Tag archive

L’Orangeade

Les Vivres de l’Art : 10 ans d’utopie créatrice

dans ANNONCES/ART ET CRÉATION/ÉVÉNEMENTS
Lieu iconique de la scène artistique bordelaise, les Vivres de l’Art viennent de connaître dix années de travaux qui s’achèvent cette année. Histoire de fêter cet aboutissement, ses équipes organisent une grande fête étalée sur un weekend avec une programmation dédiée.
}

Des anciens magasins des Vivres de la Marine aux Vivres de l’Art : un lieu artistique bordelais singulier et symbolique

Implanté dans le dynamique quartier de Bacalan, les Vivres de l’Art occupent une place de choix dans la tête des bordelais. Cet espace de création artistique, véritable terrain d’expérimentations et lieu événementiel a su accueillir bon nombre de manifestations au fil des années. A travers notamment des formats diurnes (avec notamment Le Verger / La Serre du collectif tplt), Les Vivres ont fait le pari de s’implanter dans un quartier pas forcément très attractif au départ, devenu depuis l’une des zones les plus fructueuses en terme de défrichage culturel, aux côtés d’autres structures comme l’Iboat ou le Garage Moderne.

Au départ de cette aventure, dix ans plus tôt, on retrouve un artiste visionnaire, amoureux de Bordeaux ; Jean-François Buisson. Celui-ci découvre ce lieu du patrimoine industriel de la ville, alors à l’abandon : les anciens magasins des Vivres de la Marine classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Visionnaire, le sculpteur y façonne un bunker paysagé avec un jardin participatif, une galerie d’art, un espace de résidences artistiques et un écrin capable d’accueillir associations et collectifs du territoire souhaitant bénéficier d’un lieu de diffusion hybride. La dernière tranche des travaux vient donc de se terminer, l’occasion de célébrer ce « Domaine du Possible » où l’art peut vivre et faire vivre.

Une programmation diversifiée pour les 10 ans du lieu

Ce week-end d’anniversaire étalé se déroulera du 21 au 24 mars et sera le moment idéal pour découvrir l’aspect définitif de ces Vivres de l’Art réhabilités. Cet événement sur quatre jour sera ponctué de diverses propositions artistiques, à l’image d’un lieu qui se plaît à mêler les pratiques et décloisonner les publics. Le jeudi soir sera ainsi consacré à une inauguration en compagnie des élèves du Conservatoire de Bordeaux, suivi le lendemain par une carte blanche au collectif Santa Machete, entre sonorités africaines et sud-américaines. Une Silent Party tropicale suivra ; l’occasion de danser avec un casque sur la tête, au son des vibes de Tristão et de Dj NewBell du collectif L’Orangeade.

Le samedi, on continuera avec une exposition interactive avec les résidents des Vivres de l’Art, suivi d’un spectacle d’arts visuels. Un brunch musical viendra clôturer ce (long) week-end de fête et de déambulations artistiques idéal pour cerner l’ambiance et l’esprit d’un lieu iconique et singulier dans la vie culturelle bordelaise.

Une webradio à Bordeaux : Ola Radio

dans ART ET CRÉATION/DIVAGATIONS LOCALES/MÉDIAS/MUSIQUE

Bordeaux verra débarquer dans un mois sa première webradio dédiée à la culture électronique et ses acteurs : Ola Radio. Le Type a eu l’honneur de rencontrer Alice, Rémi et Tommy, les trois créateurs de cette révolution musicale et culturelle locale longtemps attendue. Lire plus

Bordeaux : le guide de la Fête de la Musique 2018

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

A l’approche de la Fête de la Musique 2018 qui aura lieu le jeudi 21 juin, on vous propose un petit guide histoire de ne louper aucune étape d’une soirée qui s’annonce chargée et pleine de belles surprises. Sélection d’événements qui nous font saliver d’avance, entre spots bien cool, collaborations intéressantes et propositions artistiques séduisantes.

