Tag archive

Carnaval augmenté

Carnaval des 2 rives 2020, tout va déborder en 3D !

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Le « Carnaval Englouti » signe le dernier volet de la trilogie orchestrée par l’artiste et graphiste bordelais Guillaumit. Du 14 février au 8 mars 2020, des créatures marines prendront vie grâce à une large programmation d’ateliers, de concerts ou encore une exposition. Cette édition 2020 se conclura par l’éternel défilé entre les deux rives, le 8 mars.

Crédits visuels : Carnaval des deux rives, Guillaumit

Départ : rive droite !

Les festivités seront lancées dès 18h, le vendredi 14 février, entre les murs de la Fabrique Pola. Le vernissage de l’exposition de l’artiste Guillaumit permettra de s’immerger pleinement dans le thème, mais ce n’est pas tout. Il est temps de préparer son costume et s’échauffer pour emboîter le pas aux deux compagnies de danse (Cie Lullaby et Compagnie Hors Série – Hamid Ben Mahi), au rythme endiablé de la batucada Tukafac. La team du Bordeaux Open Air sera aussi de la partie et mijote pour l’occasion un Dj set spécial « cocktail de soleil en hiver et pépites sonores ».

L’entrée sera gratuite. Pour les adeptes du sucré-salé, un bar ainsi qu’une restauration sur place seront prévus. Ceux qui auront raté le départ ne seront pas lésés, l’exposition sera visible jusqu’au 8 mars. L’occasion de découvrir les œuvres de plus de 20 artistes modélisées par les talents graphiques de Guillaumit Mit, inscrivant de plus belle cette nouvelle édition dans l’ère du numérique. En effet, l’application « Carnaval Augmenté » permet d’animer, les symboles « + » présents sur les costumes, chars, affiches…

Comme un poisson dans l’eau

En amont de la grande parade, l’équipe du Carnaval initie des élèves bordelais à l’ère du numérique grâce aux outils numériques, à diverses techniques plastiques pour la création des masques, aux codages de jeux vidéo… Différents ateliers seront proposés pour que chacun prenne part à la parade, en créant ses propres accessoires, en dansant ou en jouant de la musique. Pour cela, le Carnaval des deux rives s’est associé au Rocher de Palmer (Musiques de Nuit) et à la Rock School Barbey (Parallèles Attitudes Diffusion).

Du lundi 2 au vendredi 6 mars, des ateliers de créations de chorégraphies seront proposés par la Cie-Lullaby (danse contemporaine) et un workshop avec la Cie-Hors Série (hip-hop). La Rock School Barbey organisera en parallèle, les 3,4, et 5 mars, des ateliers de percussions pour les jeunes dès 14 ans et les grands enfants, afin de rythmer le défilé du Carnaval avec la batucada. Le masque aquatique, accessoire indispensable de la parade pourra être créé à Cap Sciences (du 2 au 6 mars) ou avec les Centres d’Animations de Bordeaux (durant les vacances de février). Du 25 au 28 février, le Gregaldur, proposera plusieurs concerts dans différentes villes bordelaises (Rockschool Barbey, Ambarès et Lagrave, Floirac ou encore Lormont).

La grande parade

Le 8 mars, la grande parade commencera à 14h00 aux Allées de Serr près du Megarama (Rive droite). Puis elle traversera la Garonne sur le Pont de Pierre pour atteindre son but, le Village Carnaval installé Place Pey-Berland. Elle rejoindra donc le Cours Victor Hugo, le Musée d’Aquitaine pour enfin se poser devant l’Hôtel de Ville, à partir de 16h00.

  • Pour réserver un atelier ou en savoir plus sur le Carnaval Englouti, c’est ici

Carnaval des 2 Rives : chasse aux brigands et défilé 2.0

dans ANNONCES/ART ET CRÉATION/ÉVÉNEMENTS

Une fois encore, le Rocher de Palmer et la Rock School Barbey s’associent afin de donner une toute autre tournure au carnaval en y ajoutant une dimension virtuelle à travers une application ce dimanche 3 mars, lors du Carnaval des 2 Rives.

Un projet qui rassemble les plus grands : Guillaumit se joint au Rocher de Palmer et à la Rock School

Depuis 2018, le Carnaval des 2 Rives se déploie grâce aux co-organisateurs du Rocher de Palmer et de la Rock School Barbey, sous la direction artistique de Guillaumit. Ce dernier, artiste bordelais aux facettes multiples, illustrateur, graphiste, designer, performer ou encore réalisateur de films d’animation, a pu voir son travail exposé aux yeux du monde, de Paris en passant par Londres et Berlin, ou encore Tokyo. C’est une chance que le bordelais donne de son temps pour un projet tel que celui-ci, qui rassemble petits et grands autour de cette tradition universelle.

Imaginer un carnaval axé sur le numérique c’est réfléchir et jouer avec les peurs et la fascination d’un monde nouveau qui advient. Réunir les populations sur des sujets actuels et nouveaux en utilisant les codes traditionnels du carnaval : créations, extravagances, peurs, projets co-construits, échanges, fêtes, pratiques disruptives…

Une deuxième édition toute aussi riche et ludique que celle de 2018

Après une première édition réussie, les deux grands acteurs culturels de Bordeaux nous offrent à nouveau un spectacle haut en couleurs pour nous présenter un travail de plusieurs mois en collaboration avec le collectif Cmd+O. Comme l’année dernière, des ateliers, spectacles et expositions seront mis en place afin de faire de cet événement un moment convivial entre toutes générations confondues. Depuis début février, le 308 – Maison d’Architecture devient l’espace d’exposition principal pour une période de 2 mois où œuvres, costumes, dessins d’enfants, masques et chars sont exposés.  Ces mois de préparation auront également permis à des établissements comme les écoles, centres aérés ou EHPAD de vivre une aventure enrichissante et captivante autour d’un projet de création de jeux vidéos. Mais le Carnaval des 2 Rives vous donne rendez-vous pour 6 autres ateliers de danse pour amateurs et confirmés, percussions, dessin, découverte code et réalité augmentée, et costumes. Les enfants seront bien évidemment mis à l’honneur puisqu’ils pourront profiter de ciné-concerts organisés par Le Club des Chats.

De la récupération et de l’amidon de maïs : un message de respect pour la planète

En plus d’être un projet ludique pour les enfants, ce carnaval garde une dimension écologique, une priorité dans le monde actuel. La récupération est le mot clé de ces ateliers, notamment pour la création de costumes de Sew&Laine, où chacun ramène son propre sweat-shirt afin de le personnaliser à la façon du duo. Plutôt que d’utiliser du plastique, les masques en 3D sont également faits à partir d’amidon de maïs qui produit du PLA, un bio-plastique.

Bien sûr, la tradition reste la même que celle de votre enfance : déambuler dans les rues déguisés pour s’en prendre à Monsieur Carnaval. Via l’application du Carnaval Augmenté, partez à la chasse aux brigands : 9 brigands sont à chasser pour récupérer des pouvoirs, afin de faire chuter Monsieur Carnaval lors du grand final place Pey Berland le dimanche 3 mars. A vos applis !

Retourner là haut