Tag archive

Festival ODP

Guide estival des festivals de la région 2019

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

À l’approche de l’été, on vous propose un petit guide des festivals de la région 2019, histoire de ne louper aucune étape d’une saison estivale qui s’annonce chargée et pleine de belles surprises. Sélection d’événements qui nous font saliver d’avance, entre spots bien cool, line-up alléchants et propositions artistiques séduisantes.

Crédit photo : Alice Belair

Festival ODP

Outre le line-up incroyable qu’offre ce festival, il met la lumière sur « L’Œuvre des Pupilles Orphelins de Fonds d’Entraide des Sapeurs-Pompiers de France ». Cette association a pour but d’assurer la protection matérielle et morale des Orphelins et des familles des Sapeurs-Pompiers décédés en service commandé ou non. Un village sapeur-pompier, proposant des scénarios et décors adaptés à différentes interventions, sera ouvert au public. Mais c’est aussi et surtout, une occasion inespérée pour l’ODP d’aller à la rencontre de ses donateurs et de générer des fonds supplémentaires. Retrouvez-les du 6 au 9 juin.

La Claque Festival

Les 7 et 8 juin, c’est la (GROSSE) Claque Festival au Château Montplaisir. Sur deux jours, pas moins d’une quarantaine d’artistes sont invités pour présenter douze spectacles. Parmi, les locaux Taranta Lanera, Les Dolphin Apocalypse et Lord Rectangle aux côtés d’artistes comme Francky Goes To Pointe à Pitre et Mechant Mechant. À dix minutes de Bergerac, avec un prix très abordable et le camping gratuit sur place, dépêchez-vous à réserver vos pass.

NSENSE

Le nouveau festival multi-culturel de Bordeaux, NSENSE s’installe aux Vivres de l’Art le 8 juin. L’occasion d’assister à de nombreuses performances et d’aller au devant des artistes. Artistes plasticiens, photographes, danseurs, chanteurs ou encore humoristes seront réunis pour nous partager leurs arts à travers une journée à la programmation éclectique. En guest, le rappeur Sopico vient d’être annoncé aux côtés de la chanteuse Naë.

So Good Fest

La Plaine du Courneau à Canéjan accueille la neuvième édition du So Good Fest les 8 et 9 juin. Un festival open air, tourné vers les musiques électroniques et le dub et des artistes de renoms. Entre Oliver Huntemann, Apollo Noir, Channel One, DJ Aphrodite, Diƶtone, King Shiloh… il y en a pour tous les amoureux des musiques électroniques et du dub. Quelques nouveautés pour cette édition 2019 comme son engagement dans une dimension environnementale par le biais de la digitalisation de sa communication et de l’internalisation de ses produits de restauration. Une troisième journée gratuite avec une programmation ludique et sportive permettra aux festivaliers de profiter de l’écrin verdoyant du site.

vie sauvage

Il fait partie des festivals auxquels on peut se rendre les yeux fermés chaque année. vie sauvage, c’est ce festival de musique, d’art et de gastronomie, situé dans le village de Bourg, surplombant le fleuve et la nature environnante. Cette saison, le 14, 15 et 16 juin, on pourra y croiser Flavien Berger, Todiefor, les collectifs bordelais, L’Orangeade, les Amplitudes et Super Daronne ou encore Vendredi sur Mer et CHIEN NOIR

SoliFest

Le SoliFest 2019 est un festival rassemblant petits et grands autour de valeurs qui lui sont chères aujourd’hui : le développement durable, l’intégration des personnes et la solidarité locale. Qui plus est dans un lieu qui partage les mêmes valeurs, Darwin. Sur deux jours, le 15 et 16 juin, vous retrouverez deux temps, un accès gratuit l’après-midi et payant le soir. Les bordelais WL Crew, Deep & IGee, Majin Killaz, MLX, YunG $hade assureront la programmation du samedi soir tandis que Bellaire Music, Identified Patient, Gentry et Nathan Zahef assureront celle du dimanche.

Free Music

Depuis 18 ans maintenant, le Free Music Festival séduit les festivaliers. Et pour cause, entre programmation idéale et prix abordable, il devient au fil des années un événement musical d’envergure nationale. Cette année, il attend entre autres les artistes Møme, Angèle, Orelsan, Ninho, WL Crew, Josman, Taiwann MC, Hyphen Hyphen du 21 au 23 juin. Niché près du lac de Montendre, le festival met en place des activités estivales autour du site afin de faire profiter aux festivaliers du cadre idéal qu’offre le Lac Baron Desqueyroux.

Écho À Venir

Écho À Venir est un festival bordelais porté par l’association Organ’Phantom dont la programmation singulière est tournée vers les musiques électroniques et les arts visuels qui l’entourent. Pour sa 8ème édition, le festival s’inscrit dans la saison culturelle 2019 de Bordeaux Métropole, sous le thème : « Liberté ! », en partenariat avec l’Office National des Forêts. Ce festival se déroule les 24, 25 et 26 juin avec des programmations gratuites les 24 et 25 et une programmation payante le mercredi 26 juin.

Hoop’ Festival

À seulement deux heures de Bordeaux, et dans un cadre paradisiaque, se tiendra la quatrième édition du Hoop’ Festival le 9 et 10 août 2019. Une programmation musicale diversifiée, loin des artistes qui squattent les affiches de la plupart des festivals de l’été. Conjugué à cela, des performances et des animations animeront ce festival dans le Château d’Excideuil.

