La galaxie Daisy Mortem décortiquée en un album

dans MUSIQUE/SÉLECTA

Au tout début du confinement, le duo bordelais Daisy Mortem a eu l’idée de confectionner une version plus fun de leur premier album Faits Divers sorti en janvier chez Napp Records. Ainsi, chaque track de Fausse Nouvelle est une version re-dé-construite des morceaux originaux. À défaut de pouvoir voyager, le duo définit ce nouvel album comme des vacances mentales lors desquelles ils sont allés chercher des collaborations à l’étranger, notamment en Amérique Latine. Daisy Mortem revient sur ce projet plus coloré et dansant aux antipodes de l’original, plus sombre et hivernal.

Crédit photo : Mathias Adam et Milena Pasina

Gamelle (feat Cyberkills)

« Je sais plus trop comment on a connecté avec eux mais ça a été le coup de foudre. On a une énergie similaire : on fonce sans réfléchir (rires). On ne se pose pas de question sur le style de musique, on n’a pas de stratégie, à part faire les expériences les plus folles. On a pu échanger de façon très fluide là-dessus. C’est un des premiers feats qu’on a fait je crois, et ça a pas mal influencé le reste de l’album, d’aller vers ce truc ensoleillé et gothique à la fois. On était super contents de bosser avec des brésiliens aussi, et d’avoir toute cette diversité sur l’album. C’est génial de voir des gens venant du monde entier se ré-approprier ta musique et y confronter leurs univers. »

}

« Hit Do Carnaval » de Cyberkills

}

L’Empoisonneur de Chats (feat Pakun Jaran)

« Sur celle-ci, on est pas allé chercher loin : Pakun Jaran, ça fait dix ans qu’on collabore ensemble. Pareil pour M3C, qui fait tous les miaulements autotunés, c’est la mif. Il s’avère qu’on est tous très influencés par les rythmiques reggaeton depuis quelques années, et Pakun Jaran a particulièrement creusé cette approche. Comme « Fausse Nouvelle » prenait une couleur très caliente avec des collaborateurs comme Cyberkills, c’était tout naturel de faire ce feat. Pour la petite histoire, cette chanson a été écrite après que les chats de Charlotte, notre DA, aient été empoisonnés dans son quartier. »

Fausse Nouvelle

« Cette version est partie d’une ré-écriture orchestrale que nous a proposé Haraldur Þrastarson, un compositeur de musiques de films islandais, qui se permet ce genre de petites folie sous le pseudonyme de H4LLIW3LL. Au départ, c’était un remix, mais le passage aux instruments d’orchestre à tellement changé le morceau, le rendant plus dramatique et tendu, que j’ai eu envie de ré-enregistrer toutes les voix et de rechanter les paroles avec une approche quasiment lyrique, comme une sorte d’opéra. Évidemment, on sait pas trop pourquoi, on a terminé la track en la faisant exploser sur une outro style Eurodance. Ça nous paraissait logique. »

« Eitt » by Haraldur Þrastarson

Etoiles (feat Metaroom)

« C’est justement Pakun Jaran qui nous a fait découvrir Metaroom, un producteur avec une approche originale, proche des anime, cartoons et jeux-vidéo, avec des productions pas loin du breakcore, hyper speed, toujours assez happy. Comme pour le feat avec Cyberkills, on a pensé que c’était intéressant de confronter notre univers assez goth avec un univers hyper-coloré. »

« God Race » de Metaroom 

}

Mange tes morts (MAAY remix)

« On a rencontré MAAY en jouant à la release party de Catnapp, à Berlin, l’an dernier. Elle est le DJ de Catnapp et elle avait fait un set reggaeton industriel hyper violent qu’on avait adoré. On a ensuite découvert qu’elle faisait aussi des prods en solo, qui mélangent des ambiances de film d’horreur hyper gothiques avec des rythmiques latino et club. Bref, ça correspondait exactement avec l’approche qui commençait à se dessiner sur cet album ! »

« Ritual Carnal » de MAAY

La Nuit Sexuelle (Mr.Kitty remix)

« Un matin on est tombé sur un commentaire de Mr.Kitty sur le clip d’Arêtes, une track de Faits Divers. On connaissait pas, et on découvert son énorme tube « After Dark » comme ça. Sans trop y croire, on lui a envoyé un message pour savoir si ça lui plairait de nous remixer. Il a accepté immédiatement, il a choisi sa track et à peine un mois plus tard on recevait son remix dans nos mails. Il nous a donné vraiment beaucoup de force en faisant ça, parce-que tu vois qu’il ne fonctionne pas de façon stratégique et qu’il respecte juste la valeur de l’artiste sans se poser la question de son audimat. On a aussi trouvé ça super qu’il propose une version envoutante et mélancolique de notre track la plus agressive et brutale, ça correspond bien au challenge qu’on voulait relever avec cet album »

« After Dark » de Mr.Kitty  

Faits Divers (s1m0nc3ll0 remix)

« Notre ami s1m0nc3ll0, en plus d’être un graphiste incroyable, est un grand DJ, qui peut mixer plusieurs heures d’affilées en enchainant les plus improbables mashups de Linkin Park avec des BO du Seigneur des Anneaux ou d’obscurs remixs de jeux-vidéos. Il fait lui-même des remixs et mashups qui continuent cette esthétique bordélique de collages anachroniques. Autant dire que quand on a reçu sa proposition de remix intégrant des samples de Crazy Frog et des gimmicks jamaïcains, on a été scotchés. On aime les sensations fortes et là, on a été servis. A moins que ce ne soit la pire chanson jamais sortie. On ne sait plus. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

0 0,00
Retourner là haut