Tag archive

dj set

Ola Radio pose ses valises aux Chartrons

dans ANNONCES/DIVAGATIONS LOCALES/ÉVÉNEMENTS/VIE DE QUARTIER

Sept mois après son lancement, la nouvelle web radio bordelaise Ola Radio vient frapper une fois de plus là où il faut, et installe une nouvelle résidence les 25 et 26 juillet dans un lieux historique et atypique de Bordeaux : La Halle des Chartrons.
}

Un bilan qui pèse son poids

Difficile de ne pas entendre parler d’Ola. Après son lancement en janvier dernier, c’est un florilège d’émissions, résidences, talk-shows, live stream, collaborations et autres concepts novateurs, pour l’instant jamais vu dans la cité girondine. Sept mois d’activisme au sein de leur QG au Café Mancuso, comme aussi la présence à de nombreux événements culturels de la ville ou de la région (AHOY! festival, vie sauvage, Fête de la Musique, Heures Heureuses…), sans parler d’un catalogue d’artistes qui ne cesse de s’allonger.

Nouvelle résidence d’été et nouvelle teuf en vue

 

Toujours plus culottée, la radio à récemment fait l’acquisition d’un petit bijou bordelais, la Halle des Chartrons. Localisée au centre de la Place Du Marché Des Chartrons, cette bulle de 200 mètres carrés est un lieu historique accueillant habituellement des marchés de créateurs, expositions, conférences et concerts. Jusqu’alors il n’était question d’y héberger quelconque radio locale. Et c’est là qu’Ola Radio prend les commandes en proposant un événement sur deux jours consécutifs les 25 et 26 juillet de 14h à minuit.

Appuyée par son graphiste en chef MACEO, se dernier se charge d’une scénographie pensée tout spécialement pour ses deux jours où viendront se mêler en journée des émissions, interviews, tatouages, expos et autre, le tout accessible au public. Mais nous n’en resterons pas à l’heure où les poules se couchent, les soirées proposeront des Dj set, live modulaire ainsi que du Rap. Pour clore le tout, boissons sur place et food assurée par le Café Mancuso pour ravitailler les troupes.

Le rendez-vous est pris pour nous, il ne vous reste plus qu’à suivre l’événement juste ici.

 

NSENSE, nouveau festival multi-culturel

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

À l’heure où Bordeaux est en pleine émancipation culturelle, un nouveau projet vient de faire son apparition : NSENSE. Pour la première édition de ce festival multi-culturel, NSENSE s’installe aux Vivres de l’Art, projet et lieu d’échanges et de partage artistique. Avec une programmation éclectique, NSENSE a pour but de mettre en avant des artistes émergents, tous domaines confondus : la peinture, la musique, la danse, la photo, l’humour…

NSENSE : un festival aux multiples facettes

NSENSE, c’est avant tout, une volonté d’appuyer et de suivre des artistes émergents pour les élever au meilleur de leurs capacités. Cette journée sera rythmée par des concerts, expositions, battle de danse anystyle, dj sets, conférence ou encore one man show.

Concerts

Les concerts seront assurés par les chanteurs LuXe, MLX et la brillante Naë (« No Fears », extrait de son premier EP est disponible dans notre playlist du mois – Eclectype #51).

  • Naë – Jeune musicienne nu-soul / R&B, son premier EP, “No Fears” est sorti en décembre 2018. Elle travaille actuellement sur un deuxième EP, écrit entièrement en français, prévu pour 2019.
  • LuXe – À 14 ans, sous le surnom de Nasty Yass, il s’est pris de passion pour le break. Il ne remet les pieds à Paris qu’en 2015 et sort une mixtape en 2016, la luXemixtape, téléchargée plus de 15 000 fois en 24h, et qui connait un succès croissant (150 000 téléchargements à ce jour).
  • MLX – Il rejoint MJK en 2015 et ses premières sorties se font en 2016. Caméléon hyperproductif, il sort trois projets en quelques mois et est adoubé lauréat du dispositif STRI-IT pour la rentrée 2018.

Expositions

Côté expositions, NSENSE se verra accueillir Kebab Noir, Flavor Kevs, Flavia Sistiaga et Simon Morda-Cotel.

