Tag archive

Solifest

Retour sur le festival SoliFest à Darwin

dans ÉVÉNEMENTS/REPORTAGES

En conjuguant solidarité et fête, le SoliFest qui s’est déroulé en juin dernier s’est révélé comme l’une des manifestations culturelles bordelaises majeures de ce début d’été 2019. Grâce à une programmation variée à la fois sur les esthétiques musicales présentées (hip hop avec entre autre les locaux de WL Crew ou encore house music, disco…) que sur les formats proposés (conférences, stands, performances…), le festival a su fédéré un bon nombre d’acteurs du territoire qui se sont rassemblés à Darwin. Par ailleurs, le SoliFest s’est distingué par la mise en avant de thématiques telles que les enjeux climatiques, illustrant sa volonté de s’inscrire dans son époque et de lier prise conscience et réflexion avec une dimension festive. Retour sur un rendez-vous culturel singulier qui a de l’avenir.

Crédit photos : Astrid Lagougine & Intza Bagur

SoliFest : festival écologique et associatif de demain

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

La première édition du SoliFest se tiendra les 15 et 16 juin à Bordeaux, dans un écrin particulièrement adapté à son esprit : Darwin. Entre concerts, dj sets, performances mais surtout une dimension solidaire et écologique, le festival s’impose comme le rendez-vous festif et responsable immanquable de ce début d’été.

Solidarité, écologie et festivités : les maîtres mots du week-end prochain

Les 15 et 16 juin Darwin, aussi nommé « la cité idéale », accueillera donc la première édition du Solifest : un festival associatif pour les petits et les grands au cœur d’un ancien bâtiment militaire. La célèbre caserne Niel, bien connue des bordelais, sera pendant plus de 24 heures envahie par les festivaliers et des divertissements en tout genre : dj sets, expositions, animations et performances dans le plus beau décor de la ville.

 

🎈LE SOLIFEST, C’EST VOUS ! 🎈
Il y a quelques jours, nous vous dévoilions le teaser du SoliFest 2019 accueilli cette année par DARWIN, l’Eco-Système de la caserne niel 💚
Mais ce n’est pas tout, nous lancions aussi notre campagne de crowdfunding car oui, nous avons besoin de vous pour faire vivre ce festival ! 👇
https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/solifest-2019/tabs/backers

Publiée par SoliFest sur Lundi 29 avril 2019
}

}
Mais avant tout, Darwin c’est quoi ? Un décor urbain par excellence, de l’art à chaque coin de rue, et de la récup’ à s’y perdre. Sans oublier bien sûr le million de visiteurs annuels qui poussent l’éco-quartier dans le top des endroits les plus fréquentés de Bordeaux. Darwin c’est aussi 30 000 mètres carré sur lesquels s’inviteront, le week-end prochain, plusieurs associations locales comme ESSplicite, Eco Mégots, Surfrider Fondation… Ainsi que nombre d’ateliers et activités pour les plus jeunes. L’idée étant de sensibiliser un public de tout âge aux valeurs d’aujourd’hui et de demain.

Empreinte écologique, hip hop & musiques électroniques

Le festival débutera avec la conférence de Julien Vidal et Camille Chopin : « Comment réduire son empreinte écologique peut participer à augmenter son bonheur ? » avant que ne s’enchainent les visites des stands permettant d’illustrer au mieux les paroles engagées de nos deux protagonistes. Bluecub sera présent, mais aussi Etu’récup, Co-actions et Zero Waste Bordeaux. Répondront également à vos questions : les Restos du Cœur, La Ruche qui dit oui, Local’Attitude : Du jardin à l’épicerie… Bien sûr, les plus curieux pourront aussi se balader entre les trouvailles de la friperie de Black Mamba et, qui sait, peut-être trouver des pépites.

