PREMIÈRE : SBONK — Franck Lejape

dans AVANT-PREMIÈRES/MUSIQUE

Adeptes du « patchwork sonore », le groupe bordelais SBONK assemble des sonorités jazz-rock et psychédéliques à travers le traditionnel trio guitare-basse-batterie pour offrir une musique éclectique et planante. Leur nouvel album Les portes factices sort le 15 novembre. En attendant, on a le plaisir d’écouter en avant-première le morceau « Franck Lejape ».

Crédit photo : SBONK

« C’est quoi SBONK ? De la funk-fusion, de la cumbia-psyché ou du post-acid-garage-rock-prog-de-chambre ? Un peu tout à la fois. » Après deux EP à leur actif sorti en 2017, Icozi et Goutch, ainsi qu’un album intitulé Lamizuk en 2020, SBONK continue son périple musical en affirmant son style de rock expérimental. Le trio dévoile Les portes factices dans quelques jours, et a choisi Le Type pour partager un fragment de son œuvre.

Dans « Franck Lejape », on pénètre dans un interlude aux effluves bucoliques, permises par l’incrustation de bruitages de la nature dans le paysage sonore créé par le groupe, composé de synthés et d’effets en tout genre. S’ensuit une longue phase krautrock au cours de laquelle la guitare se découvre très progressivement, pendant que la basse et la batterie jouent sur une métrique différente. La phase arrive alors à son paroxysme pour laisser place à des accords, lourdement plaqués pour transformer radicalement l’ambiance, qui tend vers le trip hop. Ensuite, la batterie fait une sorte de flash-back, elle revient aux mêmes accords qu’au début, donnant l’impression que la phase précédente n’était qu’éphémère, comme un rêve. « Franck Lejape », c’est une douzaine de minutes mystérieuses, presque lascives, dignes d’une bande originale.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de AVANT-PREMIÈRES

0 0,00
Retourner là haut