Baleapop

Dixième et dernière édition du festival Baleapop, c’est maintenant ou jamais qu’il faut y aller. Du 14 au 18 août à Saint-Jean-de-Luz, l’édition anniversaire est, du coup, promise encore plus belle que les précédentes. « C’est la fin. Baleapop ne s’est pas fait virer, n’est pas ruiné. On ne s’est pas engueulé, nous ne sommes pas fatigués. Tout va bien. C’est juste que… c’est juste que c’est le moment. Ce qui est beau et magique doit finir un jour, même à Saint-Jean-de-Luz. »

Beau c’est Festival

À Bosset se déroule la quatrième édition du Beau c’est Festival. Sur deux soirs, se déroulent une première soirée théâtrale le 16 août et une soirée concerts le 17 août. Vous pourrez assister au spectacle « Du Son à L’Amusique » et Le Théâtre du Roi de Cœur interprétera Le Chaperon Rouge. Le jeune groupe Bergeracois Roundabout ouvrira la scène, s’en suivra Daguerre Officiel, Naya et Les Fatals Picards.

Tribus Libres

Du vendredi 30 août au dimanche 1er septembre 2019, le festival Tribus Libres vous propose cinquante heures de découvertes musicales, culturelles, culinaires, environnementales et d’animations dans le parc du château de Cadaujac (33). Le concept de ce festival n’est pas commun puisque le festivalier à la particularité de choisir la tribu qu’il souhaite rejoindre (La mer, l’air, la Terre) lorsqu’il achète son pass. C’est en quelque sorte son équipe pendant tout le festival, celle avec qui il relèvera des défis, bien que chacun est libre d’aller et venir dans tous les univers…

ODP, une vraie culture pompier

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Le territoire aquitain regorge de belle initiative. L’une d’entre elle est le Festival ODP. Depuis 2015, la ville de Talence accueil, dans son parc Peixotto, une manifestation qui a du sens. Le festival met la lumière sur « L’Œuvre des Pupilles Orphelins de Fonds d’Entraide des Sapeurs-Pompiers de France« . Cette œuvre intervient lorsqu’un drame arrive dans la famille du sapeur pompier.

Crédit photo : Astrid Lagougine

L’œuvre Des Pupilles a pour but d’assurer la protection matérielle et morale des Orphelins et des familles des Sapeurs-Pompiers décédés en service commandé ou non. La volonté du festival est de parler du travail de l’association en partageant un moment festif et de qualité. Le festival ne se définit pas par sa programmation. Il est important de notifier que les journées du week-end sont en accès libre et gratuite. Avant d’être une manifestation musicale, ODP est un festival familial qui sensibilise le public au travail de l’association et à un métier qui sauve des vies. Dans cette optique, du vendredi au dimanche, des initiations aux gestes qui sauvent seront proposés. Sur une planche horaire de deux heures, le matin est le soir, elles seront gratuites. Les inscriptions seront disponibles sur le site. Deux heures pour apprendre à sauver des vies. Et combiner les gestes avec une prévention des risques domestiques.

Cette année, il y a une nouveauté : l’ODP kids ! Le samedi 8 et dimanche 9 juin. Ce village kids proposera des animations autour du monde pompier, de la musique et de la danse. Il y aura des camions de pompier que les enfants pourront visiter, des décors en fumée à éteindre. Tout sera accessible et les animations y seront gratuites. Autre point important, tout le festival est aujourd’hui géré par 700 pompiers bénévoles. En partenariat avec l’union départementale des sapeurs pompiers. On observe une mobilisation énorme des pompiers. C’est un grand moment de partage pour eux et pour le public. « Aujourd’hui, les orphelins et leurs familles viennent passer des moments agréables au festival et c’est un vrai bonheur » précise le directeur d’ODP, Sebastien Lussagnet.

Une journée type à ODP : venir en famille la journée, découvrir le monde des pompiers, s’initier et s’amuser ensemble. Puis, revenir le soir entre amis pour passer une superbe soirée grâce à une programmation bien ficelée. Le parc Peixotto offre au festival un lieu simple et atypique. Jouissant d’une pente naturel, la scène principal est situé en contre-bas et offre la possibilité à quiconque d’admirer les artistes sur scène.

La programmation cette année est assez riche. Entre artiste familial et gros noms, chacun y trouve son compte. Nekfeu, The Avener, Eddy de Pretto, Bob Sinclar…! Et pour profiter pleinement d’ODP on suit les conseils de Sebastien Lussagnet pour une journée type évoqués plus haut. Pour se rendre au festival, aucune inquiétude. Le tram et les bus circuleront  jusqu’à la fin des concerts, et la circulation des transports sera renforcée.

Festival ODP, comme si vous y étiez

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Profiter d’une programmation musicale solide tout en soutenant un projet à dimension sociale importante ? C’est l’expérience proposée par le festival ODP, réalisé au profit des orphelins de Sapeurs-Pompiers de France. Cette année, ce sont pas moins de 17000 spectateurs qui se sont rendus au parc Peixotto de Talence, pour y retrouver une belle sélection d’artistes. Alt-J, NTM, Ibeyi, les locaux Dätcha Mandala… Le festival réussit le grand écart en croisant des publics grâce à des choix très divers. Une édition pleine de réussite et marquée par des moments de grâce qu’on vous fait revivre en images.

Photos : Astrid Lagougine et Miléna Delorme

Retourner là haut