L’invocation dark disco du Lascar Capac aux Vivres De l’Art

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Le samedi 17 juillet, à l’initiative du nouveau collectif Lascar Capac, Cabaret Nocturne, Wakhan et Ismētra se succéderont aux platines lors d’une soirée dark disco aux grooves percussifs. Une invocation que l’on doit à LaGouje et Felight Flash du collectif Croix Jaune, qui présentent pour l’occasion leur nouveau projet : le Lascar Capac.

Crédit photos : Camille Treutenaere

Artcar haut en couleur pour vibe dark disco

Depuis 2009, le collectif de musiques électroniques bordelais Croix Jaune organise divers événements dans des lieux de la ville, en plus de mixer aux quatre coins de la France. Cet été, c’est du côté des Vivres de l’Art que ses membres ont posé leur dévolu. Petite nouveauté ; un nouveau collectif et Artcar de fabrication maison : le Lascar Capac, afin de mener leur vibe sonore et scénographique vers de nouveaux horizons.

Référence à la momie inca Rascar Capac : « celle qui déchaîne le feu du ciel », cet artcar onirique, aux dimensions impressionnantes et muni de centaines de LEDS hautes en couleur, sera pour l’occasion occupé par les artistes internationaux programmés pour la soirée. En l’occurrence ; le belge Cabaret Nocturne, signé notamment sur le très respecté label allemand NEIN Records, prolifique écurie qui sort très fréquemment la crème de la scène dark disco, downtempo et acid européenne et mondiale.

Affiche de l’événement

Pour enchaîner on retrouvera les parisiens Wākhan et Ismētra, autour d’un back-to-back qui oscillera entre rythmiques ethno-techno et groove percussif. Tous deux sont membres du crew parisien O’Tawa records, collectif et label instigateur de teufs multiculturelles et spirituelles qui ont marqué la scène de la capitale ces dernières années. C’est le sound system L-Accoustic de la « maison » de Croix Jaune qui se chargera du warm-up, afin de chauffer la piste de danse.

Rendez-vous festif dans friche artistique

La fête se déroulera donc le samedi 17 juillet, aux Vivres de l’Art, un lieu qui célèbre les cultures dans toute leur diversité, et qui sonne donc comme une évidence pour accueillir le Lascar Capac. Cet espace artistique à la limite de l’utopie se compose d’un ensemble architectural datant du XVIIIe siècle, classé comme monument historique. Malgré cet héritage, les Vivres restent tournées vers le futur, puisque entièrement rénovées il y a peu et en capacité d’accueillir un grand nombre d’événements et de faire la part belle aux cultures émergentes. 

Crédit photo : Camille Treutenaere

Mêlant open air et espace intérieur, le lieu se prête parfaitement aux soirées aux sonorités électroniques, qui y trouvent un réceptacle idéal, à l’image pendant un temps du collectif tplt qui y a mis en place son QG avec les Vergers puis La Serre. Le samedi 17 juillet, le Lascar Capac devrait lui aussi, pour son retour dans le champ événementiel local (après une soirée parisienne endiablée avec l’équipe Madame Loyale / Rituel Records le weekend précédent, aux côtés de Claptone et Dombrance), faire du lieu une zone de festivités éphémère de choix pour le public bordelais. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

0 0,00
Retourner là haut