Du nouveau, du bon, du vieux #15

dans MUSIQUE

NbV15-1

J’ai comme l’impression qu’en plus du revival house, il y a une sorte de revival funk ces derniers temps. Celui des années 70 qui naviguerait entre George Duke et Earth, Wind And Fire. Pour porte drapeau de cette renaissance, il semble que Tuxedo risque fort de s’imposer avec leur premier album éponyme sorti sur le label Stones Throw Records (Madlib, Aloe Blacc, Silk Rhodes, …). Derrière le projet Tuxedo on retrouve le producteur Jack One et surtout l’artiste touche-à-tout Mayer Hawthorne. On s’accordera tous sur le fait que ce dernier s’est sans doute un peu perdu dans son dernier album solo, néanmoins nous lui reconnaissons le talent qu’il avait su nous démontrer lors de ses débuts (souvenez-vous du magnifique « Just Ain’t Gonna Work Out »). Sur les dix titres de ce nouvel album, beaucoup ne nous sont pas inconnus. « So Good », « Get U Home » et « Do It » nous avaient déjà été dévoilés il y a plus d’un an, quand l’aventure Tuxedo commençait à prendre forme. Plus récemment, ils nous ont balancé un quatrième single, « Number One », dans la même veine que les précédents extraits. Ligne de basse funky, rythmique entraînante, groove de Mayer avec ses tribulations vocales haut perchées, tout y est ! Rassurez-vous, bien que club-friendly, l’album nous propose également des pauses plus calmes avec notamment la très belle ballade « Two Wrongs ». « Tuxedo » by Tuxedo c’est l‘album qui ravira tout le monde. Un appel du pied à la fête sous des sonorités funky, au point de croire être revenu dans le New York hédoniste des années 1980 sur la piste du Studio 54.

NbV15-2

Pour du bon, retour en 2007. Un album sorti un an avant le décès de son auteur. Il s’agit de « I Am You » le chef d’œuvre de Marc Moulin, l’artiste belge aux mille visages. Caution supplémentaire de sa qualité, il n’est pas inutile de préciser que cet album est également sorti sur le label mythique de jazz Blue Note Records (que l’on avait déjà évoqué en parlant de Norah Jones). Un album qui n’a pas peur de mélanger les genres aussi exigeants les uns que les autres. Un album aux confins du downtempo et du jazz. Qui n’hésite pas non plus à toucher à la deep house ou à la bossa nova dans les morceaux chantés. Si un mot devait résumer cet album se serait « lounge ». Une musique d’ambiance certes, mais une musique travaillée où il n’hésite pas à user de ses talents de pianiste de jazz. Un des morceaux les plus intéressants reste « Le bruit de l’ombre » où se mêlent la voix grave de Marc Moulin, solos de saxophone et rythmique très deep house autour de 120 bpm. En résumé cet album est certainement ce qui se fait de mieux en terme de musique d’ambiance. L’exigence apportée dans chacune des productions et l’atmosphère qui se dégage de ce projet sont très appréciables. Malheureusement assez peu connu du grand public, “I Am You” est une excellente façon de s’introduire à Marc Moulin. Pour les autres, régalons-nous encore et toujours.

NbV15-3

Pour du vieux le troisième album et certainement le plus beau d’Otis Redding :
« Otis Blue » (Stax Records, 1965) qui a cinquante ans cette année. Grande figure de la soul music, aussi bien inspirée par Sam Cooke que Bob Dylan, il influencera de nombreux artistes après son décès prématuré dans un accident d’avion. De nombreuses reprises sont présentes dans cet album. Aussi bien des titres assez engagés et visionnaires comme « A Change Is Gonna Come » de Sam Cooke, bien à propos dans l’Amérique encore ségrégationniste des années 1960, que des titres plus légers comme la reprise de « My Girl » des Temptations. Sont également présentes des reprises des Rolling Stones ou de B.B. King. En ce qui concerne ses propres compositions, on se doit de lui rendre ce qui lui est dû.
« Respect », qu’Aretha Franklin reprendra en 1967 – tube planétaire, est en fait un titre écrit par Otis et paru sur « Otis Blue » dès 1965. Evidemment, comment ne pas parler de “I’ve Been loving You”, la magnifique ballade soul reconnaissable dès les premières notes. Un vrai délice.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*