de l’organisation a pu contribuer à la construction de la programmation. On a de la chance d’être composés de personnes qui ont des goûts musicaux et des appétences artistiques différentes, ce qui fait que l’on a vraiment ciblé le plus de styles possible : du dub et early trance à de la trance et hard trance, en passant par des styles plus accessibles comme la tech house ou la techno berlinoise. D’un autre côté, l’appel à projets nous a permis de découvrir des artistes acoustiques qui nous ont beaucoup surpris, avec beaucoup d’expérimental et de formations réduites qui laissent de la place à la voix et aux textes.

Au vue des réactions de nombreuses personnes habitant dans le 87, nous avons l’impression que la scène électro a besoin d’un petit regain de vitalité

L’équipe du Vezania Festival

Pas mal d’artistes de la région sont programmé·es, de Bordeaux à Angoulême ou Poitiers, Limoges. C’est un souhait ? Comment percevez-vous l’état de la scène musicale du 87 ?

Oui il était important pour nous de nous implanter dans la région tout en mettant en avant la scène locale. Nous sommes donc entré·es en contact avec de nombreuses associations et collectifs, ainsi qu’avec la radio Emergence FM avec qui nous avons organisé un tremplin pour les DJs. Au vue des réactions de nombreuses personnes habitant dans le 87, nous avons l’impression que la scène électro a besoin d’un petit regain de vitalité et c’est avec plaisir que nous allons humblement mettre notre pierre à l’édifice !

Au-delà, comment votre association s’inscrit dans le paysage associatif culturel local ? Menez-vous d’autres actions tout au long de l’année ?

L’idée du festival était de prendre la température et de se rendre compte si nous avions notre place ici. Alors toutes les relations que l’on a construites avec les acteur·ices de la vie locale sont vouées à être durables, en tout cas on l’espère. Même si on est assez ouverts sur la région toute entière car on vient tous et toutes de coins différents, mais l’idée est bien entendu de faire perdurer ces collaborations.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

0 0,00
Retourner là haut