Smokid Inc, la délicate frénésie de Smokey Joe & the Kid

dans MUSIQUE

Je me rappelle l’arrivée, il y a plusieurs années maintenant, de l’électro-swing dans mon horizon musical. Parov Stelar l’avait inventé, Caravan Palace l’avait popularisé, et j’accueillais ce nouveau genre avec un mélange d’enthousiasme et de scepticisme, m’interrogeant sur les capacités de cette musique hybride à se renouveler, évoluer, s’insérer dans différents registres et univers artistiques. La réponse, au travers notamment d’artistes comme Smokey Joe & the Kid, fut « oui, elle le peut ». Et aujourd’hui, avec « Smokid Inc », les deux gangsters de l’électro français nous le prouvent encore une fois.

Smokey Joe & The Kid

Après le fabuleux « Nasty Trick » et deux EP’s bien remarqués (« The Game », enregistré en Californie, et « Rough and Tough »), le duo mi-bordelais, mi-parisien en remet une couche ! Du swing, des claquettes, du hip hop, des bon gros beats pour rythmer tout ça. Smokey Joe & the Kid ne se contentent pas de rassembler les bons ingrédients, chose a priori plutôt simple ; en bons cuisiniers, les deux DJ mélangent, mixent, assaisonnent, épaississent, ajoutent une petite touche supplémentaire par ci, dégraissent par là, jusqu’à nous livrer un EP d’une extrême minutie qui ferait danser même le plus introverti de tes amis.

Pour les amateurs de hip hop complètement barré avec des grosses basses et des marionnettes d’animaux, on y reconnaîtra la voix et le flow de Blake Worrell, un américain à Berlin où il a entre autres passé 7 ans parmi les Puppetmastaz, mais aussi collaboré avec tout plein d’artistes électro (Dub FX, le Peuple de l’Herbe…). C’est donc accompagnés d’un expert en la matière que Smokey Joe & the Kid se sont lancés dans l’aventure, et bien évidemment, le résultat est tout sauf décevant.

Prenez un peu de gentille ballade, quelques brins de hip hop sauvage, arrosez le tout d’une élégante mais pimentée mélodie électro, et vous obtenez une superbe mise en bouche du nouvel opus de Smokey Joe & the Kid. Et si les tribulations musicales bipolaires de ce morceau, second de l’EP, ne vous convainquent pas encore (mais j’en doute), attendez quelques heures… Le clip de Jailhouse Blues, le dernier track de « Smokid Inc », débarque très bientôt pour vous présenter tous ses arguments !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

0 0,00
Retourner là haut