Bulles et arts graphiques à l’honneur au festival Gribouillis à Bordeaux

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Les 18 et 19 septembre se déroulera la première édition du Festival Gribouillis. Dédié à la bande dessinée, au livre jeunesse et au dessin, ce nouveau venu du paysage culturel bordelais propose une programmation riche, avec un salon du livre, des expositions, soirées, spectacles, ainsi que des ateliers. Impulsé par Sarah Vuillermoz (membre du Comité de Sélection FIBD d’Angoulême) et son équipe, ce projet célèbre les arts graphiques et les bulles, tous genre confondu.

Arts graphiques à l’honneur

Né de l’envie de mettre en avant les arts graphiques, Gribouillis est un festival implanté à Bordeaux, avant tout familial, ouvert à toutes et à tous, pour petit.es et grand.es. En proposant plusieurs lieux d’expositions mais aussi soirées et ateliers, c’est une véritable promenade éclectique, aventureuse et curieuse qu’expérimentera le public de l’événement. En mettant en avant des acteurs locaux ou nationaux, Gribouillis représentera à la fois libraires, maison d’éditions, auteurs et autrices, afin de créer de véritables échanges.

Un programme riche et aventureux

Au programme de cette première édition, un salon du livre dessiné sera accueilli par Le Garage Moderne, en plein cœur du quartier des Bassins à Flot. Lieu atypique, il sera le terrain de jeu et de rencontre avec des libraires, maisons d’éditions, auteurs et autrices, ainsi que de fanzines ou bouquinistes.

Des expositions sont par ailleurs présentées en amont et durant le festival, avec Florence Dupré la Tour : Drôle de mauvaise fille, visible à la Bibliothèque Mériadeck, jusqu’au 10 octobre, Lucas Méthé et Papa Maman Fiston : L’ivresse d’une famille sans pareille à la Librairie Galerie La Mauvaise Réputation ou encore Même pas morts : les 30 ans des Requins Marteaux à La Fabrique Pola, aussi jusqu’au 10 octobre avec une soirée de dédicaces et concerts le vendredi 17 septembre.

Libraire Galerie La Mauvaise Réputation / Crédits Photos : Pierre Lansac – Happe:n

Au total, une dizaine d’expositions sont accessibles, ainsi que des projections programmées aux quatre coins de la ville et à retrouver sur le site web du festival.

Soirées et spectacles pour enfants sont aussi au programme, avec Blonde Venus qui accueillera à la fois de la lecture dessinée le samedi avec L’enfant qui voulait toucher le ciel, un crumble club (spectacle musical et histoires étranges) et un Radio Minus soundsystem, le tout pour des enfants de 5 à 9 ans, les samedi et dimanche après-midi. Pour les plus grands ça se passera samedi à 21h avec Articho & DJset : Dj Alfred Hitchcock magazine, Dj Objets trouvés & Chamo.

Blonde Vénus

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

0 0,00
Retourner là haut