Crédit photo : Astrid Lagougine
}

L’Astrodøme x Musique d’Apéritif @ Place du Palais

Récemment arrivé dans le paysage musical bordelais, L’Astrodøme continue sur sa lancée en mettant en place une belle affiche place du Palais avec la team de Musique d’Apéritif. Point central en ville, cette joyeuse sauterie verra défiler une belle brochette d’artistes locaux, de Wizard à Equipe de Foot en passant par le groupe américain L.A Witch ou la formation issue de Haute Savoie Korto.

tplt x L’Orangeade @ Square Dom Bedos

C’est bien connu ; l’union fait la fête. C’est le leitmotiv qui a poussé deux des meilleurs collectifs locaux à joindre leur force pour un événement de taille qui fera la part belle aux belles galettes et aux morceaux de choix dans un cadre d’exception, le Square Dom Bedos. Ayant déjà collaboré pour l’édition 2016 de la Fête de la Musique, tplt et L’Orangeade remettent donc le couvert et s’apprêtent à célébrer comme il se doit le passage vers l’été.

Délicieuse Musique @ Cour Mably

Se déployant au sein d’un des spots les plus cools en ville, Délicieuse Musique inscrit définitivement son rendez-vous comme l’un des temps forts de cette édition 2018 de la Fête de la Musique. Qui plus est, l’équipe réunit un line up impeccable avec une surprise de taille, qu’on peut découvrir dans la mixtape que Délicieuse Musique nous a concocté il y a quelques jours.

Pour Ceux x Findout Music

Rue passante de choix, la rue des Ayres verra pour sa part une autre union investir le Verde Nero ; celle de Pour Ceux et des gars de Findout Music, férus de bass music, de house et d’autres beats en tout genre. Ambiance tropicale garantie jusqu’à « une heure et des brouettes ».

Iboat w/ Sacha Mambo @ au MADD

Après un récent déménagement s’étant soldé par l’événement d’envergure Ahoy, l’Iboat investit le centre-ville de Bordeaux jusqu’à la fin du mois de juin du côté du Musée des Arts décoratifs et du design. La fête de la musique sera l’occasion pour le célèbre ferry bordelais de marquer le coup avec une soirée qui verra notamment le lyonnais Sacha Mambo faire défiler sa sélecta toujours impeccable.

Bordeaux Rock @ Place Fernand Lafargue

Autre spot bien central et stratégique ; la place Fernand Lafargue ! Cette année, c’est la team de Bordeaux Rock qui y pose ses platines pour un « grand bal populaire et moderne ». Aux commandes, on aura le plaisir de retrouver le duo fou 45 Tours mon amour, pour une distribution d’ondes positives rétro, ainsi que Double Tee et Lionel Fantomes qui tient son salon sur la même place le reste de l’année.

FIP @ Rocher de Palmer

Pour tout ceux répugnant à l’idée d’aller s’entasser dans un énième open-air et d’écouter un mélange de disco et de house, une alternative existe à quelques stations de tram du centre-ville. FIP fête en effet au Rocher de Palmer la musique avec plusieurs artistes gravitant dans la sphère jazz world. On y retrouvera la formation bordelaise Robin & the Woods, le jeune prodige de 18 ans Tom Ibarra, Benkadi Quartet et Touré Kunda.

A l’eau x SUPER Daronne @ Crédit Municipal de Bordeaux

Les deux crews trublions A l’eau et SUPER Daronne s’unissent eux aussi pour une teuf également très bien située en plein centre de Bordeaux. On retrouvera aux platines les membres des deux équipes pour ce qui s’annonce être un truc bien chaud !

Raibow Pony x Les Amplitudes @ Place Saint-Projet (rue Sainte Catherine)

Quand deux collectifs s’unissent et proposent un événement en plein sur la plus longue rue de Bordeaux, on peut légitimement s’attendre à un joyeux bordel. Raibow Pony et Les Amplitudes, habitués de la fête bordelaise occuperont ainsi une place de choix en ville, qui s’annonce comme l’un des points de passage obligé de ce rendez-vous musical.

