OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Festival Bordeaux Rock : 16ème édition aventureuse & curieuse

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS/MUSIQUE

Le plus grand festival rock de Bordeaux revient cette semaine pour sa seizième année consécutive du 22 au 25 janvier. Quatre jours de programmation aux quatre coins de la ville, entre conférences, projections et concerts, avec des groupes locaux bien évidemment mais aussi internationaux. 

Crédit photo : Noirset, groupe bordelais, par Clara Guizard

Rock your city !

Cette seizième édition débutera ce mercredi soir dès 18h30 avec pour ouverture une conférence intitulée « La génération post punk et new wave », orchestrée par Christophe Brault à la Salle des fêtes du Grand Parc, suivie de la projection d’un documentaire sur l’emblématique groupe Joy Division à 20h00.

C’est ce jeudi que les hostilités live commenceront, avec l’incontournable Rock en ville. Pour ce cru 2020 ce sont 7 lieux et une vingtaine de groupes qui investiront la ville, entre garage punk, darkwave, indie rock, french pop ou encore rock psychédélique. Du Void à La Voûte, en passant par La Tencha ou l’Astrodøme, c’est un véritable marathon auditif et visuel qui attend les festivaliers, de quoi transpirer et taper du pied de 19h30 à 1h00 du mat’.

Le Grand Parc comme QG

Nitzer Ebb

On connait tous plus ou moins la légendaire Salle Des Fêtes du Grand Parc de Bordeaux. Celle-ci qui avait fermé pendant de longues années après avoir accueillie en son sein masse de groupes, bordelais comme internationaux. Bordeaux Rock ne s’arrête donc pas à sa programmation locale et nous propose deux soirées et six groupes dans les vieux murs, avec pour le vendredi :

Les anglais de Nitzer Ebb et leur EBM incisif mené par Douglas McCarthy, le post punk de Frustration, groupe phare du label français Born Bad Records, suivi du duo franco-italien Succhiamo qui viendra embraser la salle de son EBM /synthpunk guidé par la voix de la chanteuse de JC Satan, rien que ça.

RENDEZ-VOUS

Le samedi, ça sera autour des british de RIDE pour leur unique date en France, de quoi (re)découvrir leur shoegaze made in outre-Manche et surtout made in 90’s. Enfant terrible du post punk, RENDEZ-VOUS nous propose de les rejoindre pour une transe endiablée, après un passage mémorable au Void il y a trois ans de cela. Les Bordelais de Cosmopaark viennent clôturer ce samedi de concert avec leur noisy-pop qui décapera les murs, et nos oreilles.

Un closing électronique

Romare

C’est dans la cale de l’IBOAT que viendra se terminer cette 16ème édition riche en tête d’affiches et découvertes, et c’est un beau pari que d’inviter un digne représentant de l’écurie anglaise Ninja Tune, j’ai nommé Romare. Avec son électronique teintée à la fois de house, funk, ou encore de sonorités africaines, c’est un orfèvre qui fera groover le bateau et ses matelots. Il sera suivi de l’autrichien Demuja, venu de chez Nervous Records qui nous balancera de bonnes galettes deep-house et lo-fi…
)

  • Pour en savoir plus sur la billetterie et les infos pratiques, ça se passe ici !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

Retourner là haut