Le Boulevard des Potes : lieu riche de vie et d’engagement

dans DIVAGATIONS LOCALES/VIE DE QUARTIER

C’est à deux pas du quartier Saint-Michel que se trouve le Boulevard des Potes, une association prônant la pluralité culturelle et qui se bat à sa façon contre toutes les discriminations possibles. C’est un peu comme si les voix d’Angela Davis, Gandhi ou Nelson Mandela résonnaient en ce lieu fort en volonté. Un mélange d’entraide, d’ouverture et d’art.

Un havre de paix et de cohésion sociale…

Lorsque nous passons les portes du Boulevard des Potes, c’est face à un lieu rempli d’échanges que l’on se retrouve. Si on devait l’imager, nous pourrions dire que l’association est un véritable couteau-suisse d’actions contre les discriminations. Effectivement, cela fait bientôt 30 ans qu’elle a été créée (en 1991), et a donc pu évoluer et développer de nouveaux outils. Pour en terminer sur la parenthèse historique de sa création, on peut dire que c’est en accord avec ses convictions que le nom a été choisi. La connotation populaire présente dans le mot « boulevard » suivi par « des Potes » en font un lieu accueillant et enclin à la complicité.

Comme Angela Davis l’a dit « Je n’accepte plus les choses que je ne peux pas changer. Je change les choses que je ne peux pas accepter », et c’est ce que le Boulevard des Potes s’adonne à réaliser.

L’association apporte un point d’honneur à faire de la solidarité un de ses piliers, et à faire basculer les soucis individuels en de réel enjeux sociétaux. C’est pour cela qu’elle organise constamment des débats et des interventions sur des thématiques dont nous sommes tous et toutes concerné.e.s, à différentes échelles, tel que l’intégration ou l’égalité pour tous. De même que des permanences d’accueils sont constamment créées pour aider les personnes dans des démarches administratives pour qu’elles accèdent à leurs droits.

Sur une note plus légère, le Boulevard des Potes a repris l’idée toulousaine des repas de quartier. Un moment de convivialité où les individus d’un même secteur se réunissent en extérieur, chacun apportant quelque chose à partager, dans le but de créer ou renforcer un lien entre voisins. Étant donné la situation actuelle, il a été nécessaire de mettre en stand-by les repas de quartier et de limiter les allées et venues au sein du site mais tout reprendra son cours dès que cela pourra se faire en toute sécurité, et chaque activité sera ouverte au plus grand nombre.

… mais également un lieu de savoir et de transmission

L’association participe à la transmission de la vie culturelle à Bordeaux en permettant à des artistes de chaque domaine, qu’ils soient amateurs ou professionnels, de venir s’exposer ou bien jouer au café associatif qui a été installé. Cela fait du Boulevard des Potes un authentique acteur pour l’ouverture culturelle et cela contribue à amener la vie au sein du lieu.

Le Boulevard des Potes est aussi très engagé pour aider les jeunes de tout les milieux. Elle a même développer un partenariat avec l’Éducation Nationale pour diffuser un enseignement civique sur divers thèmes qui traite d’égalité et de citoyenneté, très présents au sein de l’établissement. C’est à travers des activités entièrement ludiques, et en impliquant les jeunes, que l’association a décidé de partager ses principes fondamentaux. Parmi elles, on retrouve le concours du Cyber Rallye de l’Égalité, Radio Air au collège Sainte-Marie Grand Lebrun ou encore l’exposition « Des Noirs dans les Bleus ».

Cependant, l’apprentissage n’est pas réservé qu’aux jeunes, et ça le Boulevard des Potes l’a très bien compris. L’établissement a crée des séminaires prévus pour des professionnels de la région Aquitaine, afin de les sensibiliser à la citoyenneté et à la lutte ​contre les discriminations. Au moyen de ses formations, le site a trouvé de quoi se financer depuis une dizaine d’années. C’est grâce à cet appui que le Boulevard des Potes peut appuyer les initiatives associatives qui lui sont proposées et qui sont en accord avec les valeurs et les messages qu’elle véhicule. Ainsi, il y a un accompagnement essentiel des projets que ce soit administrativement, de manière pédagogique ou juste en soutien comme elle le fait avec les artistes qu’elle accueille dans son espace culturel.
)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*