Tomber les filles avec Duran Duran

dans ART ET CRÉATION

Si vous pensiez tomber sur un livre qui allait vous aider à draguer les filles du genre “Reprenez votre vie en main“, “Je me suis marié vous aussi vous avez vos chances” et bien je suis désolée mais vous n”avez pas frappé à la bonne porte. Mais comme Le Type est toujours sympa après avoir mangé, vous pouvez trouver des infos sur le Dr Phil par ici.


Revenons-en à nos moutons…. Tomber les filles avec Duran Duran est un roman autobiographique de Rob Sheffield, chroniqueur musical pour l”édition US du magazine Rolling Stone. Tomber les filles avec Duran Duran est le deuxième livre de Sheffield qui s”est fait connaître avec Bande Originale aka Love Is a Mix Tape: Life and Loss, One Song at a Time. La musique est un personnage à part entière dans la vie de Rob Sheffield, de manière à ce qu”elle dirige sa manière d”écrire. Chaque chapitre correspond à une chanson qui le renvoie à un moment précis de son existence. Tomber les filles avec Duran Duran ne fait pas exception à la règle, à travers ce deuxième roman il évoque comment écouter la musique de ses soeurs, amies ou copines l”a  aider à être un meilleur “boyfriend” et à entrevoir une partie de ce qui compose le monde des filles. De David Bowie au Rolling Stone en passant par les Smiths pour finir à Duran Duran, l”auteur nous rappel notre propre passage de l”adolescence au monde adulte. Un livre destiné à tout ceux qui, en écoutant une chanson, ont trouvé un écho à leur propre vie ou à un moment précis de leur vie.

Le rock et la pop sont les principaux genres musicaux abordés dans ce livre car Sheffield est avant tout un enfant des années 80. Il était adolescent lors de la naissance de MTV et très vite il a cherché à comprendre ce qui rendait particuliers ces chanteurs qui pouvaient transformer les filles en groupies. Une chanson pouvait changer leur humeur d”un coup d”un seul. Dans les années 80, la jeunesse mondiale commençait à avoir une musique qui lui était propre dérivé de la vague psyché : la pop avec à sa tête David Bowie aka Ziggy Stardust.

“David Bowie bouleversa mon existence un dimanche matin, en m’apparaissant comme tout bon prophète devrait le faire, alors que j’épluchais la vie des stars dans le magazine Parade en attendant que mes soeurs aient terminé les bande dessinées du journal. Il y avait une double question dans le billet de Walter Scott qui m’avait fait sursauter : “ est-ce que David Bowie se teint les cheveux, deux, est-il gay ?” Mr Scott répondait : “ On suppute que David Bowie, qui se teint les cheveux en orange et prétend venir de mars, serait en fait bisexuel.” J’en ai complètement oublié les BD. Je n’avais aucune idée de ce que “supputer” et “bisexuel” signifiaient, mais j’avais la confirmation que le rock’n’roll était aussi effrayant et merveilleux que ce que j’avais toujours imaginé.”

Plus qu”à la vie de l”auteur c”est à la musique ce livre est consacré. Chaque chapitre peut être vu comme une chronique sur un artiste ou une chanson. Chaque chapitre reflète la musique écouté par Sheffield et le sentiment qu”il éprouvait en l”écoutant à l”époque. On ne peut que sourire lorsqu”il évoque que la chanson A woman needs love par Ray Parker Jr est le compas qu”il continue d”utiliser pour bien se conduire avec une fille.  À travers son expérience professionnel et sa connaissance de la musique, Rob Sheffield nous rappel la part importante que la musique a dans nos vies.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ART ET CRÉATION

0 0,00
Retourner là haut