La loi du marché : Thierry, LE héros de notre époque

dans ÉVÉNEMENTS

Il y a des films dont on a pas envie de parler de la mise en scène. Pas envie de parler de la performance d’acteur, du montage ou quoi que ce soit d’autre de technique. Pas que tout cela ne soit pas bien fait, non, mais juste qu’on on a pas le temps pour tout ça, parce que voilà, il y a des films qui sont des flèches lancées dans nos cœurs, contre l’indignité, l’intolérance, et contre tout ce qui tourne pas rond dans notre époque de merde.

Parce que voilà, ce film c’est la réalité qui te donne des coups.

Et pourtant je me méfie des films « réalistes » : Leur capacité à être menteurs. J’ai peur qu’ils modifient la réalité pour me faire croire à une vérité générale. Souvent je leur préfère des films utilisant des symboles et un côté plus poétique.

MAIS LÀ : On sait que la situation des chômeurs aujourd’hui ressemble à celle de Thierry dans le film, que la situation des travailleurs précaires aussi. Rien de plus courant. Et si toutes les situations du film (florilège de relations de domination et de violence, destin presque trop extrême pour être vrai pour Thierry, il faut l’avouer) ne se retrouvent pas forcément toutes en même temps dans la vie d’un individu précaire aujourd’hui, on sait que dans la conjoncture actuelle, un destin comme celui-ci est plus que probable, et que beaucoup d’individus ont du connaître au moins deux ou trois de ces expériences de domination en vrai.

Ceux qui le vivent ou l’ont vécu savent. Pour les autres privilégiés qui ne sont pas encore dans ce cas, comme moi, on a vu des documentaires comme ceux de ARTE sur les classes précaires ou le doc « Danger Travail » de Pierre Carles (liens des docs au-dessous de l’article). On n’a plus qu’à constater ça une nouvelle fois. On n’a plus qu’à re-découvrir la tragédie. On n’a plus qu’à se prendre des coups. Et se rappeler.

Après la vision de ce film, certains applaudiront la performance d’acteur et poursuivront leurs activités quotidiennes comme pour oublier un mauvais rêve. D’autres espéreront toujours garder intact cette flèche plantée dans leurs cœurs.

———————————————————————–

Documentaires à voir sur le sujet

Classes moyennes, des vies sur le fil, documentaire de Frédéric Brunnquell en 3 épisodes passés sur Arte il y a quelques mois.

Danger Travail, un pamphlet contre le monde du travail et une invitation à faire autrement, par Pierre Carles.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ÉVÉNEMENTS

0 0,00
Retourner là haut