What did you expect from the Vaccines ? Un concert au Krakatoa le 23 avril !

dans MUSIQUE

Le premier rapport du Type avec Les Vaccines c’était en 2011, un été, il buvait de la Corona, se déhanchait et sautillait en écoutant Post break up sex ou NorgaardWhat did you expect from the Vaccines devenait un album phare des beaux jours, un bijou de pop à guitare avec des mélodies simples mais aux riffs imparables. Le Type aimait l’impertinence de ce premier opus, ce rock vibrant, instantané et spontané. Du rock pur et dur quoi.

Et un an plus tard ? Un an plus tard, vient Come of Age, vient l’exercice périlleux du second album. On aurait pu s’attendre à un virage électro ou une tentative de creuser leur côté canaille d’Outre-Manche avec un style « vintage » gauche et caricaturale. On aurait pu s’attendre à un album plus personnel, plus sombre. Il n’en est rien du tout. On reste sur la même honnêteté, la même fougue avec un parti-pris plus prononcé pour l’écriture. Les canailles ont grandi…mais dressent toujours aussi bien l’étendard de la scène indé anglaise. Come of Age est sans doute plus carré, on y ressent plus de vécu, moins d’insouciance mais on ressent toujours autant d’énergie. On a le même sourire béat et des papillons dans le ventre quand la voix de Justin Young nous parle de ses amours désabusés. Le Type frémit toujours en entendant cette voix de voyou en chemise qui n’a pour seul intérêt que de faire danser les filles.

Allez, on se donne rendez-vous le 23 avril au Krakatoa pour voir si deux ans plus tard les Vaccines font toujours chavirer les cœurs et frétiller nos jambes. Et comme Le Type a promis des cadeaux cette semaine, il offre 2 x 2 places aux premiers qui nous balancent sa chanson préférée des Vaccines sur la page du Type. Et pour couronner le tout ! En première partie, il y a nos chouchous du moment : Be quiet – oui, Le Type a beaucoup de coup de cœur.

The Vaccines
Come of age
Dans les bacs depuis septembre 2012
En concert le 23 avril au Krakatoa (Bordeaux), le 24 à Nimes (Paloma) et le 26 à Paris (Bataclan) mais aussi aux Printemps de Bourges, au Primavera Sound, au festival Beauregard ou encore aux Vieilles Charrues

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

0 0,00
Retourner là haut