Rêve de jour : l’ode à la fête retrouvée de l’IBOAT

dans ART ET CRÉATION

Du 13 au 17 juillet se tiendra Rêve de Jour sur le Parvis des Archives de Bordeaux. Cette collaboration entre l’IBOAT, Ola Radio et l’Opéra National de Bordeaux dans le cadre de la saison cultuelle Ressources est pensée comme une manière de renouer avec la musique et la fête, entre rêve et réalité.

Crédit photos : IBOAT

Des retrouvailles entre rêve et réalité

Les cinq journées de Rêve de jour ont été pensé comme une véritable expérience musicale et culturelle sous le signe du retour progressif de la fête au cœur de Bordeaux. Lieu d’accueil de ces festivités, le Parvis des Archives de Bordeaux scénographié par le collectif Cancan sera plongé, pendant 5 jours, dans une ambiance onirique où rêves et utopies émergeront à nouveau.

Affiche de l’événement

À travers la programmation que l’IBOAT, Ola Radio et l’Opéra National de Bordeaux ont concocté, c’est un véritable voyage musical hiérarchisé qui va être proposé. D’un rêve prémonitoire, endormi, on passera progressivement vers le stade des rêves conscients, créatifs et lucides, avant d’arriver au grand réveil. Avec une seule conclusion : le retour de la vie culturelle est bel et bien réel.

Une programmation bi-culturelle

Le mot d’ordre de ce rendez-vous est simple mais essentiel : célébrer la musique collectivement. Et pour cela, une programmation éclectique et bi-culturelle mettra à l’honneur une multitude d’artistes autour de la rencontre entre musiques électroniques et classiques. Des genres qui paraissent pour certains éloignés et difficiles à connecter. Pourtant, lors de Rêve de Jour, pour cette ode à la fête retrouvée, les deux dialogueront en parfaite harmonie.

Au Programme, on commence le 13 juillet avec un line up entièrement local et électronique, avec les collectifs de l’IBOAT Soundsystem, Super Daronne et Distill qui se chargeront de façonner ce rêve prémonitoire sur le grand retour de la fête. Le 14 juillet, pour la « Révélation » c’est Ola Radio qui est partenaire, et les « Mariannes de la musique électronique » seront mises à l’honneur. Sont ainsi invitées ; Belaria, Bernadette, DJ Donna, Ola Terreur et Mary B

Les soirées du 15 et du 16 juillet (Rêve Lucide et Rêve Créatif) ont elles été construites en collaboration avec l’Opéra National de Bordeaux, et la programmation fera le pont entre musiques classiques et électroniques. Pour se faire, trois invités de renom : Etienne Jaumet, Fabrizio Rat et Kaspar Ravel qui fera de la vidéo pour l’accompagner. Puis, sur ces deux jours, l’ONB viendra parsemer la scène de ses talents avec le Duo Zélos (violon et percussions), la Quintette de Cuivres et le Récital Lyrique de l’Opéra (Gaëlle Flore, Claire Larchet, Séverine Tinet et Philippe Molinié). 

Enfin, le 17 juillet, le grand réveil sera festif et mouvementé avec le hollandais Young Marco, grande figure de la scène underground accompagné de Sevenbeatz et S.Telecom. Les vinyles risquent bien de voltiger et le dancefloor de chavirer pour clôturer ce bel événement. Comme dans un rêve, les cinq jours de festival seront sous le signe de la liberté et entièrement gratuits (mais sur réservation bien évidemment).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ART ET CRÉATION

0 0,00
Retourner là haut