Seulement, SoliFest ce n’est pas que de l’associatif, c’est aussi de la musique à gogo. Des vibrations électroniques et urbaines envahiront le village. Aussi bien locales qu’internationales, celles-ci animeront l’évènement pour notre plaisir à tous. On reconnaît quelques noms tels que : Bellaire, Nathan Zaef, SMIB, Jayco, Hearec ou le crew Musart, mais également des représentants du rap game bordelais avec le WL Crew, Deep & Igee, Majin Killaz et bien d’autres qui se succéderont derrière les platines de 14h à 23h. Pour couronner le tout, un after au Parallel est prévu le samedi soir de 1h00 à 6h00 avec deux artistes d’envergure : Jensen Interceptor (pour sa toute première date à Bordeaux qui plus est !) et Electric Rescue. Alors, on se retrouve là-bas ?
}

Guide estival des festivals de la région 2019

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

À l’approche de l’été, on vous propose un petit guide des festivals de la région 2019, histoire de ne louper aucune étape d’une saison estivale qui s’annonce chargée et pleine de belles surprises. Sélection d’événements qui nous font saliver d’avance, entre spots bien cool, line-up alléchants et propositions artistiques séduisantes.

Crédit photo : Alice Belair

Festival ODP

Outre le line-up incroyable qu’offre ce festival, il met la lumière sur « L’Œuvre des Pupilles Orphelins de Fonds d’Entraide des Sapeurs-Pompiers de France ». Cette association a pour but d’assurer la protection matérielle et morale des Orphelins et des familles des Sapeurs-Pompiers décédés en service commandé ou non. Un village sapeur-pompier, proposant des scénarios et décors adaptés à différentes interventions, sera ouvert au public. Mais c’est aussi et surtout, une occasion inespérée pour l’ODP d’aller à la rencontre de ses donateurs et de générer des fonds supplémentaires. Retrouvez-les du 6 au 9 juin.

La Claque Festival

Les 7 et 8 juin, c’est la (GROSSE) Claque Festival au Château Montplaisir. Sur deux jours, pas moins d’une quarantaine d’artistes sont invités pour présenter douze spectacles. Parmi, les locaux Taranta Lanera, Les Dolphin Apocalypse et Lord Rectangle aux côtés d’artistes comme Francky Goes To Pointe à Pitre et Mechant Mechant. À dix minutes de Bergerac, avec un prix très abordable et le camping gratuit sur place, dépêchez-vous à réserver vos pass.

NSENSE

Le nouveau festival multi-culturel de Bordeaux, NSENSE s’installe aux Vivres de l’Art le 8 juin. L’occasion d’assister à de nombreuses performances et d’aller au devant des artistes. Artistes plasticiens, photographes, danseurs, chanteurs ou encore humoristes seront réunis pour nous partager leurs arts à travers une journée à la programmation éclectique. En guest, le rappeur Sopico vient d’être annoncé aux côtés de la chanteuse Naë.

So Good Fest

La Plaine du Courneau à Canéjan accueille la neuvième édition du So Good Fest les 8 et 9 juin. Un festival open air, tourné vers les musiques électroniques et le dub et des artistes de renoms. Entre Oliver Huntemann, Apollo Noir, Channel One, DJ Aphrodite, Diƶtone, King Shiloh… il y en a pour tous les amoureux des musiques électroniques et du dub. Quelques nouveautés pour cette édition 2019 comme son engagement dans une dimension environnementale par le biais de la digitalisation de sa communication et de l’internalisation de ses produits de restauration. Une troisième journée gratuite avec une programmation ludique et sportive permettra aux festivaliers de profiter de l’écrin verdoyant du site.

vie sauvage

Il fait partie des festivals auxquels on peut se rendre les yeux fermés chaque année. vie sauvage, c’est ce festival de musique, d’art et de gastronomie, situé dans le village de Bourg, surplombant le fleuve et la nature environnante. Cette saison, le 14, 15 et 16 juin, on pourra y croiser Flavien Berger, Todiefor, les collectifs bordelais, L’Orangeade, les Amplitudes et Super Daronne ou encore Vendredi sur Mer et CHIEN NOIR