Uni-Tekno 4 @ Doyen Brus

9 heures de son non-stop : c’est la formule proposée par une pléthore de collectif techno à Pessac pour une teuf en open-air bien solide. De quoi régaler les plus teuffeurs d’entre-nous et autres aficionados de rythmes accélérés ou énervés.

Concilio @ l’Iboat

Si la plupart des événements prévus pour la Fête de la Musique en centre-ville s’achèvent relativement tôt (autour d’une heure), les plus gourmands auront malgré tout de quoi se rassasier.  L’Iboat accueillera en effet BinarySound et Les Viatiques, deux collectifs de la région aux esthétiques micro house et minimale, pour finir la soirée en beauté.

La playlist des 4 ans de L’Orangeade

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Agitateur notoire de la fête à Bordeaux, L’Orangeade peut se targuer d’une belle activité nocturne et diurne. Depuis 4 ans, le collectif investit en effet divers lieux de la ville pour offrir aux bordelais des évènements où les seuls mots d’ordres sont le groove et la bonne ambiance. De l’Atrium de la Victoire en passant par le Musée des arts décoratifs jusqu’à la rive droite et de multiples endroits bordelais atypiques, le crew ne cesse d’élargir les frontières des festivités. Pour son quatrième anniversaire, l’équipe a donc décidé, dans cette continuité, d’organiser des réjouissances à la hauteur, avec l’exploration d’un spot inédit au cœur de la ville : les Archives Bordeaux Métropole. Et tout ça en conviant une belle ribambelle d’artistes locaux avec Leroy Washington, Les Ryder, Octave & Lucien, Yougo de tplt et bien sûr les dj du collectif. C’est justement à ces membres de l’équipe (Baker, Hugo, Louise, Pedro, Sheepfold et Tristao) qu’on a demandé de nous livrer leurs petites pépites, qu’on vous propose de découvrir ici en guise de playlist pour ce quatrième anniversaire.
}

Bernard Guyvan – Polar (T’aurais Du T’Tirer) (Charles Maurice Version)

Baker : « Du chill en veux-tu en voilà, et en français s’il vous plait. »
}

Colleen Grant – Latin Parang

Hugo : « Un classique disco-latino pour bien entamer l’été. »
 }

Bruxas – Más Profundo

Louise : « Parce qu’on a toujours besoin d’une chanson qui donne envie de faire l’amour sur une plage paradisiaque. »
}

COEO – She Keeps It Good


 Pedro : « Lunette de sun au volant de ta R5 décapotable. »
}

The Souljazz Orchestra – Kossa Kossa

Sheepfold : « Remède efficace contre la déprime hivernale et pour se mettre en jambe pour la chaleur estivale. »
}

Oscar Sulley & The Uhuru Dance Band – Bukom Mashie (JKriv Edit)

Tristao : « Sonorités Afro au rendez-vous avec cette edit dancefloor à souhait réalisée par Jkriv. »
}

Bordeaux : le guide de la Fête de la Musique 2017

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Conceptualisée par Joël Cohen puis initiée politiquement par Jack Lang en 1982 dans une optique de « démocratisation de la musique », la Fête de la Musique s’est imposée depuis comme un rendez-vous musical incontournable, apprécié des français. A Bordeaux, chaque année, les différentes associations et collectifs de la ville redoublent d’imagination pour proposer des évènements originaux pour célébrer cette soirée. A cette occasion, on a voulu passer en revue, de manière non-exhaustive, les différents évènements qui verront le jour (et la nuit) le 21 juin prochain à Bordeaux.

