Spécial V.U // Conte de la vie quotidienne par Odezenne

dans MUSIQUE

Les Vibrations Urbaines ont fait fort cette années. Une ouverture en musique qui punch, d’abord avec Syncopéra, dont ont vous a longuement parlé hier, mais aussi avec Odezenne. À la fin de la première chanson le Type savait déjà que le groupe aussi allait avoir droit à un article à part entière.

Anciennement appelé O2zen, le crew est originaire de Mérignac, et a déjà un bon petit vécu : 2 albums Sans Chantilly et O.V.N.I (Orchestre.Virtose.National.Incompétent), produits par leur propre label Universeul. Sur le disque comme sur la scène, Odezenne nous offre un rap d’un nouveau genre, une mutation avec des textes drôlement crus et acides marqués au fer par une bande-son planante.

Mais Odezenne, ce n’est pas que du son. Le groupe a également un univers visuel bien à lui. C’est d’ailleurs la première fois qu’on a assisté à un concert de rap avec une mise en scène. Au milieu, une marionnette (K-Price) danse et chante et quand elle chante, elle nous frappe en plein cœur. Bang. Bang. Le son, c’est Merlin et DJ Lodjeez qui gèrent une sorte de nébuleuse jazz/hip-hop. Al et Jaco (chant),nous parlent d’un cœur brisé par une blonde au joli p’tit cul, de souvenirs d’enfances, du malheur des Hommes et de délires arrosés au ‘sky qu’on enfume d’un bon spliff.

Autant vous dire, qu’ils nous ont embarqué dans leur monde. Petit pincement au coeur lorsque le staff ne les a pas laissé faire leur rappel mais au final ça nous a poussé à écouter O.V.N.I en boucle une fois rentrée. Et puis on s’est rendu compte qu’on avait loupé leur résidence au Krakatoa et on s’est un peu détesté sur le coup. Vous pouvez être sûr que leur prochain passage sur la C.U.B sera couvert par le Type. En attendant aller faire un tour sur leur site internet  qui vous permettra d’en savoir un peu plus sur eux.

Mélody.T & Fen.R

Crédit photos : Emeline.D

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

0 0,00
Retourner là haut