Tag archive

La Tencha

Retour sur le Festival Bordeaux Rock #16

dans ÉVÉNEMENTS/REPORTAGES

La 16ème édition du Festival Bordeaux Rock aura tenu ses promesses, entre son incontournable Rock en Ville et ses deux soirées à la Salle des Fêtes du Grand Parc. L’équipe du Type vous propose donc de replonger en image sur trois jours de festivités rock et alternatives, et vous à concocté un podcast du jeudi 23 janvier, avec au rendez-vous des interviews d’artistes et du public au travers de 3 salles bordelaises. De L’Astrodøme à la Tencha en passant par le Void ou la Salle des Fêtes du Grand Parc, le Type s’est immergé au cœur de cette belle aventure musicale locale. 

Photos : Alice Belair et Manon Gardelle.

NON SI PIU / ASTRODOME – Manon Gardelle
NON SI PIU / ASTRODOME – Manon Gardelle
NON SI PIU / ASTRODOME – Manon Gardelle
NON SI PIU / ASTRODOME – Manon Gardelle
NON SI PIU / ASTRODOME – Manon Gardelle
NON SI PIU / ASTRODOME – Manon Gardelle
NON SI PIU / ASTRODOME – Manon Gardelle
NON SI PIU / ASTRODOME – Manon Gardelle
INSOMNI CLUB – Manon Gardelle
INSOMNI CLUB / ASTRODOME – Manon Gardelle
INSOMNI CLUB / LA TENCHA – Manon Gardelle
INSOMNI CLUB / LA TENCHA – Manon Gardelle
INSOMNI CLUB / LA TENCHA – Manon Gardelle
INSOMNI CLUB / LA TENCHA – Manon Gardelle
INSOMNI CLUB / LA TENCHA – Manon Gardelle
NOIRSET / VOID – Manon Gardelle
NOIRSET / VOID – Manon Gardelle
NOIRSET / VOID – Alice Belair
NOIRSET / VOID – Alice Belair
NOIRSET / VOID – Alice Belair
NOIRSET / VOID – Alice Belair
NOIRSET / VOID – Manon Gardelle
SUCCHIAMO / SALLE DES FÊTES DU GRAND PARC – Manon Gardelle
SALLE DES FÊTES DU GRAND PARC – Manon Gardelle
FRUSTRATION / SALLE DES FÊTES DU GRAND PARC – Manon Gardelle
FRUSTRATION / SALLES DES FÊTES DU GRAND PARC – Manon Gardelle
NITZER EBB / SALLES DES FÊTES DU GRAND PARC – Manon Gardelle
RENDEZ VOUS / SALLES DES FÊTES DU GRAND PARC – Alice Belair
SALLES DES FÊTES DU GRAND PARC – Alice Belair
SALLES DES FÊTES DU GRAND PARC – Alice Belair

 

Festival Bordeaux Rock : 16ème édition aventureuse & curieuse

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le plus grand festival rock de Bordeaux revient cette semaine pour sa seizième année consécutive du 22 au 25 janvier. Quatre jours de programmation aux quatre coins de la ville, entre conférences, projections et concerts, avec des groupes locaux bien évidemment mais aussi internationaux. 

Crédit photo : Noirset, groupe bordelais, par Clara Guizard

Rock your city !

Cette seizième édition débutera ce mercredi soir dès 18h30 avec pour ouverture une conférence intitulée « La génération post punk et new wave », orchestrée par Christophe Brault à la Salle des fêtes du Grand Parc, suivie de la projection d’un documentaire sur l’emblématique groupe Joy Division à 20h00.

C’est ce jeudi que les hostilités live commenceront, avec l’incontournable Rock en ville. Pour ce cru 2020 ce sont 7 lieux et une vingtaine de groupes qui investiront la ville, entre garage punk, darkwave, indie rock, french pop ou encore rock psychédélique. Du Void à La Voûte, en passant par La Tencha ou l’Astrodøme, c’est un véritable marathon auditif et visuel qui attend les festivaliers, de quoi transpirer et taper du pied de 19h30 à 1h00 du mat’.

Le Grand Parc comme QG

Nitzer Ebb

On connait tous plus ou moins la légendaire Salle Des Fêtes du Grand Parc de Bordeaux. Celle-ci qui avait fermé pendant de longues années après avoir accueillie en son sein masse de groupes, bordelais comme internationaux. Bordeaux Rock ne s’arrête donc pas à sa programmation locale et nous propose deux soirées et six groupes dans les vieux murs, avec pour le vendredi :

Les anglais de Nitzer Ebb et leur EBM incisif mené par Douglas McCarthy, le post punk de Frustration, groupe phare du label français Born Bad Records, suivi du duo franco-italien Succhiamo qui viendra embraser la salle de son EBM /synthpunk guidé par la voix de la chanteuse de JC Satan, rien que ça.

RENDEZ-VOUS

Le samedi, ça sera autour des british de RIDE pour leur unique date en France, de quoi (re)découvrir leur shoegaze made in outre-Manche et surtout made in 90’s. Enfant terrible du post punk, RENDEZ-VOUS nous propose de les rejoindre pour une transe endiablée, après un passage mémorable au Void il y a trois ans de cela. Les Bordelais de Cosmopaark viennent clôturer ce samedi de concert avec leur noisy-pop qui décapera les murs, et nos oreilles.