}

Le plus groovy : L’Orangeade Fête la musique

Après avoir investi l’an passé l’Esplanade Charles de Gaulle avec leurs compères tplt, L’Orangeade a décidé cette année de poser ses platines au sein du Musée des arts décoratifs et du design de Bordeaux. Spot luxueux avec cour intérieur splendide : l’évènement donne l’eau à la bouche, et quand on connaît la capacité du collectif à faire danser les foules avec leurs sons disco, house, soul ou funk, on se dit que la fête sera au rendez-vous. Qui plus est, une conférence sur l’évolution de la Black Music de 1957-2017 sera proposée gratuitement de 16h00 à 18h00.

  • Événement : ici
  • Mots-clés : groove, musée, black music

}

Le plus chaud : À l’eau Warehouse Party

Coutumiers de belles sauteries locales, les trublions d’À l’eau ont vu les choses en grand pour cette fête de la musique 2017, puisqu’ils investiront mercredi 21 juin la Galerie Tatry. Pour l’occasion, le joyeux collectif posera en toute modestie un système son Funktion One sur lequel Chat Bizarre, Denise, Groovy Eddie, Jean Talu, Manuel Franco, Pläcid, Scott Deboeuf, Sisto Perez et Steph Squirted se succéderont. Une ambiance bien chaude donc, avec un bar et un barbecue pour couronner le tout.

  • Événement : ici
  • Mots-clés : warehouse, barbecue, drift

}

Le plus rock’n’roll : Allez Les Filles Fête la musique / Concerts + Dancing

Activiste de la nuit bordelaise depuis 1996, l’association Allez Les Filles est bien connue du public bordelais. Avec plus de 1000 concerts à son actif, la structure organise chaque année pour la fête de la musique un évènement populaire et festif, qui fait la part belle à la scène locale. Cette nouvelle édition ne dérogera pas à la règle puisqu’on retrouvera sur la place Saint Michel 3 groupes rocks bordelais avec Wizard (rock prog/math rock), Alexis Evans Trio (60’ s rock’n’roll), Peru Current (garage rock) ainsi que 3 DJ set gorgés de soul, swing, rock’n’roll, sixties, funk et rhythm’n’blues.

  • Événement : ici
  • Mots-clés : rock, Dancing in the streets, local

}

Le plus arty : MICROKOSM fête la musique aux Vivres de l’art

Toujours soucieux de proposer des évènements qui bousculent les formats « classiques », c’est tout naturellement que le crew Microkosm s’emparera d’un lieu d’exception à Bordeaux : Les Vivres de l’Art. Lieu d’exposition et de création, ce spot magique sera particulièrement bien adapté pour voir résonner les différents missiles lancés par Pnom Pen (Chineurs de Bordeaux), S36 (Microkosm), Radion (Microkosm), Menthesis (Microkosm) B2B Nausicäa, Krysalead (NRGS), Bès (Microkosm), Nuit (Forteresse), SFNL (Microkosm) B2B Matayo .

  • Événement : ici
  • Mots-clés : sphère, techno, marathon

}

Le plus au vert : Banzaï Lab – Fête de la Musique 2017 – Bordeaux

Histoire de sortir des sentiers battus et d’investir une rive droite trop souvent désertée, l’équipe de Banzaï Lab a décidé de poser ses valises Quai des Queyries, « loin du brouhaha du centre ville ». Sur le line up, en revanche, pas question de s’éloigner des fondamentaux qui font la singularité du label, puisqu’on retrouvera pas moins de six artistes, avec Kognitif, Jean du Voyage, Noke, Moonlander, J-Silk et Poumon ! Avec en prime la présence de Cheeko, champion de France End Of The Weak (improvisation hip-hop).

  • Événement : ici
  • Mots-clés : hip hop, exigeance, rive droite

}

Le plus délicieux : Délicieuse Guinguette #1 Fête de la Musique

Le collectif et label Délicieuse Musique aura le privilège d’installer sa scène dans un lieu emblématique du patrimoine bordelais : la Cour Mably. Première étape d’une série d’évènements « Délicieuses Guinguettes » qui sillonneront les quartiers de la ville, cette soirée à base de concerts, Dj, live painting et foire au plaisirs devrait régaler petits et grands. Un line up de qualité également puisque ce sont infinite bisous (en live), Fellini Félin, Leon Revol, Jean Tallue (en live) et le Délicieuse Musique Soundsystem qui régaleront nos petites oreilles.

