[INTERVIEW] Samuel Rosas, Tample

dans MUSIQUE

Premier groupe programmé pour le premier soir de l’Ocean Climax Festival, Tample ouvrira ce jeudi les hostilités musicales avec sa pop à guitares sautillantes.

Tample, c’est une envie de faire danser avec une musique simple, mais recherchée dans les rythmiques et les arrangements. Et c’est au final ce qu’il y a de plus compliqué.

Rencontre avec Samuel Rosas, chanteur et guitariste.

Pour commencer, peux-tu me dire comment s’est construit Tample ?

Ça fait 2 ans que le groupe existe. Ça a commencé avec moi à la guitare et au chant et avec Gérald, mon beau-frère, à la batterie. Au début, c’était surtout une histoire de famille, pour s’amuser. On a ensuite été rejoint par Frédérique qui est un ami proche. En fait, ça s’est fait naturellement et au fil des rencontres ; il n’y a pas eu de “casting” pour tel ou tel instrument. Puis Christophe, qui venait d’un autre groupe, est arrivé au synthé. Ça fait un an et demi qu’on est formé comme ça.

On sent des influences vraiment fortes dans la musique de Tample : rock anglais, pop assumée… Chaque membre du groupe amène des influences différentes ou vous avez tous plus ou moins la même culture musicale ?

Je dirai que Tample se nourrit des influences de chacun. Par exemple, Frédérique est très fan de musique psyché des 60’s alors que j’ai tendance à avoir des références plus “actuelles” et pop. Un peu pareil pour Gérald qui est un grand fan des Strokes. Christophe écoute des choses plus posées, comme Radiohead par exemple. Il est celui qui pousse nos compos plus loin dans les arrangements et  qui donne plus de relief à nos morceaux qui sont en général très énergiques.

Tu portes quel regard sur la scène bordelaise ? 

Je la trouve vraiment riche et Ocean Climax est vraiment cool pour ça car ils ont programmé plein de groupes bordelais dont I Me Mine, qui sont des copains.

Justement, ça serait quoi ton line-up de festival rêvé ?

C’est pas évident de se limiter à quelques groupes mais il y aurait sûrement Kasabian, Django Django, Isaac Delusion… J’aime aussi beaucoup Jacco Gardner.

C’est tes artistes dont tu te sens proche musicalement ?

Ouais c’est vraiment des sources d’inspiration. Django Django pour le côté dynamique et Isaac Delusion pour la voix et l’ambiance douce par exemple. Je trouve aussi ce que fait Flume vraiment intéressant. Je suis aussi un grand fan de Thom Yorke, Oasis, Blur…

Vous vous sentez soutenus à Bordeaux ?

Ouais carrément. On bosse avec la Rock School Pro qui nous aide financièrement, nous permet de répéter, de faire des résidences… Ça nous a permis de faire quelques dates à Paris et d’autres villes, des tremplins aussi qui nous ont permis d’évoluer. On est aussi arrivés deuxième au radio crochet La Relève sur France Inter, où on a pu joué en direct avec des artistes vraiment chouette comme Raphaël et Hindi Zahra.

C’est quoi les projets de Tample pour la suite ?

On va retourner en studio pour enregistrer un EP qui devrait sortir en février. On sortira un single en novembre. On n’est pas musiciens à plein temps, on a tous un travail à côté. Mais on reste assez libres dans notre emploi du temps vu qu’on est tous auto-entrepreneurs.

Samuel Rosas (Tample) – Playlist introspective : 

Une chanson qui tourne en boucle de ton côté en ce moment ?

“Some Minds” de Flume. Un morceau qui attise notre curiosité du début jusqu’à la fin.

Une chanson qui a changé ta vie ?

“Street Spirit” de Radiohead. Premier morceau qui m’a fait ressentir une émotion très forte et qui m’a donné envie de faire de la musique.

Une chanson qui te rend heureux à tous les coups?

“Firewater” de Django Django. Du rythme, une mélodie prenante chantée en chœurs et de la bonne humeur.

Une qui te rend triste automatiquement ?

“Again” d’Archive. Me ramène toujours à mes souvenirs les plus sombres dès les premières notes.

Une chanson qui mériterait d’être connue du plus grand nombre ?

“Make it stop” de Low. Une mélodie enivrante hors du commun.

Page Facebook

Page Soundcloud

Evénement Facebook Ocean Climax Festival

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

0 0,00
Retourner là haut