Du nouveau, du bon, du vieux #10

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

nouveau10

Le grand retour du Nouveau se fait à grand renfort de douceur avec Voices in a rented room du duo New Bums. Pour ce qui est de la fiche d’identité, le groupe s’est formé au cours de l’été 2009 entre Ben Chasny & Donovan Quinn. Ben avait déjà connu plusieurs projets notamment Six organs of admittance en solo puis avec le groupe Comets on fire, une formation de rock psychédélique.  De son côté Donovan suit son chemin aux côtés de Glenn Donaldson pour le projet The Skygreen Leopards puis en solo notamment avec l’album Honky Tonk Medusa. Sur son bandcamp, on trouve pour seule présentation « « I think probably my life would have gone differently if I had been able to afford a surfboard » – Bobby Beausoleil from a prison cell in California ». Le fameux Bobby (outre le fait qu’il soit à la fois musicien, poète et acteur) avait participé à l’assassinat du professeur de musique Gary Hinman en 1967. A sa sortie de prison, il sortira plusieurs albums. Un tueur artiste donc. Mais là n’est pas le sujet.

New Bums a donc sorti un LP intitulé Voices in a rented room le 18 février dernier. Les deux musiciens joignent sur cet album leurs guitares et leurs voix pour nous offrir trente minutes d’harmonie. Le duo avait déjà fait ses preuves et avait notamment accompagné Bill Callahan sur certaines dates. Avec cet LP, leur musique continue de nous ravir et de bercer nos calmes soirées. Et même si les paroles du morceau The killers and me auraient plutôt tendance à nous raconter une histoire à dormir debout, la mélodie et les arpèges suffisent à nous calmer.

 

bon10 copie

Le bon de ce mois-ci c’est Thee more shallows. Ce groupe californien (oui, encore un), de San Francisco est né en 2001. D’abord appelé More shallows, le projet initialement porté par Dee Kesler et uniquement formé avec Tadas Kisielius, va évoluer jusqu’à former un trio dont feront partie Dee Kesler, Chavo Fraser et Jason Gonzales. Un style assez sombre et brut, pas des plus joyeux, certes. On retrouve un caractère cinématographique dans leur musique non sans rappeler la musique de Microfilm.

Le morceau que Le Type retient de l’album More Deep Cuts sorti en 2004 avant d’être ré-édité en 2005, c’est 2 AM. Un titre qui monte crescendo partant d’une batterie calme et de notes semblant sortir d’un xylophone accompagnés par la voix de Dee Kesler qui nous raconte calmement une histoire d’hallucination auditive jusqu’à arriver au point culminant de la chanson mêlant chœurs, guitare saturée et batterie affirmée. Sans jamais mettre de côté ce fond « xylo-phonique » presque enfantin. Un album à écouter tranquillement quand la mélancolie pointe le bout de son nez.

 

Vieux10

Pour le vieux, encore un retour vers le rap/hip hop américain des années 90. L’union entre Guru (Keith Elam de son vrai nom) et DJ 1,2 B-Down (Mike Dee) se fait à Boston en 1985. Puis DJ Premier (Christopher E.Martin) remplace en 1989 DJ 1,2 B-Down. Ils connaîtront la consécration en 1998 notamment avec Moment of Truth. On y trouve un rap East coast qui mélange plusieurs styles jazz, rap, hip-hop. Le Type a bien sûr été marqué par le titre Moment of truth mais pas seulement. Il a aussi dressé l’oreille quand il a entendu des titres comme It’z a setup ou Above the clouds.

Moment of Truth, c’est ce moment où tu dois faire face à ce que tu ne peux plus éviter. Le moment de vérité auquel tu dois te confronter. Oui, Le Type est aussi poète à ses heures perdues. Un moment orchestré autour du jazz, musique qui a beaucoup influencé la création rap de ces années 90 (Smif-n-wessun, Nas, Little Indian…) qui voyaient s’affronter l’Est et l’Ouest. Un album à plusieurs facettes qui nous fait passer par des moments de calme, de détente puis sursaute avant d’accompagner nos réveils matinaux (promis, Le Type n’a rien consommé d’illicite avant d’écrire cet article). Un album connu et reconnu (sacré disque d’or en 1998 par le RIAA – Recording Industry Association of America) que Le Type vous conseille pour que vous aussi vous vous confrontiez à ce moment of truth.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de DIVAGATIONS LOCALES

Retourner là haut