SoliFest

Le SoliFest 2019 est un festival rassemblant petits et grands autour de valeurs qui lui sont chères aujourd’hui : le développement durable, l’intégration des personnes et la solidarité locale. Qui plus est dans un lieu qui partage les mêmes valeurs, Darwin. Sur deux jours, le 15 et 16 juin, vous retrouverez deux temps, un accès gratuit l’après-midi et payant le soir. Les bordelais WL Crew, Deep & IGee, Majin Killaz, MLX, YunG $hade assureront la programmation du samedi soir tandis que Bellaire Music, Identified Patient, Gentry et Nathan Zahef assureront celle du dimanche.

Free Music

Depuis 18 ans maintenant, le Free Music Festival séduit les festivaliers. Et pour cause, entre programmation idéale et prix abordable, il devient au fil des années un événement musical d’envergure nationale. Cette année, il attend entre autres les artistes Møme, Angèle, Orelsan, Ninho, WL Crew, Josman, Taiwann MC, Hyphen Hyphen du 21 au 23 juin. Niché près du lac de Montendre, le festival met en place des activités estivales autour du site afin de faire profiter aux festivaliers du cadre idéal qu’offre le Lac Baron Desqueyroux.

Écho À Venir

Écho À Venir est un festival bordelais porté par l’association Organ’Phantom dont la programmation singulière est tournée vers les musiques électroniques et les arts visuels qui l’entourent. Pour sa 8ème édition, le festival s’inscrit dans la saison culturelle 2019 de Bordeaux Métropole, sous le thème : « Liberté ! », en partenariat avec l’Office National des Forêts. Ce festival se déroule les 24, 25 et 26 juin avec des programmations gratuites les 24 et 25 et une programmation payante le mercredi 26 juin.

Hoop’ Festival

À seulement deux heures de Bordeaux, et dans un cadre paradisiaque, se tiendra la quatrième édition du Hoop’ Festival le 9 et 10 août 2019. Une programmation musicale diversifiée, loin des artistes qui squattent les affiches de la plupart des festivals de l’été. Conjugué à cela, des performances et des animations animeront ce festival dans le Château d’Excideuil.

Baleapop

Dixième et dernière édition du festival Baleapop, c’est maintenant ou jamais qu’il faut y aller. Du 14 au 18 août à Saint-Jean-de-Luz, l’édition anniversaire est, du coup, promise encore plus belle que les précédentes. « C’est la fin. Baleapop ne s’est pas fait virer, n’est pas ruiné. On ne s’est pas engueulé, nous ne sommes pas fatigués. Tout va bien. C’est juste que… c’est juste que c’est le moment. Ce qui est beau et magique doit finir un jour, même à Saint-Jean-de-Luz. »

Beau c’est Festival

À Bosset se déroule la quatrième édition du Beau c’est Festival. Sur deux soirs, se déroulent une première soirée théâtrale le 16 août et une soirée concerts le 17 août. Vous pourrez assister au spectacle « Du Son à L’Amusique » et Le Théâtre du Roi de Cœur interprétera Le Chaperon Rouge. Le jeune groupe Bergeracois Roundabout ouvrira la scène, s’en suivra Daguerre Officiel, Naya et Les Fatals Picards.

