KAM Records présente la KAM ROOM

dans MUSIQUE

Un studio, des artistes, des tables de mixage, un site, une longue après midi : WELCOME TO THE KAM ROOM. 

Ça t’intrigue ? Nous aussi. On est donc allé poser quelques questions à Jack Striker, organisateur de la KAM Room.

11147248_764174233687523_3821269539365118291_n

LE TYPE : Jack, parle nous un peu de ce concept de Kam Room ?

Jack : Tout d’abord, merci à toi de t’intéresser à ça. Le Type sera le premier Webzine à relayer l’information et c’est important pour nous.
La KAM Room est un concept à la fois simple et complet. Pour te mettre dans l’ambiance, imagine toi un samedi après-midi où tu n’as pas envie de sortir, tu as fais la bringue la veille et tu as envie de te poser chez toi avec de la musique sans avoir à te lever toutes les 10 minutes à cause des pubs qui défile sur ton lecteur audio… En bref, la KAM Room est un endroit où KAM Records invite des artistes (très souvent des amis) à mixer/jouer pendant plusieurs heures, le tout retransmis en streaming par AddictivMusic.com et enregistré pour une diffusion en replay, accompagné de commentaires concernant les artistes durant tout l’événement.
Trois caméras ou plus sont placées dans mon appartement (le Studio KAM Records, comme on l’appelle) et permettent une visibilité complète de la personne qui joue.
Chaque set dure en moyenne 1 heure et on essaie de faire jouer, au total, 7 à 10 artistes (parfois en duo).

Le concept est d’autant plus intéressant puisque c’est la journée, donc pas de soucis de voisinage (rires). Nos potes passent boire un coup en écoutant de la musique, on a le salon pour être tranquille… Bref, c’est comme à la maison.

Pourquoi est-ce intéressant pour des artistes, et en particulier pour KAM Records ?

Le premier point fort de cet événement est le fait que chaque artiste présent a, par la suite, un set d’une heure enregistré et filmé sous plusieurs angles. Ca peut paraître anodin, mais c’est un très bon support de promotion pour eux. Tout le monde n’a pas la possibilité de se filmer en jouant avec une bonne qualité audio, gratuitement.
Autre point fort, les rencontres. On essaie d’inviter des gens différents à chaque fois, des personnes qui ne se croiseraient pas forcément dans leurs clubs respectifs. Je dis ça, mais finalement c’est là où on se rend compte que Bordeaux est petit puisque la plus part du temps, les mecs se connaissent tous entre eux (rires).

12299347_764174117020868_2874602062079662303_nPour KAM Records, c’est un gros avantage puisque c’est un concept qui n’existe pas encore à Bordeaux. Certes, on peut se faire filmer en train de jouer en faisant appel à quelqu’un de spécialisé dans le domaine. Mais être filmé, retransmis et enregistré pour être diffusé en replay – encore une fois, gratuitement – ici, à Bordeaux… ça n’a jamais été fait.
Il y a déjà Boiler Room qui fait la même chose que nous. Le principe est le même. Cependant, ici, on fait jouer les connaissances ou les gens que l’on a envie de voir jouer, qu’ils soient connus ou non. C’est avant tout une partie de plaisir pour nous. Il faut aussi noter (encore) que Boiler Room n’est pas présent à Bordeaux.

Pour la petite histoire, il faut savoir que le projet avait été proposé à quelques clubs, mais il a été refusé, faute de moyens surement… Cependant, on est en pourparler avec une salle indépendante… Affaire à suivre de très près…

Pourquoi AddictivMusic.com ?

La rencontre avec AddictivMusic.com s’est faite en deux temps. D’abord l’interview réalisée l’année dernière sur tout mon parcours musical et, ensuite, l’émission faite cette année sur KAM Records.
Suite à ça, beaucoup de projets ont été imaginés… On en a discuté avec Alex (responsable d’AddictivMusic.com) et il était très enthousiaste. On s’est donc lancé comme on l’a toujours fait, sans vraiment savoir si les choses allaient fonctionner.

