DREW HOWARD – 88CAMINO.COM

dans MUSIQUE

En 2015, le Canada s’est révélé être une terre particulièrement fertile en sorties musicales. Drake a littéralement pris le contrôle en continu des réseaux sociaux avec une présence quasi-étouffante, The Weeknd a passé le cap de chanteur R’n’B à icône pop et Kaytranada a encré son influence dans la musique électronique. Mais d’autres artistes canadien ont su tirer leur épingle du jeu…

En effet, au delà de ces confirmations certaines, le pays du sirop d’érable a eu son lot de révélations notamment avec le collectif originaire de Toronto, Get Home Safe. Aperçu fin 2014, avec les artistes Derek Wise et Jazz Cartier, cette scène émergente offre un rap sombre et brutal. Dernièrement, un autre rejeton de Get Home Safe, sous le nom de Drew Howard, a fait son apparition avec un premier EP intitulé “88.Camino”.

Côté influences, le style de Drew Howard rappelle le rap bizarre de la scène new-yorkaise portée notamment par The Flatbush Zombies mais pas seulement. Le titre “Lara Croft” nous replonge plus particulièrement dans les ambiances où le temps semble rallongé comme dans le désormais classique “Live. Love. A$AP” d’A$AP Rocky. Un univers urbain et détendu que l’on retrouve dans le premier clip  du rappeur, “Uncle Tona”.

Le morceau “You’re Not My Mans” se veut plus obscur et renvoie aux sonorités portées par Tory Lanez, autre rappeur canadien révélé en 2015 (encore un). Une sorte de mélancolie au bord de l’explosion qui résonne comme une prière très bien représentée dans le clip “DIEGO” On retrouve d’ailleurs le même ton sur le morceau “New Religion” interprété par Jazz Cartier. Cette évolution semble cohérente au vu du moment où les morceaux ont été enregistrés, You’re Not My Mans étant le plus récent de l’EP.

Drew Howard développe donc un univers hybride, inspiré du flux des sorties captées sur Internet. Cette polyvalence reflète parfaitement cette nouvelle génération d’artistes, puisant leurs idées sur Soundcloud et YouTube, au fil de l’actualité. D’ailleurs Drew Howard semble bien en maitriser les codes en choisissant un titre d’EP qui renvoie directement vers son site officiel.

Le choix des instrumentales est tout aussi maitrisé. Le rappeur s’est appuyé sur des producteurs de Toronto pour la plupart, une recette fait maison composée sur deux titres du talentueux Geoff Wood, producteur attitré de Get Home Safe.

Bref, Drew Howard a toutes les clés en main pour se positionner aux côtés de ses comparses du même collectif, reste à développer une identité plus originale au risque de passer entre les mailles de la Toile.

Lien de téléchargement : http://www.88camino.com/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

0 0,00
Retourner là haut