  • Événement : ici
  • Mots-clés : douceurs, guinguette, groove

}

Le plus électronique : Synthetize Me – Fête de la Musique de Bordeaux Mériadeck

Pour cet évènement particulièrement ambitieux, ce sont pas moins de trois acteurs culturels bordelais qui se sont fédérés avec la Bibliothèque de Mériadeck et la Mairie de Bordeaux. Organ’Phantom, BassDay et La Canopée proposeront ainsi le 21 juin un voyage autour du thème du synthétiseur ! C’est à Mériadeck que les festivités se dérouleront, avec une programmation extrêmement solide et alléchante, avec FAIRE (Paris), Gendarmery, le collectif Manaya Project, le duo Tuff Wheelz, un DJ set de La Canopée, Christina Monet, Memory Scale et Zebra Lova. Un atelier de découverte de Little Bits (découvrir par l’expérimentation comment est sculpté le son) est également prévu.

  • Événement : ici
  • Mots-clés : synthétiseur, expérimentation, solide

}

Le plus éclectique : Heures Heureuses – Le Chalet Fête la Musique

On ne pouvait pas envisager une Fête de la musique sans cet acteur majeur de la scène culturelle bordelaise qu’est Darwin ! Ce 21 juin, des Heures Heureuses particulières verront donc se succéder différents artistes locaux, dans un soucis d’éclectisme si cher au lieu. Don Gardener, Blue Bombay, Colonel Mushroom, Moloch/Monolyth, SIZ, tRiKiNi et Père Dodudaboum (clavier J.C.Satàn) enchaîneront du rock au post punk kraut psych en passant par la folk, grunge noise garage ou l’acid hard rock !

  • Événement : ici
  • Mots-clés : Darwin, éclectisme, rive droite

}

Le plus hip hop old school : Fête la musique – Block party with Sugarhill Gang à l’IBoat

Pour cette édition 2017 de la Fête de la musique, l’IBoat a mis les petits plats dans les grands, puisque ce n’est ni plus ni moins que le groupe mythique Sugarhill Gang qui squattera le bateau pour le faire tanguer façon Block Party ! Entouré de graffeurs, DJ et autres break dancers locaux, une bien belle fête complète est à prévoir du côté des Bassins à Flot.

  • Événement : ici
  • Mots-clés : hip hop, old school, breakdance, graffiti

2×1 places : Ciao! Open Air w/ Alan Briand – Shelter, FREEMA & Tristão 03/06

dans ART ET CRÉATION

Jeu concours pour tenter de remporter deux places pour l’open air de samedi 3 juin avec Alan Briand – Shelter, FREEMA & Tristão de L’Orangeade ainsi qu’un artiste local.

}

Après les formats hiver à l’Atelier Zelium, le collectif bordelais Ciao! né en octobre dernier inaugure ce samedi un nouveau spot en plein air : la Cour des Coqs Rouges. Encore un lieu atypique en plein centre ville dégoté par le président de l’association Théo Pasquet. Toujours dans un objectif de projet anticonformiste et collaboratif, les lieux seront transformés en un décor acidulé par la scénographe Marine Cardin. L’objectif, pour le fondateur du collectif, c’est de « faire sortir les gens des clubs » pour les inviter dans un lieu plus confidentiel et original.

Pour la programmation, Ciao! nous réjouit avec un line-up toujours ambitieux et surprenant. Après le boss du label Sofrito Hugo Mendez et l’excellent munichois Bartellow pour les éditions à l’Atelier Zelium ; ce 3 juin l’équipe bordelaise convie Alan Briand (Shelter) qui viendra présenter son dernier LP : Zon Zon Zon. Le jeune parisien du label International Feel Recordings amènera l’été avec une ambient teintée de zouk et d’afro vibe plutôt captivante.