Feuyas’tival

Mi-août, pour échapper à la chaleur estivale, rien de tel que de se réfugier dans les terres au bord de points d’eau. Avec 12 groupes à l’affiche, une diversité des horizons musicaux (du hip hop au rock en passant par la folk et des musiques électroniques) et une part belle aux artistes locaux, le Feuyas’tival constitue un refuge idéal pour vacanciers en recherche de plaisirs cachés. Le spot du festival suffit en lui-même comme argument : une zone Natura 2000, soit un cadre naturel paradisiaque où écologie et environnement seront célébrés pendant deux jours, aux côtés d’activités telles que tyrolienne, paddle sur l’étang, scène flottante…

Tribus Libres

Du vendredi 30 août au dimanche 1er septembre 2019, le festival Tribus Libres vous propose cinquante heures de découvertes musicales, culturelles, culinaires, environnementales et d’animations dans le parc du château de Cadaujac (33). Le concept de ce festival n’est pas commun puisque le festivalier à la particularité de choisir la tribu qu’il souhaite rejoindre (La mer, l’air, la Terre) lorsqu’il achète son pass. C’est en quelque sorte son équipe pendant tout le festival, celle avec qui il relèvera des défis, bien que chacun est libre d’aller et venir dans tous les univers…

Les Z’Arpète

La dix-septième édition du festival Les Z’Arpètes fera la part belle comme à son habitude à la diversité avec un programme haut en couleur : du rap au rock en passant des débats, un marché artisanal, de l’art de rue et un village pour enfants… Tout le monde peut s’y retrouver ! Deux jours de fête intense les 28 et 29 juin sur la plaine de Courréjean à Villenave d’Ornon pendant lesquels on pourra voir et écouter des artistes tels que Valjean, Graines de Sel, 100 Grammes de Têtes, Resaka Sonora et Infinity Hi-Fi !

SoliFest, la fête locale autrement

dans ART ET CRÉATION/ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE/REPORTAGES

« Village éphémère », le SoliFest est un festival qui fait la part belle à la scène locale. Basée à Bordeaux, l’équipe met en œuvre plusieurs OFF dans différents lieux de la région afin de créer des synergies sur le territoire et renforcer l’identité de son concept. La première étape de cette séquence a pris place dans un lieu artistique emblématique de la capitale Gironde ; Les Vivres de l’Art. Une fête réussie et surtout singulière par les formats et les propositions qu’on a pu y voir, avec notamment des performances de danse qui ont accompagné les dj sets des différents collectifs, à commencer par Musart Concept Label qui pilotait l’événement. Une démarche à suivre de près et dont on vous propose quelques moments captés en décembre dernier.
Lire plus

Solifest : nouvelle expérience festivalière bordelaise

dans ART ET CRÉATION/DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Ils sont étudiants, passionnés de musique électronique et bien décidés de fédérer une partie de la scène associative bordelaise pour la première édition du Solifest. En vue de l’organisation de leur évènement les 9 et 10 juin prochain, nous avons interrogé un des membres du projet, Nicolas. Celui-ci explique la volonté de son équipe de proposer un rendez-vous lors duquel se croiseront artistes, producteurs locaux, entrepreneurs sociaux dans une démarche de solidarité avec un fort intérêt pour le terrain local. Rendez-vous également le 10 mars pour une préfiguration de l’évènement, au BB25 !
)

Le Type : Peux-tu présenter dans les grandes lignes le Solifest et l’équipe qui se cache derrière ?

Nicolas : Nous sommes une équipe de 11 étudiants bordelais, tous acteurs, à échelles différentes, du monde associatif nous entourant. Nous nous sommes regroupés autour de 2 passions communes : le désir de mettre en avant un monde meilleur autour d’une synergie associative et les musiques électroniques (house et techno). Par le biais de cet événement, nous avons souhaité créer, le temps d’un week-end, un village associatif où une soixantaine d’association, producteurs locaux, entrepreneurs sociaux, interviendront dans le but de mettre en avant leurs activités tournées autour de la solidarité, la localité, le vivre ensemble, l’intégration et l’écologie.

S’agit-il d’un festival à proprement parlé ?

Bien sûr, nous pouvons parler d’un festival à part entière ! Sa particularité étant qu’il est gratuit et qu’il met en avant seulement des acteurs locaux dans un esprit de solidarité, de respect de l’environnement, d’intégration. Nous avons eu envie d’apporter une nouvelle approche au festival, en faisant intervenir des partis prenantes (associations, collectifs, producteurs, etc) que le public n’a pas forcément l’habitude de voir dans des événement du même genre.

