L’IBOAT redonne vie à la B.O de 120 battements par minute

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Le samedi 7 mars, à l’Auditorium de Bordeaux, l’IBOAT et l’Opéra National de Bordeaux unissent leur force pour proposer de revivre en live la bande originale du film « 120 battements par minute ». Arnaud Rebotini et le Don Van Club y présenteront un subtil mélange entre musique classique et électronique afin de se replonger dans l’univers de l’œuvre.
}

Petite pique de rappel pour ceux qui n’auraient pas vu le film ; 120 battements par minutes c’est Nathan, jeune militant d’Act Up Paris luttant contre le sida dans un contexte d’indifférence générale. Alors que le virus tue depuis déjà dix ans dans les années 90, le jeune homme sera vite bouleversé par la radicalité de Sean. Le film raconte ces années de militantisme et de combats, servis par une bande-son majestueuse composée par Arnaud Rebotini.

Une œuvre multi-primée, une bande-son de lutte

Arnaud Rebotini, en plus d’être une pointure de la scène électronique française,est le compositeur de la bande originale de 120 battements par minutes, film co-écrit et réalisé par Robin Campillo. L’œuvre obtiendra à Canne le Grand Prix, la Queer Palm, le Prix François-Chalais ainsi que le Prix du Public au Festival de Cabourg 2017 lors de sa sortie en 2017. Mais ce n’est pas tout, le film remporte, pour finir, le César du meilleur film en 2018.

Rebotini commence sa carrière dans les années 90 en duo avec Ivan Smagghe, en compagnie duquel ils forment Black Strobe. Puis, en 2007, il poursuit son parcours cette fois de son côté pour se concentrer sur ses productions en solo. En 2008 il enregistre alors l’exceptionnel album Music Components avant de signer, plus tard, pour la bande originale de 120 battements par minute, mixant la house et la techno. La musique « Small Town Boy » brillera plus que les autres, et pour notre plus grand bonheur, elle sera réinterprétée à Bordeaux le 7 mars.

En collaboration avec l’Opéra National de Bordeaux, l’IBOAT propose donc une réinterprétation live de cette bande-son, avec un orchestre, le Don Van Club. Alternant entre musiques électroniques et musique classique, la prestation sera présentée pour la première fois à Bordeaux, après une poignée de date ailleurs en France. On y (re)découvre la puissance d’Arnaud Rebotini sublimée par la délicatesse des musiciens qui l’accompagnent. Une date marquante à coup sûr qui redonne vie à un chef-d’œuvre du cinéma et promet une expérience hybride insolite.
}

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

Retourner là haut