Bus Session – Kim Novak

dans MUSIQUE

“La vraie question serait : Kim Novak en 2013 ?”

Le Type a un léger sourire sur le visage en ré-écoutant cette interview. Depuis cette rencontre au Chicho en avril dernier, il suit patiemment l”évolution de Kim Novak pour être sûr de ne pas rater sa mutation, son changement de peau, son changement d”univers. Quand on les a découvert, les caennais de Kim Novak faisaient dans la cold-wave. On disait d”eux qu”ils étaient les dignes héritiers d”Interpol.

CHANGEMENT DE LINE UP. Les voilà qui débarquent en 2011 avec un nouvel album, sous les traits d”un groupe pop rock riche d”influences sixties, tantôt des caves d”Outre-Manche, tantôt des planches de surf de Californie.

Nous sommes en avril 2012, il pleut , Kim Novak vient présenter The Golden Mean aux bordelais : un album organique, sans images, qui traite des sentiments amoureux avec sincérité et poésie. On vous l”accorde, “les sentiments amoureux” c”est un thème déjà vu et entendu en musique mais bon… L”évidence du thème n”est-il pas aussi ce qui nous touche, non ?!

Parlons-en à l”arrière d”un mini-bus de tournée. Montons avec Maxence, Jérémie et Hugo, clope au bec et guitare à la main. Offrons-nous un petit retour en 2012 pour apprécier d”autant plus les Kim Novak de 2013.

**********************************************************************************
Comme d”habitude : 8 tracks de l”interview

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

0 0,00
Retourner là haut