Sub Pop Night – Not the best but pretty good @ iBoat

dans MUSIQUE

Entre deux festivals Le Type pose son sac à dos et sa tente 2 secondes quelques jours à la maison. Si ses salles de concert favorites prennent un repos bien mérité en vue de la programmation de ouf malade qui nous attend à la rentrée, un club flottant subsiste, infatigable. Et oui l’iBoat est toujours là et sa programmation d’été détonne ! Avant de reprendre la route pour son prochain festival, Le Type t’invite à l’accompagner à la soirée d’un label mythique : Sub Pop – ouais, produire le premier album de Nirvana ça fait de toi un label mythique quand même.

Alors le 16 juillet, aller sur la côte c’est dépassé ! Prend le tram avec nous, viens à Bassins-à-flot pour une projection, un concert et une expo placés sous le signe du soleil, de la bière et du punk.

Au programme…

Le label Sub Pop vu par le fanzine Rad Party

26a Cest Encore Loin
Le nom vous dit peut-être déjà quelque chose, des planches d’illustrations du fanzine sont exposées à Total Heaven du 5 juillet au 31 août. Rad Party c’est un fanzine fait main, du DIY des 90’s, tenu par Stéphane Delevacque depuis 1991. On le résume en ces termes : « de la musique, bien sûr, beaucoup de lecture, de la passion, mais aussi et surtout des histoires faites d’espoirs et non sens… ». On nous parle aussi de piles de disques trop nombreuses pour être citées et d’une consommation importante de café. L’expo est à l’initiative de Guillaume Gwardeath pour l’association Mugwork en partenariat avec Kicking Radio. A l’occasion de la Sub Pop Night, le fanzine revient sur l’histoire du label, le tout en dessin.

Un concert unplugged de Billy the Kill

btkphoto
Billy the Kill
aka Fred Alerat ne tient pas en place. Il est le chanteur et le guitariste du groupe Billy gaz station, il a été le bassiste de Second Rate puis des Lost Cowboy Heroes et des Waterguns. Depuis quelques années il tâte de la gratte en solo et explore des univers parfois bluesy, parfois folk, power pop ou rock. Après Love Fortune Wheel et Joy Sex and War, un nouvel album a vu le jour cette année : An open book with spelling mistakes. Financé grâce à Kiss Kiss Bank Bank, cet album nous expulse quelque part entre Jacksonville et Seattle, dans de grands espaces quasi désertiques que nous traversons avec des mélodies mélancoliques et des paroles crève-cœur dans la tête.

Un live déchaîné des The Thermals

1013695_529056980465248_1790228916_n
Tout droit venu de Portland, ce trio post-pop-punk nous promet une soirée désordonnée, sauvage et brute. Depuis 2002, cette formation basse, guitare, batterie a juste ce qu’il faut pour embraser une scène. Pour la petite histoire, Desperate Ground, le dernier album des The Thermals, a été achevé quelques heures avant que l’ouragan Sandy ne ravage Hoboken, dans le New Jeysey – lieu où ils travaillaient l’album avec John Agnello aux commandes (Dinosaur Jr, Sonic Youth). Peut-on alors parler d’un signe ? Parce que cet album est tout aussi ravageur qu’un ouragan : il appelle à la destruction, à lutter contre des forces qui nous dépassent et rend hommage à tout ce qu’il y a d’impitoyable dans la guerre et la mort. Youpi ! Vous vous en souviendrez, on vous le garantie !

Mon salon en plein air #2

Pour clôturer cette soirée tranquillement, histoire de sécher ta sueur et de recoller ton dentier, tu pourras chiller dans un transat avec une blonde en regardant une compilation de clips signés Sub Pop Video Network et Acquired Taste. Ça promet d’être bon quand tu apprécie le punk et le grunge avec du Nirvana, Tad, Mark Lanegan, The Shins ou encore The Walkabouts – c’est loin d’être exhaustif il y en a pour 75’ de clips.

Sub Pop Night
iBoat
A partir de 19h
5€ – pour tout ça oui !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

0 0,00
Retourner là haut