Festival Pulsations : défricher les musiques classiques à Bordeaux

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Pour le lancement de la nouvelle édition du Festival Pulsations, l’Ensemble Pygmalion s’installe sur la métropole bordelaise et offre un véritable espace de création artistique autour du répertoire classique. Du 30 juin au 18 juillet, une programmation audacieuse, innovante et accessible, s’établit dans des espaces inattendus de la métropole.

L’Ensemble Pygmalion investit la métropole bordelaise

Pour cette nouvelle édition, le Festival Pulsations s’installe dans divers espaces de la métropole bordelaise. De l’espace culturel Darwin, aux Bassins de Lumières, en passant par la Halle des Chartrons et de multiples autres lieux, on pourra y retrouver des concerts de musiques classiques proposés en entrée libre.

En compagnie des musiciens de l’Ensemble Pygmalion, chacun.e est invité.e à découvrir différents univers artistiques autour de la musique classique. On retrouve l’expérience vibratoire collective proposée par Camille, le récital Légendes interprété par la soprano Sabine Devieilhe et le pianiste Mathieu Pordoy, le concert performance Mo’s, un véritable chantier musical sauvage, créé et interprété par James Thierrée.

Les Atelier-Pulsations dédié à la jeune génération des arts de la scène

Dans sa volonté de valoriser les talents de la nouvelle génération, le programme Ateliers-Pulsations vise à faire naître des projets novateurs au sein d’un large champ artistique recoupant les arts de la scène d’aujourd’hui.

Cette nouvelle génération s’intègre aux différents concerts proposés au sein du Festival où elle pourra développer son aptitude auprès d’artistes confirmés et internationaux. Georgia Tavares et Enzo Cescatti proposeront une mise en lumière de la Cour Mably, pour l’opéra l’Enfant et le Sortilège. Thomas Atkins et Ema Nikolovska partageront eux la scène avec deux figures internationales du monde lyrique : Michael Spyres et Sabine Devieilhe. Quatre jeunes chanteurs talentueux seront présents à l’occasion du récital Schubertiade : Nikola Hillebrand, Beth Taylor, Kieran Carrel et Konstantin Krimmel accompagnés par le pianiste Jonathan Ware.

Raphaël Pichon, fondateur de l’Ensemble Pygmalion

Un festival accessible et engagé

L’Ensemble Pygmalion défend l’ambition de proposer des concerts gratuits et accessibles à tous. Ainsi les artistes s’invitent dans différents quartiers de la métropole, et proposent à leur auditoire des concerts de musique de chambre, dans un cadre intime et bienveillant, où la musique classique sera mise à l’honneur. Ces rencontres de proximité sont l’occasion de découvrir les artistes du festival, de découvrir la musique classique sous un autre regard, dans des formats adaptés à tous les âges.

À cette occasion, on retrouvera notamment le percussionniste Sylvain Fabre dans une création sonore envoûtante où se mêleront rythmique et poésie, au travers du maniement habile d’instruments originaux et inattendus (au Rocher de Palmer à Cenon.)

Un spectacle unique et poétique, en compagnie du guitariste Miguel Henry et de la danseuse Akiko Veaux, sera également proposé aux enfants qui participeront à sa création. Associant la danse, les marionnettes et la musique baroque, la Compagnie de l’Aune promet une véritable rencontre participative au cœur du labyrinthe du château de Versailles. (Salle des Fêtes Bordeaux Grand Parc, Bordeaux)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

0 0,00
Retourner là haut