Le Maquis : un festival engageant tourné vers l’Afrique au bord de la Garonne

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Le week-end du 19 et 20 septembre 2020, le festival Le Maquis revient rive droite, pour sa troisième édition, à La Guinguette chez Alriq. Mené par l’association Kélé, ce festival offre un nouveau regard sur le continent africain, par le biais de concerts, d’expositions et d’un marché de créateurs. Lieu d’échanges et de rencontres, l’ambiance promet d’être festive !

Crédits photo : Kélé ©

Le Maquis est organisé par le collectif « an bè kélé » (« on est ensemble » en langue Bambara du Mali), réuni au sein de l’association Kélé. Le collectif organise ce festival pour donner à voir les multiples facettes du continent africain actuel, en promouvant toute la richesse de sa diversité et les nombreuses initiatives innovantes, autant artistiques que culturelles.

Le Maquis, festival africain engageant

En Afrique sub-saharienne, le maquis désigne avant tout un bar/restaurant en plein air. C’est un lieu d’échanges et de rencontres, ouvert à tous. En France, le maquis est plutôt rattaché à la mémoire de la résistance, et à l’engagement politique et social. L’engagement, c’est d’ailleurs l’un des thèmes du festival, qui ne se veut pas seulement engagé, mais engageant. Notamment par le biais d’échanges avec le public, et avec les nombreux intervenants qui sont attendus.

Pour sa troisième édition, le festival se déroulera de nouveau à la Guinguette chez Alriq, un lieu atypique et chaleureux. Autrefois entouré de hangars, la Guinguette est désormais en plein cœur du Parc aux Angéliques, au bord de la Garonne et à deux pas de l’Écosystème Darwin. Petit coin de campagne en ville, elle accueille régulièrement des artistes variés, avec une grande scène couverte, plusieurs bars et stands de nourriture ainsi que des dizaines de recoins arborés d’où observer le fleuve et les quais de Bordeaux.

Une programmation pour offrir de nouvelles perspectives sur l’Afrique

Côté musique, c’est le groupe anglo-ghanéen ONIPA (« humain » en langue Akan du Ghana) qui mettra l’ambiance samedi soir, avec un mélange afrofuturiste entraînant ! En deuxième partie de soirée, c’est le DJ set Gelale qui animera la Guinguette, à partir de 23 heures.

Au milieu des stands de créateurs, vous retrouverez par exemple exposées les sérigraphies de Gombo, artiste franco-congolais se revendiquant de la culture afropolitaine. Radio Kélé sera au micro pour animer les deux jours de l’évènement, en interviewant des invités, « de Bordeaux à l’Afrique et de l’Afrique à Bordeaux ».
)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

Retourner là haut