  • Kebab Noir – Artiste à multiples facettes : plasticien, street artiste, peintre sur textile, photographe. Fada d’argentique, Kebab travaille les formes, déforme les corps et les images manuellement. 
  • Flavor Kevs – Issu de la culture graffiti qu’il pratique depuis plus de 20 ans, Flavor Kevs ne cesse de décliner et multiplier son personnage à travers ses voyages et son terrain de jeu : la rue. 
  • Flavia Sistiaga – Après des études d’art, elle se lance officiellement dans la photographie à Paris. Elle se spécialise dans le portrait et la mode, en travaillant principalement à l’argentique. 
  • Simon Morda-Cotel – Ambivalente et sensible, structurée, architecturale et contemporaine, l’oeuvre de Simon Morda-Cotel s’articule autour de questions de perception et d’espace. Egalement connu sous le nom de WOSE, c’est le graffiti qui l’amène naturellement vers la peinture.

Danses

Mais NSENSE ne s’arrête pas là puisque ce festival multi-culturel nous proposera des battles de danse avec Arnaud Deprez, SKORPION ainsi que Doudou, Marwan Lo, Clemence Juglet & more.

  • Arnaud Deprez – Danseur et chorégraphe, sans cesse en recherche d’un nouveau mouvement, d’un nouvel effet à la fois physique, musical et visuel, Arnaud Deprez, trouve son inspiration dans la musique électronique, hip-hop et les arts contemporains. 
  • SKORPION – Sa créativité et sa gestuelle animale lui ont valu de remporter de nombreux titres internationaux (double vainqueur « Juste Debout”, Hip Hop International) et de collaborer avec les plus grands Artistes (Kylie Minogue, Taylor Swift, Madonna).

DJ sets

Pour animer cette journée, NSENSE a également prévu des Djsets avec Ola Radio, webradio culturelle née au début de l’année 2019 à Bordeaux, spécialisée dans les musiques électroniques. Mais aussi Future Sound, collectif événementiel spécialisé des musiques électroniques futuristes en tout genre : futurehouse, futurebeats, futurebass, futuretrap… 

Humour

Enfin, pour encore plus de divertissement, le public pourra assister à un one man show du bordelais Nordine Gonso ; fragile mais pas victime, c’est le genre de mec qu’on a envie de prendre dans ses bras pour lui apprendre la vie… C’est ainsi qu’il se résume.

)

Écho à Venir : en immersion de Montréal à Bordeaux

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE

Toujours organisé par l’association bordelaise Organ’Phantom, le festival d’arts visuels et de musiques électroniques Écho à Venir revient pour sa septième édition et mettra cette année à l’honneur nos confrères québécois de Montréal ainsi que la scène électronique locale. 4 jours mêlant immersions audiovisuelles, lives, dj sets, et ateliers au cœur de Bordeaux.

C’est sur la placette de Munich – ce petit coin ajouré à la Place des Quinconces d’habitude prisé des touristes et autres événements populaires bordelais – que nous pourrons découvrir une septième édition qui réserve une surprise de taille :  deux dômes accessibles au public d’un peu moins d’une vingtaine de mètres de diamètre. Ici c’est bien plus qu’un concept qui est proposé, il est question d’une réelle et totale immersion à 360°, où la musique sera mariée à des projections visuelles uniques, issues de la résidence en collaboration avec SAT (Société des arts technologiques de Montréal). Mettre en avant la scène canadienne et européenne, innover et proposer le futur des lives de demain, telle est la volonté de ce projet qui se déclinera en 3 performances uniques, avec pour le Dôme A/V :

INTERPOLATE (jeudi 20 septembre)

Crédit : Sébastien Roy

Alliance des musiciens Push 1 Stop et Woulg qui repousseront les limites de la représentation audiovisuelle en confrontant la musique à l’image, et l’image à la musique. Une interaction totale pour donner une matière physique à la musique. Ils seront suivis par le duo bordelais d’electronica Look For Device qui viennent de sortir un nouvel EP.

ORBITS (vendredi 21)

Crédit : Sébastien Roy

Projet du musicien et producteur David Gardener (Dems) venu du label Ninja Tune, il officiera sous son nouveau pseudo Montreal Life Support. Il sera aussi ici question d’immersion à 360° où le londonien promet un live qui risque, à juste titre, de nous satelliser… Le bordelais Vacant Expression sera aussi de la partie pour un vertigineux voyage entre techno, ambient et expérimentale.