Un closing électronique

Romare

C’est dans la cale de l’IBOAT que viendra se terminer cette 16ème édition riche en tête d’affiches et découvertes, et c’est un beau pari que d’inviter un digne représentant de l’écurie anglaise Ninja Tune, j’ai nommé Romare. Avec son électronique teintée à la fois de house, funk, ou encore de sonorités africaines, c’est un orfèvre qui fera groover le bateau et ses matelots. Il sera suivi de l’autrichien Demuja, venu de chez Nervous Records qui nous balancera de bonnes galettes deep-house et lo-fi…
)

  • Pour en savoir plus sur la billetterie et les infos pratiques, ça se passe ici !

Les Typiques #11 – La Jimonière

dans ART ET CRÉATION

« Les Typiques » est un rendez-vous régulier sur le webzine, avec des cartes blanches offertes à des acteurs culturels bordelais et de la région, qui viennent présenter des photos, vidéos, morceaux et autres œuvres qui composent leur univers esthétique. A travers ces « typiques », on explore l’identité artistique de ces promoteurs, médias, lieux, restaurants, associations et autres organisations locales. Ce dixième épisode est consacré à La Jimonière, collectif bordelais spécialisé dans la scénographie, actif dans la région depuis maintenant 3 ans. Avec 5 membres au compteur, l’association cherche à s’entourer d’autres structures locales et amis issues de différents domaines, et ce pour proposer des soirées originales et atypiques dans divers lieux et à travers différents concepts. On se plonge dans leur délire artistique à travers teasers et sources d’inspirations.
}

ANTONIN

https://www.facebook.com/lajimoniere/videos/1323749124412766/

« Pour chaque événement on essaye de publier teaser + aftermovie et ainsi donner un aperçu de notre univers. Au fur et à mesure, on s’est mis à créer et développer le personnage du Jimon, puis de Valmont, nos 2 Djs. C’est devenu un gimmick, avec des gags et objets improbables récurrents. Ici le teaser d’une soirée où les Amplitudes nous avaient invité sur le Marco Polo, gros souvenir… »

« Mr Bean est ma référence préférée quand je dois penser à un teaser de la Jimo. Un peu maladroit et en retard, ce personnage reste très attachant. Humour et second degrés est le mot d’ordre ! »

JIM

https://www.facebook.com/lajimoniere/videos/1585030631617946/

« La jimo et la Tencha c’est une longue histoire… On est passé plusieurs fois là-bas, avec différents collectifs. C’est un lieu vraiment particulier qu’on adore réinventer à chaque fois qu’on y est invités. Là, c’était pour une soirée 90’s et c’est aussi une des premières fois où on peut apercevoir Valmont, le 2e DJs. NO LIMIT ! »

« Un de mes petits péchés mignon est d’y passer à chaque fois « Miami Nights 1984 – High Beams » ».

​ADRIEN

https://www.facebook.com/lajimoniere/videos/243113689719436/

« Alors ça, c’est un chouette souvenir ! La Rock School Barbey voulait organiser depuis un moment une soirée avec plusieurs collectifs bordelais. On a eu la chance d’être invités avec les copains de Raibow Pony et Super Daronne. Et cerise sur le gâteau, le pas si petit Kiddy Smile était de la partie. Kiddy mieux ? En plus de participer à la programmation des artistes, on c’est donc également occupé de la scénographie, et en terme d’inspiration le collectif Elrow est un bon exemple pour nous. »

https://www.facebook.com/elrowofficial/videos/388839928328927/

}

FRANÇOIS

https://www.facebook.com/lajimoniere/videos/548300648943805/

« L’Effet Pap’ c’est vraiment un festival familial dans tous les sens du terme. Quand on nous a proposé de participer à l’édition 2018 déjà on était chaud, mais quand en plus on nous a donné carte blanche pour retourner le Dojo qui allait être détruit juste après le festival alors là on est devenu totalement berzerk ! »

« Rythme breaké, mélodie acid, il n’en faut pas plus pour conquérir mon cœur. Cette track de 1991 tourne régulièrement dans nos soirées, et on n’est pas près de la ranger ! »

SARAH

https://www.facebook.com/lajimoniere/videos/1945740925731057/

« La Jimocul c’était un concept qui nous traînait dans la tête depuis un petit moment. On avait rencontré l’équipe de la voûte lors d’un concert de synthwave qu’on scénographiait là-bas. Du coup on a commencé à construire ce projet avec Les Imprimés Coquins et on a décidé d’y aller à fond. NO COMMENT ».

« Pour moi la musique qui représente le mieux notre asso est un remix de Pnau – Embrace, car elle me rappelle les premières Jimonière qu’on organisé en appartement ».
}

Tribal Traquenard sur son 31 pour sa boom

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE

Pour commencer l’année sur les chapeaux de roue, le collectif Tribal Traquenard s’invite à la Tencha le 31 janvier pour fêter leur première année avec une boum ! L’occasion de revenir sur année de promotion de la scène locale à travers un beau fanzine.
)
Lire plus

Festival Bordeaux Rock, numéro 15

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE

Du 23 au 27 janvier, le festival Bordeaux Rock investit la ville du même nom pour une quinzième édition qui met les petits plats dans les grands. En invitant artistes de renoms et talents locaux émergents, l’événement applique une recette qui a fait ses preuves et qui fait le succès d’une manifestation culturelle bordelaise devenue à bien des égards incontournable.
}
Lire plus

Retourner là haut