Rap bordelais : panorama par Le Grand Feat 2/4

dans MUSIQUE/SÉLECTA

On joint nos forces avec Le Grand Feat pour un panorama non-exhaustif du rap bordelais en 2020. En quatre épisodes, cette émission de radio (diffusée en temps normal sur Radio Campus Bordeaux et Toulouse ainsi que Radio Paul Bert) nous propose sa vision du paysage rap bordelais. Artistes émergents ou confirmés y seront mentionnés histoire de bien prendre la mesure de la qualité de la scène hip hop locale. Après avoir exploré la ride bordelaise dans le premier volet, il est temps d’entamer le deuxième opus de ce panorama, dans un mood d’écoute des plus chill… En effet : le travail, la ride, la ride, le travail ; ce mode de vie très bordelais ne serait pas pleinement profitable sans une bonne session chill en guise de compensation. Et ça tombe bien, car de plus en plus de représentants de la scène bordelaise n’hésitent pas à proposer une vibe des plus smooths, qui vous relaxeront à la manière d’un chant incantatoire. Accommodez votre meilleur fauteuil, préparez votre tisane rituelle, mutez votre phone : tout est prêt pour votre session chill. Big up à Bastien Huet et Arnold Labarbe, co-fondateurs de l’émission « Le Grand Feat » pour cette collaboration.

Crédit photo : Luna Omer-Verny
Visuel : Rialeb

Pour franchir la première porte de la zénitude, nous vous recommandons le rappeur Joey Larsé (reçu en plateau chez LGF, un aperçu de son passage ici). Bordelais d’adoption, il est passé maître ès-chillances au fil de ses projets, notamment avec Drugstore, produit par Yepes, un des producteurs phares de la scène bordelaise. D’ailleurs, pour élargir le cercle, vous pouvez aller chiner du côté de leurs comparses comme Plae Casi (19 heures) ou encore prendre une dose de “Chilling Champ” avec Kayo (“Ride Immobile”).

La deuxième porte à franchir ne se fera pas sans un peu de douceur féminine, avec la rafraîchissante BabySolo33. Valeur sûre du label Colligence, elle s’est rapidement imposée sur la scène nationale en enchaînant les collab’ avec des producteurs tels que Dj Weedim, Piège ou Evi Beats, pour ne citer qu’eux. Son univers tout en douceur vous mettra des “Coeurs bleus” dans les yeux, comme dans “Babyphone”, ce clip issu de son dernier projet Solo2019.

Maintenant que vous avez atteint les sommets du mont Nirvana, on vous propose de décoller de la stratosphère avec le label Kosmos, en partant à la découverte des vibes sombres de BVNXX, qui cultive sa différence à base de mélodies planantes et de flows saccadés. La preuve avec son dernier clip “Eux c’est pas nous”.

Autre passager du vaisseau Kosmos, Lewedi qui, après nous avoir lâché le gros bangerTchadness”, redéfinit les contours de l’espace-temps avec “Interstellar”.

Vous voilà en complète apesanteur, les yeux perdus dans la grande Bleue. Le moment est parfait pour vous plonger dans le dernier projet de 6PA, Gastronom, où vous trouverez notamment un feat bien senti en la personne du rappeur lyonnais Jorrdee (ex-667). Avec son flow susurré et ses prods éclatantes, le membre fondateur du label Tarmaq Industry vous fera entrevoir le “Scuti”, une géante 1700 fois plus grande que le soleil…

Pour franchir la porte ultime de la zénitude, nous vous proposons une découverte émanant de nos explorations Rapologiques Écoute Ta Ville, l’artiste Petit Maudit, du label Maycash Music, un rappeur à la vibes singulière qui gagne à être connu, tout comme le livre du même nom.


)

Voilà pour cet aperçu des rappeurs à suivre en 2020, sous forme de chill à la bordelaise, accompagné de MC. Partagez vos coup de cœur chill sur la page Le Grand feat, et suivez leurs playlists Écoute Ta Ville, tous les mois sur Radio Campus. Enfin, n’hésitez pas à leur envoyer les sons ou contacts de vos MC indépendants, ils n’attendent que vous…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

Retourner là haut