ALTER ITEM (samedi 22)

La djette et productrice montréalaise Debbie Døe et l’artiste visuel bordelais Pablo Gracias s’associent ici sur un projet ambitieux. Une pièce créée cette année à Montréal, traitant de l’homme et du numérique. Déformation des images, de la matière, il s’agit ici d’une création originale et d’une belle alliance entre les deux villes. Les bordelais Martin Mestres et Hieros Gamos se chargeront de nos oreilles et nos yeux avec techno et Vjing au programme…

Sur les 4 jours du festival le Dôme « bar Dj set » proposera une programmation gratuite et 100 % bordelaise avec Fruckie du label bordelais We Fine Aura 1Pierre Gewohnheit, ou encore Täz, figure connue des teufs bordelaises. Le Type sera donc présent pour ce festival qui promet de folles et réelles expériences sensorielles, visuelles et auditives !

Bordeaux : le guide de la Fête de la Musique 2018

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

A l’approche de la Fête de la Musique 2018 qui aura lieu le jeudi 21 juin, on vous propose un petit guide histoire de ne louper aucune étape d’une soirée qui s’annonce chargée et pleine de belles surprises. Sélection d’événements qui nous font saliver d’avance, entre spots bien cool, collaborations intéressantes et propositions artistiques séduisantes.

Crédit photo : Astrid Lagougine
}

L’Astrodøme x Musique d’Apéritif @ Place du Palais

Récemment arrivé dans le paysage musical bordelais, L’Astrodøme continue sur sa lancée en mettant en place une belle affiche place du Palais avec la team de Musique d’Apéritif. Point central en ville, cette joyeuse sauterie verra défiler une belle brochette d’artistes locaux, de Wizard à Equipe de Foot en passant par le groupe américain L.A Witch ou la formation issue de Haute Savoie Korto.

tplt x L’Orangeade @ Square Dom Bedos

C’est bien connu ; l’union fait la fête. C’est le leitmotiv qui a poussé deux des meilleurs collectifs locaux à joindre leur force pour un événement de taille qui fera la part belle aux belles galettes et aux morceaux de choix dans un cadre d’exception, le Square Dom Bedos. Ayant déjà collaboré pour l’édition 2016 de la Fête de la Musique, tplt et L’Orangeade remettent donc le couvert et s’apprêtent à célébrer comme il se doit le passage vers l’été.

Délicieuse Musique @ Cour Mably

Se déployant au sein d’un des spots les plus cools en ville, Délicieuse Musique inscrit définitivement son rendez-vous comme l’un des temps forts de cette édition 2018 de la Fête de la Musique. Qui plus est, l’équipe réunit un line up impeccable avec une surprise de taille, qu’on peut découvrir dans la mixtape que Délicieuse Musique nous a concocté il y a quelques jours.

Pour Ceux x Findout Music

Rue passante de choix, la rue des Ayres verra pour sa part une autre union investir le Verde Nero ; celle de Pour Ceux et des gars de Findout Music, férus de bass music, de house et d’autres beats en tout genre. Ambiance tropicale garantie jusqu’à « une heure et des brouettes ».

Iboat w/ Sacha Mambo @ au MADD

Après un récent déménagement s’étant soldé par l’événement d’envergure Ahoy, l’Iboat investit le centre-ville de Bordeaux jusqu’à la fin du mois de juin du côté du Musée des Arts décoratifs et du design. La fête de la musique sera l’occasion pour le célèbre ferry bordelais de marquer le coup avec une soirée qui verra notamment le lyonnais Sacha Mambo faire défiler sa sélecta toujours impeccable.

Bordeaux Rock @ Place Fernand Lafargue

Autre spot bien central et stratégique ; la place Fernand Lafargue ! Cette année, c’est la team de Bordeaux Rock qui y pose ses platines pour un « grand bal populaire et moderne ». Aux commandes, on aura le plaisir de retrouver le duo fou 45 Tours mon amour, pour une distribution d’ondes positives rétro, ainsi que Double Tee et Lionel Fantomes qui tient son salon sur la même place le reste de l’année.

FIP @ Rocher de Palmer

Pour tout ceux répugnant à l’idée d’aller s’entasser dans un énième open-air et d’écouter un mélange de disco et de house, une alternative existe à quelques stations de tram du centre-ville. FIP fête en effet au Rocher de Palmer la musique avec plusieurs artistes gravitant dans la sphère jazz world. On y retrouvera la formation bordelaise Robin & the Woods, le jeune prodige de 18 ans Tom Ibarra, Benkadi Quartet et Touré Kunda.

