SONY DSC

Les initiatives culturelles locales à suivre en ligne

dans DIVAGATIONS LOCALES

Le temps s’est comme arrêté, les journées passent au ralenti et tendent à se ressembler. Une ambiance morose qui plane, où le doute et l’ennui prennent parfois le dessus. Les souvenirs d’une exposition, du dernier film au cinéma, de la dernière soirée qui a fait frémir vos jambes vous semblent si loin maintenant. C’est dans ces moments-là que la culture, toujours présente, joue son rôle. Celui d’aider à positiver, à s’évader, à faire des découvertes, mais surtout de partager. L’opportunité de tirer un bénéfice de cette période de réflexion qui nous est offerte et de s’intéresser à de nouveaux sujets. Pour mettre de la distance avec cette « routine confinée », bien commencer sa journée de travail, se détendre ou simplement se créer un petit moment « culture », nous avons souhaité mettre à disposition une liste non exhaustive des initiatives locales culturelles à suivre en ligne. 

Crédit photo : manybits

La Radio Pirate de l’IBOAT

Après 6 sessions signées exclusivement par l’équipage de l’IBOAT, la radio pirate part en quête de nouveaux horizons, et met le cap vers de nouveaux bunkers. L’occasion de découvrir tous les jours, les « spécial guest » du bateau intelligent durant un live Facebook. Une cagnotte en ligne a également été mise à la disposition des internautes pour continuer de soutenir le bateau, même à l’arrêt.

Allo ? Ola te parle

Le confinement peut être source de tension, de bonheur, de situations drôles ou cocasses… Mais plus de verres en terrasse, de pause clope, de « rdv à la cafèt’ » pour se raconter tout ça. Pour te défouler, te plaindre ou simplement voir que ta situation n’est pas si terrible que ça, Ola Radio devient ton confident. Une hotline « Spéciale Quarantaine », joignable 24h/24 et 7j/7 au 06 07 23 57 58.

Chaque jour, juste avant la pause du 4h, Ola Terreur et sa voix suave t’attendent en live sur leur radio. De 15h à 16h, 10 messages vocaux sont écoutés en direct. Ils sont généralement accompagnés de recettes culinaires, de playlists commentées ou encore de lecture. Si jamais tu rates le “rdv” du jour, pas d’inquiétude tu pourras retrouver l’épisode sur Instagram.

Vos artistes en live, comme si vous y étiez

Si pour certains la musique est vitale, les artistes mettent les bouchées doubles pour pallier aux concerts annulés et proposent de nombreux live sur différents réseaux sociaux.

  • Lionel Fantômes : coiffeur/barbier le jour et dj la nuit, mais également label manager (Label & La Bête/Boxon Records/Le Local), promoteur et compositeur,  ce dernier a déjà partagé la scène avec des artistes tels que Flavien Berger. Mercredi 22 avril, il présentera sa sélection « Acoustic Soundscapes, Experimental Electronic Music & Arabisan Desert Dance » en live sur sa page Facebook.
  • Obsimo, le duo bordelais composé d’Andrei et Antonin, vous donnent rendez-vous tous les jeudis à 18h sur Facebook, pendant le confinement.
  • Parallel, le club qui ouvre habituellement ses portes de nuit propose des live (house, break, techno) tous les mercredis et samedis à partir de 18h, depuis leur page Facebook.
  • Bruit Rose Music s’est aussi lancé dans des sessions streams, en collab’ avec différents artistes, à retrouver par ici.

Nos propres playlist du confinement

Pour égayer vos journées et positiver du soir au matin, nous vous proposons une série de playlists “confinement en 19 tracks“. Elles mettent en lumière des acteurs acturels locaux ou des artistes du coin. Dans l’impatience de vous faire découvrir les prochaines, vous pouvez d’ores et déjà vous imprégnées de celles-ci: Insomni ClubBanzaï Lab, l’IBOATLarozeLa TenchaBordeaux Rock, SUPER Daronne ou encore l’Astrodome.

Côté ciné, ça donne quoi ?

Les films sont devenus un des passe-temps favoris de cette routine confinée ! Le Festival International du Film Indépendant de Bordeaux (aka le FIFIB), nous a déjà donné ses 10 conseils ciné.

C’est au tour de la Région Nouvelle-Aquitaine de vous proposer La Grande Évasion ! Les producteurs de films de notre tendre région se sont associés pour vous offrir 20h de programmation spéciale (films de fictions, captations ou documentaires). C’est 100% local, 100% original. On adore.

À vos podcasts !

Installer dans votre canapé, en faisant à manger, du sport ou lors d’un moment de relaxation ; quoi de mieux qu’écouter un podcast qui décortique vos sujets de prédilection ou qui vous intriguent. Une chose à faire « appuyer sur play » et se laisser porter.