Qu’est-ce qui vous a poussé à proposer cet évènement ?

C’est ce désir de promouvoir les initiatives locales et de créer une synergie, que cela soit entre les participants, mais aussi avec le public autour d’une programmation très riche qui nous a poussé à mettre en place ce festival. On peut parler d’un mix entre un forum des associations et d’un festival pour caractériser le format de cet événement, dans un cadre très chaleureux et dynamique.

L’offre culturelle existante à Bordeaux (avec déjà un certain nombre de festivals de musique électronique) ne vous convenait pas assez ?

En effet, comme vous pouvez le souligner : Bordeaux est une ville où la culture électronique est très présente. Toutefois, on a remarqué en 2 ans que très peu de collaborations existent entre les collectifs bordelais et plus particulièrement entre leurs artistes (ce qui est dommage quand on voit la pépinière présente à Bordeaux). Par conséquent, en restant dans une volonté de solidarité, nous avons souhaité permettre une synergie entre les associations mais aussi entre les crew bordelais en leur proposant l’exclusivité pour le dimanche 10 juin. Ainsi, nous auront la chance de faire intervenir 6 d’entre eux pour un dimanche des plus chill en compagnie de nos artistes locaux.

Tu peux nous en dire plus sur les collectifs et les artistes locaux qui accompagneront cette première édition du Solifest ?

Bien sûr : il faut savoir que sur Bordeaux il y a une véritable multitude d’artistes house, minimal et techno. C’est impressionnant ! Mais il n’existe aucune collaborations, ce qui est vraiment dommage. C’est pour cela que nous avons choisi de leur dédier la deuxième journée du festival. Parmi les labels présents, on peut pour l’instant parler des copains de Wattsart, qui est un collectif bordelais créé en 2016, créateur et organisateur d’événement dans le but de valoriser les musiques électroniques. Ou encore le collectif SUPER Daronne qui est très présent depuis un an pour faire vibrer Bordeaux, notamment l’été avec les open air bordelais. Nous sommes en contact avec quelques autres collectifs mais nous nous laissons le temps de voir ce qui serait le plus pertinent. Ce qui est certains, c’est que nos artistes locaux sont prêt à vous faire vibrer en ce week-end de début juin !
)

Le festival a-t-il vocation à être pérenne ? Avez-vous les soutiens à la hauteur de votre ambition (soutien public notamment) ?

En mettant en place ce type de festival solidaire, il y a tout un esprit derrière qui veut être transmis et qui ne peut s’arrêter à une unique édition. En terme d’accompagnement, nous sommes soutenu par la Région ainsi que par la mairie grâce à un personnel qui se montre très présent pour nous permettre d’avancer dans notre démarche et nous permettre de mettre en place cet événement.

Nous n’avons pas parlé du lieu du festival : où aura lieu le Solifest ? Bordeaux est une ville en pleine mutation sur le plan urbain : comment voyez vous la ville évoluer à ce niveau-là ? Quels sont les quartiers où il vous semble pertinent d’expérimenter des choses sur le plan culturel ?

Concernant le lieu, nous le conservons encore secret… Sachez que ce sera très proche du centre ville, et accessible à tous. Bordeaux est effectivement une ville qui évolue beaucoup, notamment d’un arc allant de la gare jusqu’à Darwin en passant par l’hyper centre ! C’est de cet espace qu’il faut profiter pour expérimenter de nouvelles choses culturellement parlant !

Un dernier mot ?

Cela fait des mois que nous travaillons pour faire de cet événement un regroupement qui ait du sens, alors n’hésitez plus : rejoignez l’aventure et suivez la page ! De très belles annonces arrivent prochainement.

Retourner là haut