A l’eau x SUPER Daronne @ Crédit Municipal de Bordeaux

Les deux crews trublions A l’eau et SUPER Daronne s’unissent eux aussi pour une teuf également très bien située en plein centre de Bordeaux. On retrouvera aux platines les membres des deux équipes pour ce qui s’annonce être un truc bien chaud !

Raibow Pony x Les Amplitudes @ Place Saint-Projet (rue Sainte Catherine)

Quand deux collectifs s’unissent et proposent un événement en plein sur la plus longue rue de Bordeaux, on peut légitimement s’attendre à un joyeux bordel. Raibow Pony et Les Amplitudes, habitués de la fête bordelaise occuperont ainsi une place de choix en ville, qui s’annonce comme l’un des points de passage obligé de ce rendez-vous musical.

Uni-Tekno 4 @ Doyen Brus

9 heures de son non-stop : c’est la formule proposée par une pléthore de collectif techno à Pessac pour une teuf en open-air bien solide. De quoi régaler les plus teuffeurs d’entre-nous et autres aficionados de rythmes accélérés ou énervés.

Concilio @ l’Iboat

Si la plupart des événements prévus pour la Fête de la Musique en centre-ville s’achèvent relativement tôt (autour d’une heure), les plus gourmands auront malgré tout de quoi se rassasier.  L’Iboat accueillera en effet BinarySound et Les Viatiques, deux collectifs de la région aux esthétiques micro house et minimale, pour finir la soirée en beauté.

Dis, ça te dit te venir mixer ? Concours DjSet/Live

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

Depuis quelques mois déjà, les murs d’une petite école de Talence sont pris d’assaut par des artistes talentueux. Graff, musique, photo : l’art s’exprime sous le regard bienveillant de Manu Faktur. Tous les vendredis, KAM y organise des After School, et les samedis La Retenue. On décompresse de la semaine tout en écoutant des mix de qualité. Forts de leur succès, Manu Faktur et Kam te proposent aujourd’hui un concours pour mettre toi aussi ton talent en avant. Le Type est allé poser quelques questions à Kam sur cette initiative, et t’explique comment faire pour participer.

]

  • Déroulement du concours

↬ Ouverture des inscription : Dimanche 31 janvier
↬ Fin des inscriptions : Dimanche 13 mars
↬ Sélections : du 13 au 20 mars
↬ Journée de passage des 5 sélectionnés : Samedi 26 mars à la Back To School.

Les 5 participants repartiront chacun avec des lots en fonction de leur set.
Un « jury » sera présent pour juger la qualité.

]

D’ou t’es venu l’idée d’organiser un concours de dj set ?

Pour ne rien te cacher, on a eu un certain nombre de demandes pour venir jouer à l’école lors des jours d’ouverture. On a pu caler un bon nombre de soirée, et on continue jusqu’à la fin. Le problème est que tout le monde ne peut pas jouer, faute de temps. On a donc décidé de mettre en place un concours pour donner à tous une chance de jouer à l’école, un samedi, lors de La Retenue.

Pour ce qui est des partenaires, Sébastien Rideau (directeur de la Dj Art School) est venu nous rendre visite à l’école puisque c’est un ami. On a discuté de divers projets, et le concours s’est mis en place. Sébastien a proposé des lots à gagner (des heures de mix et production offerte). On a cherché un autre partenaire pour avoir d’autres choses à offrir. J’ai contacté mon ami Jules qui travail chez Espace Clavier. Le projet l’a intéressé et il a proposé de mettre en place d’autres lots (2 casques Dj ainsi que des bons d’achat Espace Clavier). Comme KAM et Manu Faktur n’en n’ont jamais assez, on a décidé d’offrir quelques places pour nos prochaines KAM Room.

Pourquoi à la Back to School ?

La Back To School est avant tout une école, un lieu à la base dédié à l’éducation. On a donc décidé de placer le concours dans ce lieu. De plus, la Back To School est le lieu sur lequel on intervient beaucoup en ce moment, il va donc de soit que la plupart de nos évènements se déroulent ici.
Et puis, quand même, c’est un lieu vraiment beau (rires).

Que recherche KAM en organisant cette événement ?