12289622_764174027020877_2023854787026387288_n

La première KAM Room a été une réussite sur le plan musical, amical et de la découverte. La deuxième KAM Room… c’était bien plus que ça. On a vraiment sentit quelque chose d’important durant cette journée. On a donné le maximum et les résultats ont été concluants.
Pourquoi AddictivMusic.com ? Parce que Alex est quelqu’un qui bosse, il en veut et il connaît son boulot. C’est donc un plaisir de bosser avec lui. On s’entend bien, il est bon, il tient sept heures derrière son écran à gérer les caméras, le son et les invités… Voilà, tout est dit.

Les auditeurs sont-ils au rendez vous ?

Comme dit plus haut, la première a bien fonctionné. Les auditeurs étaient là. Pour la deuxième, on a eu 3 fois plus de monde qui nous ont regardé. Autant te dire qu’on est plus que satisfait. Les réactions ont été bonnes (que ce soit le bouche à oreille ou les réseaux sociaux) et le public était content.
Qui sait, la prochaine fois, les gens seront peut être plus devant leur PC que devant leur télé (rires).

Les artistes de Kam Records sont-ils emballés par ce projet ?

Demande ça à Stan, Charlotte, Julia et même Loïc et tu auras la réponse… (rires). Mais je peux te la donner : oui, ils le sont ! Ils sont vraiment contents de pouvoir se retrouver autour d’un thème qu’ils partagent tous. La KAM Room c’est aussi l’occasion de boire des coups et raconter des conneries avec tes potes, que tu mixes ou non. Si tu n’as pas l’occasion de les voir en semaine alors tu peux les retrouver chez moi le samedi, une fois par mois, c’est quand même sympa non ?

12316195_764173970354216_6598089775212498604_n

A l’avenir, la Kam Room sera t-elle ouverte au public ?

C’est justement en projet ! On est maintenant en décembre, la KAM Room est mensuelle (sauf période de fête), on reprendra donc tout ça en janvier. La prochaine sera quelque peu différente. Le concept ne change pas, mais quelques paramètres vont évoluer : nouveaux horaires, temps de vidéos plus long, nouveaux artistes, nouveau lieu et donc ouvert au public ! Oui, en effet, la prochaine ne se déroulera pas chez moi mais dans la « cave » – oui, chez KAM Records on aime les caves (cf. soirées Under Loft et Under Garage) – d’un des artistes présent chez KAM. C’est une très bonne opportunité puisqu’on va pouvoir inviter plus de personnes, avoir une ambiance sonore encore plus poussée et peut être même une décoration différente à chaque fois… Encore une fois, affaire à suivre de très près parce que les places seront extrêmement limitées !

Le mot de la fin ?

Merci à Alex pour son travail énorme avant/après événement (on ne se rend peut être pas compte mais il y a beaucoup de boulot) et merci à son équipe qui bosse avec lui virtuellement (site, serveur, montage, mise en ligne des vidéos…). Son webmaster est quelqu’un de très bon.
Merci à ceux qui ont participé et à ceux qui vont participer, sans eux le projet n’aurait pas évolué. Encore une fois, restez connecté… L’année 2016 va être très décisive pour KAM Records (et Le Type sera le premier au rendez-vous ;)).

Merci à vous.

12308361_764173973687549_1035723506000254772_n

LE TYPE : Merci pour ton implication Jack, ça nous fait plaisir de voir des artistes qui se bougent vraiment pour ce qu’ils aiment. Et bien sûr, on est heureux de partager tes rendez vous ;).

\looparrowright KAM Records

\looparrowright AddictivMusic

\looparrowright KAM Room o2

\looparrowright FB / KAM Records 

 

1 Comment

  1. […] Pour ce qui est des partenaires, Sébastien Rideau (directeur de la Dj Art School) est venu nous rendre visite à l’école puisque c’est un ami. On a discuté de divers projets, et le concours s’est mis en place. Sébastien a proposé des lots à gagner (des heures de mix et production offerte). On a cherché un autre partenaire pour avoir d’autres choses à offrir. J’ai contacté mon ami Jules qui travail chez Espace Clavier. Le projet l’a intéressé et il a proposé de mettre en place d’autres lots (2 casques Dj ainsi que des bons d’achat Espace Clavier). Comme KAM et Manu Faktur n’en n’ont jamais assez, on a décidé d’offrir quelques places pour nos prochaines KAM Room. […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

0 0,00
Retourner là haut