Pour l’accompagner, Ciao! fait aussi place à la scène émergente bordelaise avec FREEMA et Tristão de L’Orangeade et un newcomer qui a été choisi après un appel à candidature lancé par le collectif. En bref, l’event nous réserve une ambiance chill et tropicale comme le suggère la bannière réalisée par Antoine Durufle qui nous rappelle le désert chilien d’Atacama. Musique du soleil, glaces et bières bien fraîches vous y attendent pour les premières danses de l’été bordelais. On a hâte d’y être et on vous offre deux tickets pour l’occasion !

}

▬▬▬▬ INFOS PRATIQUES▬▬▬▬

Evènement Facebook

 Pour gagner ta place pour la soirée ; like la fanpage du Type et like le post concernant le jeu concours ou envoie un mail à
contact@letype.fr en objet « Ciao! Open Air 03/06 »
(Nom + Prénom + email)

2×1 places: L’Orangeade 3rd Birthday 01/04

dans ART ET CRÉATION

Le Type a deux places à vous faire remporter pour la soirée d’anniversaire de l’Orangeade. Au programme, un lieu à la campagne tenu secret et 7h de groove.

}

Depuis 2014, le crew de l’Orangeade fait danser les bordelais, et pour souffler leur troisième bougie, ils ne font pas les choses à moitié. Avides de s’approprier des lieux toujours plus atypiques, cette fois ils nous emmènent au grand air. C’est dans un mystérieux spot de la campagne bordelaise que les festivités vont se dérouler. Pour ce qui est de l’accessibilité, tout le monde est invité à prendre un bus à 21h qui aura pour destination unique : la fête. Des navettes pour le retour sont prévues toutes les heures et ce dès 1h du matin. Alors toi l’ami qui allait déjà empoigner ses clés de voiture, tu peux laisser ton automobile au garage. Côté musique, il y aura non pas un, mais bien deux dancefloors. Au programme une avalanche de vinyles et 7 heures de musique qui iront de la house à la funk avec entre autre Freema, Atemi, Baker, Bounty Inversé… Au détour d’une vigne, vous pourrez croiser des installations de M.Cardin, de La Crafterie ou encore des Paysagistes Sans Frontières qui viendront habiller le jardin. Faisons une confiance aveugle à l’Orangeade, qui nous réserve surement une sacré soirée.

}

▬▬▬▬ INFOS PRATIQUES▬▬▬▬

Evènement Facebook

 Pour gagner ta place pour la soirée ; like la fanpage du Type et like le post concernant le jeu concours ou envoie un mail à
contact@letype.fr en objet « L’Orangeade Birthday 1/04 »
(Nom + Prénom + email)

2×1 places à gagner : Souleance & DJ VAS @ Bootleg 31/10

dans MUSIQUE

On en parlait plus en détail ici sur le Type ; le collectif bordelais L’Orangeade invite pour Halloween deux maîtres du groove made-in-France, pour une soirée au Bootleg qui s’annonce très fun(ky). Souleance est le projet à 4 mains de Soulist et de Fulgeance, deux amoureux de la black music. DJ VAS quant à lui est un ancien membre du groupe Kojak et officie en solo depuis pas mal de temps, en délivrant des pépites groovy, funky et discos, ainsi que des édits de haute volée, notamment pour le label Razor’n’Tape. Bref, le 31 octobre sera placé sous le signe du groove ; soyez-en ! Pour ça on a 2 places à faire gagner :

▬▬▬▬ INFOS PRATIQUES▬▬▬▬

Evènement Facebook

 Pour gagner des invitations like la fanpage et like le post concernant le jeu concours ou envoie un mail à
contact@letype.fr en objet « Halloween groovy »
(Nom + Prénom + email) 

L’Orangeade invite DJ VAS & Souleance le 31 octobre

dans MUSIQUE

Le collectif bordelais L’Orangeade, toujours enclin à faire bouger les nuits bordelaises, nous prépare une soirée de haute volée pour la fin du mois d’octobre. DJ VAS et Souleance sont en effet conviés au Bootleg pour ce qui s’annonce d’ores et déjà comme une véritable décharge de groove.