Le but du concours est d’une part de faire profiter d’un lieu pareil à des artistes qui veulent mixer/jouer en live. Ce n’est pas forcément donné à tout le monde. De plus, c’est un moyen de découvrir de nouveaux artistes qui, par la suite, pourraient rentrer chez KAM. On est toujours à la recherche de nouveauté ici.

Quel est l’avantage pour les participants ?

L’avantage c’est déjà de pouvoir jouer, de montrer le travail qu’ils font. Ensuite, l’avantage de découvrir le lieu, de découvrir le travail de Manu Faktur et celui de KAM, de découvrir de nouvelles personnes, de se faire des contacts… Et puis, quand même, de repartir avec des cadeaux (rires).

Encadres-tu le concours dans un style musical précis ?

Le concours est ouvert à tout types de musiques électroniques (techno, house, tech house, drum&bass, jungle…). Cependant, on évite les musique type hardcore, hardteck, tribe, breakcore… Ce n’est pas une question de goût puisque certains d’entre nous fréquentons le monde de la Free. Dans tous les cas, tout ce qui est reçu est écouté. Aujourd’hui on a un certain nombre de candidatures, et il y a vraiment de tout, ce qui est très bien.

]

Les activités diverses & les pages à suivre :

 

L’Iboat se met à l’heure d’été avec sa Plage

dans DIVAGATIONS LOCALES/ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE

Terrasse en bois, cocktails, piste de skate, palmiers et scène de concert à la cool. Le tout à moins de 25 minutes du centre ville en transport en commun. En plus de nous régaler tout au long de l’année d’une programmation aux petits oignons (concerts, clubs, apéroboat…), l’équipe du plus intelligent des bateaux bordelais a eu la chouette idée de mettre en place sa « Plage » ; une terrasse en bois façon tropicale qui siège sur le quai juste devant lui, et qui devrait rester en place jusqu’à octobre.

La plage de l'Iboat déployée pour l'été
La plage de l’Iboat déployée pour l’été

Durant l’été, de nombreux évènements y prendront place, à commencer par des rendez-vous hebdomadaires alléchants, à l’instar des BBQ mix du mercredi durant lesquels cuisine & musique (DJ set) se marieront pour combler nos papilles et nos petites oreilles. Ou encore, les mardis soir avec les soirées « Mon salon à ciel ouvert » durant lesquelles il s’agira de combiner univers sonore acoustique avec des projections films. Enfin, les jeudis accueilleront des « session unplugged » avec des concerts acoustiques de groupes issus de la scène locale. La pluridisciplinarité est donc – comme à l’accoutumée à bord – le mot d’ordre de cette riche programmation. Plus ponctuellement, des événements tels que « My Big Fest » verront le jour sur la Plage : il s’agira pour des festivals de présenter leur univers à l’instar du Garden Teton (le 22 juillet), du Baleapop (le 19 juillet) ou de la Route du Rock. Les 500 bouteilles du rosé « Origine » de l’Iboat devraient finir de mettre tout le monde d’accord ; tout droit sorties de la micro-cuvée du bateau, ces dernières sont prêtes à être dégustées tout au long de l’été.

2015-06-04 19.23.52
Inauguration & démonstration de roller sur la piste de ride de la Plage de l’Iboat en compagnie de Yohan Fort quintuple champion du monde de slalom en roller.

L’installation de cette Plage que l’on doit au collectif de création le Bruit du Frigo s’accompagne également d’une piste de skate avec des rampes certes petites mais offrant malgré tout un espace de glisse plutôt plaisant. Tous les ingrédients sont ainsi réunis pour que cette plage devienne le QG de ceux restés cet été sur Bordeaux et en quête d’un lieu propice à la découverte et à la bonne ambiance. Seul trouble-fête potentiel ? La météo, qui pourrait venir gâcher la fête, même si on peut espérer – et souhaiter – que l’été se déroulera à l’image de l’inauguration du 4 juin : gros soleil et grosse chaleur, un verre du rosé Iboat à la main tout en observant une démo BMX/roller suivi d’un concert. De quoi accompagner notre été de la plus cool des manière en somme.

