Elle s’appelle Ruby : le fantasme devenu réalité

dans ÉVÉNEMENTS

Cette semaine, Le Type, va vous parler d”un film original qui ne déçoit pas : Elle s”appelle Ruby

Qu”est-ce que c”est ?

C”est une comédie romantique à penchant fantastique de 1h43. Elle est signée de Jonathan Dayton et Valerie Faris. Après l”excellent Little Miss Sunshine sorti en 2006, le couple signe avec Ruby Sparks son second long métrage. Tourner peu mais bien. Une certaine vision du cinéma. Devant la caméra, on retrouve Paul Dano et Zoe Kazan. Ils sont ensemble dans la vraie vie et cela se voit.

De quoi ça parle ?

Calvin est un jeune auteur dont le succès a commencé alors qu”il n”était qu”au lycée. En plus de ne pas parvenir à écrire un nouveau roman, il est introverti et ne se remet pas de sa rupture avec Lyla avec qui il est bet online casinos resté cinq ans. Un jour, son psy lui donne la consigne d”écrire quelques pages sur la fille de ses rêves. Un miracle défiant l”imaginaire se produit alors : celle-ci prend forme. Ruby est l”incarnation physique des mots qu”il tape avec sa machine à écrire. Modifiable à souhait, Ruby va bouleverser l”univers de Calvin. Leur histoire durera-t-elle ?

Pourquoi aller le voir ?

D”abord parce que c”est une production réussie, combinée de fraîcheur et de tendresse. Au sortir de la séance, le spectateur est de bonne humeur.

Ensuite, parce que le duo Dano-Kazan fonctionne du tonnerre. Les deux acteurs offrent à voir une prestation de qualité. Sans compter que Zoe Kazan est adorable, on tombe amoureux d”elle plusieurs fois durant le film.

Enfin, à cause d”une théorie que j”ai élaboré pour vous, lecteurs. Je l”ai nommé Théorie du sourire béat. Cette théorie repose sur un calcul scientifique. A savoir : le nombre de minutes que dure le film / le nombre de sourire béats. Plus le coefficient obtenu est important plus la comédie romantique est réussie. Concernant Elle s”appelle Ruby, le coefficient est élevé.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*