Activiste de la nuit bordelaise, le crew de L’Orangeade a su, aux côtés d’autres collectifs/labels, dynamiser et revitaliser la scène musicale portée sur le beat et le groove. Au-delà de l’organisation de soirées au format club plus classique, ses membres ont le souci de donner un supplément à leur soirée, en dégotant le concept funky qui rajoutera le petit pépin en plus. On se souvient (entre autre) d’une Soul Train Party organisée rive droite, d’une sortie groovy sur la Garonne à bord d’un bateau ou encore d’une fête de la musique 2015 haute en couleur en plein cœur de Bordeaux dans la cour du Crédit Municipal de Bordeaux. Ainsi le collectif est résolument défricheur, explore la ville à la recherche du lieu original et en ce sens tire vers le haut une scène musicale trop souvent tentée de se retrancher de soirées en événements dans les mêmes lieux bordelais (qui se comptent – malheureusement – quasiment sur les doigts des deux mains). Au-delà de soirées concepts, L’Orangeade ne néglige pour autant jamais ce qui reste au cœur de sa préoccupation : le groove, à coup de line-up efficaces, et c’est précisément le cas de la soirée du 31 octobre qui prendra place au Bootleg.

Pour cette soirée placée donc comme à l’accoutumée pour le collectif sous le patronage du Saint Groove, les artistes qui ont été choisis par les bordelais l’ont été avec grand soin. DJ VAS et Souleance seront en effet chargés de rythmer la soirée à coups de galettes toutes plus punchy les unes que les autres. DJ VAS (aka Cyril Vaschetto) est un ancien membre du groupe Kojak. Contemporaine du courant baptisté french touch, la formation composée de Cyril, de Grégoire Galien (Greg) et de Jean-Marie Racon (Jayhem) a pour autant toujours creusé son propre chemin, sans s’engouffrer dans les portes ouvertes de l’époque. Pendant 10 ans, de 1997 à 2007, Kojak s’efforça à coup de house, de funk ou de soul et de 2 albums, de développer une certaine vision de la musique électronique. Kojak fait en effet partie de ces groupes qui n’ont pas hésité à passer le cap de la scène, tant leur musique se nourrit de sonorités transposables sur instruments. Par la suite, DJ VAS embrayera en solo et continuera de délivrer des pépites groovy, funky et discos, ainsi que des édits de haute volée, notamment pour le label Razor’n’Tape.

De l’autre côté, Souleance est le projet à 4 mains de Fulgeance et de Soulist. Le premier est le boss du label Musique Large, sur lequel notre Laurent Garnier national a notamment signé un de ses 5 EP sortis en 2014 (5 EP pour 5 labels différents) ; A13 (autoroute reliant Paris à Caen, localisation du label). Fulgeance est également derrière le projet funky Peter Digital Orchestra qui mêle sonorités électroniques et beat hip hop. Il manœuvre également sous son nom Fulgeance, auteur notamment d’un groove low club. Pour sa part, DJ Soulist aka « French funky president » est notamment connu pour l’organisation des soirées What the Funk dans la capitale. Activiste de la scène musicale parisienne, ses sets sont empreints d’un mélange des genres ; disco, soul, funk, hip hop, house, uk funky… Souleance est donc la réunion de ses deux boss du groove, deux amoureux du funk, du hip hop et de la black music qui ont à cœur de transmettre à leur public ces vibes très chaleureuses. A coup sûr le plus funky des Halloween qui nous sera proposé sur Bordeaux : une nouvelle occasion pour L’Orangeade de bousculer un peu les codes et les habitudes.

Infos pratiques :

Retourner là haut