Quelques exemples :

    • Hill Billy, collectif de musique électronique et d’art visuel bordelais composé des cinq collègues Melchior, Bastien, Léopold, Antoine et Maxime. Résidents sur Ola radio, ils nous donnent rendez-vous pour écouter les « hill billy’s friends » en direct sur la radio ou à revoir ici.
    • tplt, présent depuis plusieurs années sur la scène électronique bordelaise, le crew délivre depuis le début du confinement une bonne dose de podcasts d’artistes issus des quatre coins du globe, de l’Australie à Glasgow en passant par Saint-Étienne (à découvrir ici).
    • Le 308, la Maison de l’Architecture en Nouvelle-Aquitaine, vous propose des interviews réalisées en partenariat avec Rumeurs Radios. Si l’envie d’en savoir plus vous démange, leur journal est maintenant disponible en version dématérialisée.

Le BT devient un tremplin musical

En attendant sagement la réouverture de son club, le BT met à contribution sa visibilité sur les réseaux sociaux pour mettre en lumière des talents amateurs ou confirmés.
Sous la forme de dj sets, d’EP, de preview ou encore de replay, tout est bon pour faire valoir sa passion. Si vous êtes partants, il y aura un petit dossier à envoyer à communication@bt-club.fr.

Il faudra y faire figurer une petite biographie pour se présenter, des liens (Soundcloud, Youtube, Facebook, Bandcamp, WeTransfer) et enfin une photo (si pas de lien vidéo) pour illustrer votre travail ou vous-même. Chaque jour, une sélection est faite et publiée sur leurs réseaux sociaux et leurs pages partenaires.

Une semaine virtuelle au gré de la folie des musées !

“1 jour, 1 œuvre”, le challenge quotidien que vous propose Bordeaux culture, à 12h00 tapante sur leur page Facebook. Partez à la rencontre des musées et espaces culturels de notre ville qui nous est chère. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

Le lundi, on s’arrête à la place Gambetta et on se dirige vers le Musée des Arts décoratifs et du Design. En premier une activité pour savoir à quoi ressemblaient les objets aux origines des expressions. Ensuite pour faire travailler les méninges, vous trouverez également quelques puzzles qui mettent en scène des œuvres (niveau enfant, certes, mais toujours satisfaisant à terminer).

Seconde escale, à l’Hôtel de ville, direction le Musée des Beaux-Arts. Activités manuelles en perspective (pâte à sel, recette…), oui, mais autour d’une œuvre.

Le mardi, arrêt « Musée d’Aquitaine » du tram B. On traverse la rue et on y est ! Vos âmes d’enfants vont se réjouir, au programme : dessins à relier par des points, des défis « même pas cap » ou encore des « Qui suis-je ? ». Le mercredi, après avoir fait un tour sur les quais au niveau des Chartrons, on part vivre ou revivre les conférences qui ont marqué l’actualité du CAPC. Le jeudi, tout est permis.

Le vendredi, on prend le temps de se réveiller, on prépare l’encas pour le trajet parce qu’on va loin très loin. Objectif du jour, la Base sous-marine. En avant toute pour les souvenirs, il est midi et c’est l’occasion de retrouver une idée, un artiste ou encore une notion qui a habité pendant quelque temps ce lieu si particulier. Et le week-end ? Vous n’allez pas le croire mais on part se relaxer à La Cité du Vin. L’occasion de resserrer les liens ou de trouver un moment pour souffler. Deux activités de choix : des mini-jeux ou une bande-son pour faire une « sieste vigneronne » (15 min), fermez les yeux et hop vous vendangez.

La musique classique, pourquoi pas ?

La musique classique bien représentée par l’Opéra national de Bordeaux se livre à son public sous différentes manières. Si vous vous posez des questions sur le métier d’orchestre, comment il est composé, etc, une rubrique « TU LIS TU DIS » a été créé pour répondre aux questions du public. Pour les passionnés de classiques, en plus des replay de concerts faits dans les hôpitaux, chaque soir de concert annulé de l’ONBA, un musicien de l’orchestre jouera un morceau en live sur Facebook.

Une petite pause lecture ?

Après vous avoir présenté le doux défi des librairies indépendantes qui mettent à disposition du contenu pour « soigner la vie intérieure » des lecteurs, on vous présente aujourd’hui Rock et Chanson. Ce studio de production musicale et école de musique située à Talence concocte des associations qui mêle l’écoute à la lecture, disponible sur leur page facebook. L’occasion de dénicher de bons livres & de bons vinyles.

Un petit tour en région ?

Lionel Gonzalez – France Télévisions

Nos régions ont du talent : partez découvrir la côte vers Hendaye ou La Rochelle, rentrer dans les terres à Limoges, tout ça en ne prenant pas la voiture, oui c’est possible.
Elles regorgent de lieux culturels et régionaux qui attiseront votre curiosité à coup sûr. C’est le pari que propose ici France 3, en proposant virtuellement, des visites de musées, quizz, concerts ou encore des films… L’occasion de créer un carnet d’idées post-confinement pour explorer la région.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de DIVAGATIONS LOCALES

Retourner là haut