Vie Sauvage (Collection Hiver)

dans DIVAGATIONS LOCALES/MUSIQUE

En novembre, ce que Le Type aime encore plus que les Disney Christmas Movie, plus qu’un marathon Astérix, plus qu’une énième rediff d’Harry Potter et plus que les téléfilms de M6 – mais oui tu sais les téléfilms où une famille déchirée retrouve l’espoir grâce à Noël genre « Un papa tombé du ciel » ou « Le chien qui a sauvé Noël » – bref, je m’égare…Ce que Le Type aime encore plus que tout ça sont les festivals d’hiver. Quand les festivals d’été appellent au rassemblement, à la liberté de prendre son pied ensemble sous un soleil de plomb, le maître-mot d’un festival d’hiver à nos yeux c’est la magie.

La magie de braver l’air qui pique et brûle pour s’enfermer et tomber amoureux.
La magie d’une atmosphère plus intimiste où l’on est animé que par la musique.
La magie de ces artistes dont le froid ambiant n’inspire que de la poésie, plus proche des autres, plus proche de nous.
La magie de n’avoir besoin que de deux, trois, quatre verres de liqueur pour se réchauffer.

Si toi aussi tu crois en cette magie, je ne peux que t’inviter à accompagner Le Type à Vie Sauvage (Collection Hiver), jeudi 28 novembre, à l’Iboat.

le voyage sera simple, rude mais évident.

Au début, couvre-toi bien, mets tes moufles et ton manteau. Sors de chez toi. Tu peux venir accompagné(e). Tu peux venir seul(e). Là où tu iras, de toute façon, tout le monde t’attend.
Direction Bassins-à-Flot. Direction l’Iboat.
Arrivé(e) à bord, sers-toi un verre de Côtes de Bourg, il est offert par tes hôtes de 19h à 20h.
Tu oublieras comment tu es arrivé(e) là. Tu n’auras plus froid.
Après ça, tu pourras (re)découvrir Les Pelotes Soniques avec Sew & Laine : apprendre à tricoter en musique si tu n’as jamais touché à des aiguilles ou partager ton grand savoir si les torsades et le point de riz n’ont plus de secret pour toi.

Sew&Laine
Tu rencontreras du beau de monde comme les filles du Mouv’ Giulia Foïs (POINT G COMME GIULIA) et Emilie Mazoyer (#LEMOUV’) qui présenteront leur émission en direct mais aussi Sean Bouchard (LABEL TALITRES), Romain Bordes (HORS D’ŒUVRES) et d’autres guest du Mouv’ en Dj Set.
Ils animeront la bande originale de tes flâneries sauvages toute la nuit, entre la terrasse et le pont.

A partir de 20h00, dans l’obscurité de la cale, un alchimiste et cinq apprentis sorciers t’attendront. Petit Fantôme et Apes & Horses t’attendront.

Apes & Horses

Ces cinq sorciers viennent de Paris, leur premier terrain de jeux, Cracki Records comme protecteur. On les appelle Apes & Horses. Un coup de cœur qui date de deux ans, découvert comme première partie de Death Cab for Cutie au Trianon. Ils ont pris leur temps depuis. Un petit peu plus d’un an. Modestes mais ambitieux. La plume apaisée mais la rage au cœur. Ils se révèlent enfin avec un premier EP, « Bleu Nuit », quatre incantations qui brassent en nous un flot d’émotions insaisissables que l’on accepte et rejette à la fois. Un monstre romantique qui fascine mais qui n’agit que dans le brouillard.

Petit Fantôme

On connaît Pierre Loustaunau comme la force tranquille du Collectif Iceberg. On l’avait toujours vu en guitare-voix, chanter la naïveté, l’innocence et les vacances. On l’avait toujours vu revendiquer, sans insister, des phrasés sans fioritures, en français dans le texte. Août 2013, un mois de retard, on tombe sur « Stave ». Une nouvelle obsession est née. Petit Fantôme a été bien, frais. Maintenant il est indescriptible.Il sort du cadre tout en gardant une certaine proximité. « Stave » est une mixtape léchée certes mais faites à la maison. Chaque morceau est un vrai petit bijou dont on n’aurait pas taillé toutes les facettes. Parfois c’est lisse, parfois c’est brut. Douloureusement romantique. Mélancoliquement léger. En clair obscur. Gang bang de punk, de variété, de pop et de R&B vocodé.

Vie Sauvage (Collection Hiver)
Jeudi 28 Novembre
De 18h à 3h
@ Iboat

Préventes : DIGITICK
Facebook / Twitter / Instagram
Préventes : FNAC

Retourner là haut