Isulia : l’oasis culturel de la Fimeb au cœur de Bordeaux

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Un an après son CLUB360, la Fimeb reprend du service à travers la mise en place, du 30 juin au 4 juillet, d’Isulia. Présenté comme une « île imaginaire, mi-archipel, mi-oasis », le projet se veut être une véritable expérience qui mêle musiques et expérimentations, en plein cœur de Bordeaux.

Inscrit dans le cadre de la saison culturelle Ressources, Isulia est l’un des premiers événement d’envergure (post-crise sanitaire) à voir le jour autour des cultures électroniques à Bordeaux. Il est porté par la Fimeb, réunion d’acteur.ices qui œuvrent à la promotion des cultures émergentes et indépendantes au niveau local. A travers ce rendez-vous, c’est une véritable expérience festive et réflexive qui va être proposée à l’ensemble du public bordelais.

Isulia : expérience totale, rendez-vous festif et réflexif

« Micro-édition ». C’est ainsi que la Fimeb présente son nouveau rendez-vous Isulia. Derrière ce nom qui convoque un imaginaire sous forme d’utopie, on décèle une volonté d’explorer de nouveaux formats, et surtout de décloisonner les pratiques, de mêler des esthétiques afin d’offrir aux bordelais.es une expérience totale.

Pour l’occasion, ce sont deux lieux de la ville qui seront investis par Isulia : le Musée d’Aquitaine et les jardins de la Cité du Vin. Deux établissements culturels (re)connus au niveau local, mais peu exploités pour la mise en place d’événements de ce type. Au sein du premier, on retrouvera des formats de débats, d’échanges et de réflexions, autour de différentes thématiques. Un temps sur le podcast sera notamment proposé le jeudi 1er juillet, animé par Sylvain Pinot, membre de Câblé!. Le Type aura également le plaisir d’être présent, puisque l’équipe de la Fimeb nous a confié une carte blanche pour un échange au sujet du deuxième numéro de notre revue papier Akki. Des masterclass sont aussi prévues, en compagnie notamment du producteur et dj bordelais Djedjotronic.

Émulation locale

Côté Cité du Vin, c’est une programmation musicale entièrement locale qui sera proposée. Plusieurs esthétiques y seront représentées, entre rap (avec le collectif z0ne qui bénéficie dimanche d’une carte blanche et qui convie pour l’occasion C4am, IGee en live ainsi que DJ Sams) et musiques électroniques. Sur ce terrain, c’est un beau panorama de la scène électronique locale qu’on pourra retrouver. Le vendredi ce sont 4 artistes qui se succéderont derrière les platines : Anaïs Leszcynska (résidente sur Rinse France), Neida (membre de SUPER Daronne et auteur d’un excellent EP sur Nehza Records récemment), Sevenbeatz du label Le Ciel Records ainsi que Pelo Renzo du duo-collectif Birouette.

Le samedi, ambiance acid, downtempo et EBM pour cette deuxième journée de festivités, avec Mary B du collectif SUPER Daronne, le duo de tplt Simple Exposition, Hirschmann qui a récemment sorti un LP sur le label toulousain Ritmo Fatale et Djedjotronic de l’iconique label Boysnoize. Un line up aux couleurs locales donc, qui confirme la démarche de la Fimeb et de ce nouveau rendez-vous Isulia de mettre en avant la scène musicale bordelaise.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

0 0,00
Retourner là haut