La prog locale du festival Bordeaux Rock dévoilée

dans LES NOUVELLES/MUSIQUE

Comme à son habitude, Bordeaux Rock célèbrera pour sa seizième édition la scène locale, via la mise en avant d’un bon nombre de groupes et d’artistes bordelais. Zoom sur les talents finement sélectionnés par l’équipe du festival et qu’on aura le plaisir de (re)découvrir dans différents lieux de la ville (7 au total) le jeudi 23 janvier, pour la traditionnelle soirée « Rock en ville« .

Crédit photo : Gabriel Maydieu

)

Heartbeeps


Formation qu’on a pu voir passer dans des hauts-lieux de la scène rock bordelaise tels que l’Heretic devenu Void ou aux feu Bootleg ou Saint Ex, Heartbeeps reviendra fouler l’une des salles de la ville pour la seizième édition d’un festival auquel le groupe avait pu participer en 2012 déjà. La formule gagnante du trio (au sein duquel on retrouve l’un des deux gérants du disquaire Total Heaven), entre punk, garage et rock devrait rassembler à nouveau au Void plusieurs générations de spectateurs de Bordeaux Rock.

Paul Félix


Après un passage par la case « retraite dans un monastère bouddhiste » pendant 20 ans, l’ex-chanteur du mythique groupe girondin Gamine (qui s’est reformé en juin dernier à la Salle des Fêtes du Grand Parc) est revenu sur la scène au début des années 2010, et on a bien hâte de voir et d’entendre à Quartier Libre ce que le bonhomme proposera pendant le festival.

Nasty Joe


Textes poétiques, sonorités rock garage tendance UK : le cocktail de Nasty Joe détonne en ville. C’est donc avec peu de surprise qu’on retrouve le groupe à l’affiche du festival – mais avec un malin plaisir qu’on ira les écouter.

Insomni Club


On l’avait rencontré il y a peu, le voilà présent à Bordeaux Rock ! L’artiste multi-facette qui a collectionné les belles dates en 2019 (Festival Grand Coeff, Get Wet Party à l’Iboat, première partie de Flavien Berger…) viendra ajouter une touche électronique pas déplaisante à la programmation de Bordeaux Rock.

Wonkey


Wonkey et leur « bedroom rap » viendront encanailler La Tencha pour la seizième édition d’un festival qui montre encore une fois son ouverture d’esprit en conviant en son sein des esthétiques très diverses.

Salamander Jive


Récemment croisé en première partie du groupe Flamingods au Krakatoa, le groupe à six têtes Salamander Jive viendra présenter à la Voûte son mix psyché explosif : à ne pas louper !

Patrick Scarzello


Avec un premier album paru en 1998 et une adolescence punk, Patrick Scarzello a d’abord évolué dans le sud-est de la France avant de se retrouver en terres girondines où il a, entre autre, contribué à des fanzines alternatifs (On Est Pas Des Sauvages) et participé à de nombreuses aventures musicales du coin : Des Claques, La Poupée Barbue, Scarzello & Lys Motion Orchestra… Un pan de l’histoire du rock local qu’on ira apprécier à Quartier Libre.

Oh Hank


Oh Hank est un projet de reprises de Hank William, guitariste country mythique de la première moitié du XXème siècle. Après s’être séparé une première fois, le groupe se reforme en 2019 avec quasi les mêmes effectifs qu’en 2016 et des artistes participant également à Quiche My Ass.

Desdemona

Sans doute inspiré du nom d’un personnage d’une pièce de Shakespeare (ou peut-être pas du tout), Desdemona est surtout le projet de musiciens issus de JC Satàn, Prêcheur Loup ou encore Cockpit. Après être passé par plusieurs noms de groupes (Lungsless, les Bites Enflammées, les Goonies), cette formation maintient le cap ; celui de la confection de véritables « armes par destination auditive » et des classiques garage-rock. À découvrir au Void !

Beisspony


Derrière Beisspony se cache deux filles à l’univers rose & bleu qui composent et improvisent de belles comptines piano-voix. C’est un peu l’intrus de cette programmation puisque le groupe vient de Munich, mais rassurez-vous, le lien avec Bordeaux est établit puisqu’il s’agit ici de mettre à l’honneur le jumelage entre les deux villes, quelques mois après un voyage de Bordeaux Rock à Munich lors duquel l’association a ramené dans ses valises deux groupes bordelais. Match retour, donc, qui se passera du côté du 58 rue du Mirail.

Wolfjuice


Formé en 2018, Wolfjuice écume depuis les bars bordelais, du One Percent au Houses of Parliament et a entre-temps remporté le prix tremplin du festival Relâche. Un EP sobrement intitulé EP.1 vient de paraître il y a quelques mois : un garage rock relativement énervé qu’on ira écouter à la Voûte.

Yoko ? Oh No


Pas mal de fun derrière ce groupe chez qui on retrouve les bien nommés John Lemon (à la guitare), Stone (à la basse et la voix) et Tim (à la batterie). Un amour assumé de la langue anglaise pour protester et surtout des rythmes punk et garage pour l’accompagner. Et pas mal d’amour, quand même.

Pyramid Kiwi


« Trentenaire ou pas, il n’est jamais trop tard pour démarrer un truc à trois ». Tel est l’un des leitmotiv de Pyramid Kiwi, composé depuis 2018 par Emeline, Elodie et Léo. Des influences psyché, folk, rock et électriques traversent cette formation plutôt inspirée qui se produira au Void pendant le festival.

Non Si Piu

Le « rock post combustion » de Non Si Piu a commencé à prendre lors d’un team building au Center Park Sologne, durant lequel trois employés qualifiés se sont liés d’amitié autour de leur passion pour les rythmes composés et les cacahuètes salées.

Sucky Dogs

Sucky Dogs c’est du garage blues, mais c’est surtout Jimmy B (ex batteur des Shtauss) et Seb V (chanteur de Petit Vodo), deux figures de la scène locale qui fouleront pour l’occasion L’Avant Scène.

Drunkmeat


Comme l’explique leur description Facebook, Drunkmeat est un mélange de SWAMP ROCK SYNTH PUNK INDUS NOISE COLD WAVE GARAGE. On retiendra que le premier album du groupe (qui joue parfois à deux, parfois à quatre) Plus ça va moins ça va est une belle réussite et qu’on est curieux de découvrir le groupe en live.

Noirset


4 gars qui balancent une recette post punk et coldwave pas déplaisante qu’on a pu découvrir à travers des premiers morceaux chopés sur les Internet. À suivre et découvrir en live à L’Antidote.

Judith Judah

Composé de Julie, Clém et Shay, Judith Judah « aime le grunge, la noise, le punk et le métal, et elle est convaincue que headbang et mélancolie sont tout sauf incompatibles. En revanche, elle déteste le patriarcat et tous ses avatars ». Tout est dit. Ou presque : le groupe vient d’envoyer en pressage son album qui devrait être prêt pour Bordeaux Rock et leur concert à L’Antidote. Hâte !

Torpedo Twister


Pas de chichi : Torpedo Twister fait du rock’n’roll, à trois membres et avec une forte propension à chauffer les salles là où le groupe passe, y compris donc L’Avant Scène où il se produira.

Stoner Bud’s


2 EP au compteur, de belles dates en ville pour le jeune groupe de garage rock et surf punk Stoner Bud’s qu’on aura le plaisir de découvrir sur l’une des scènes de Bordeaux Rock ; ce sera la Voûte !
)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de LES NOUVELLES

Retourner là haut