frsk, une fresque hip hop

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Il y a quelques mois, Pauline Veteau Di Cole, est venu confier au collectif ULV son envie d’exposer l’artiste David Delaplace sur Bordeaux. Photographe de rap, portraitiste, inspirant et brut, Delaplace apporte un oeil émotif au rap/hip-hop des années 80 à aujourd’hui. Sensible aux visages, piqué par la curiosité de ce personnage qui a photographié les grands comme les petits noms du rap, ULV rejoint Pauline dans son projet. Tout comme, z0ne et la CLANK, deux collectif bordelais qui ont pour projet de mettre à l’honneur la culture hip-hop et qui organisent leur premier événement commun le samedi 2 novembre aux Vivres de l’Art.

Les inspirations et aspirations communes et diverses donnent naissance à frsk (prononcée fresque). Percutant et artistique, ce collectif a pour ambition de créer des événements artistiques de tous genres.

frsk, première édition : l’événement rap de l’automne 

Orchestrée sur deux jours, frsk s’ancre dans la ville et propose un mini-festival urbain. David Delaplace, d’abord. Dans son livre « le visage du rap » dont l’exposition est tirée, il rend hommage à la culture du hip-hop qui l’a bercée. Un travail de mémoire pour immortaliser les artistes qui ont marqué l’histoire du hip hop. Qu’importe leur cote de popularité, Delaplace fige les artistes qui ont influencé le rap. Autour de ces images, frsk organise des concerts et dj set, ancrée dans la thématique rap/hip hop mélangeant artiste local et national. 

Vendredi 01 novembre à Citadium 

Première rencontre avec David Delaplace à Citadium lors du before de 16h00 à 18h00. Des œuvres seront exposées dans le shop et l’ambiance musicale sera assurée par kolow, un des DJ de ULV. Une bonne occasion de se familiariser avec l’essence de frsk.

Samedi 02 novembre aux Vivres de l’Art 

  • 14h00 – 18h30

 frsk bouscule les codes et investit l’atelier des Vivres de l’art. Un espace peu connu du public, qui possède une atmosphère artistique sans pareil. Les œuvres de David Delaplace y seront exposées de différentes manières. Il faudra avoir les yeux partout. Vous pourrez profiter d’explications et d’anecdotes sur les photos prodiguées par David himself. Le tout en sirotant un café, un thé ou une bière – par la clank.

Et pour groover au rythme des photos, des dj set se succéderont tout l’après-midi. À l’extérieur de l’atelier, un univers tout aussi urbain sera mis à l’honneur. Des graffeurs viendront embellir vos yeux, exprimant ainsi que le hip-hop se concrétise à travers tous les sens. 

  • 19h30 – 00h00 

Début des concerts (ou des hostilités)  ; le rap se mange en concert, avec un line up 100% local. MLX, artiste zOne, se chargera de vous faire transpirer avec un live aux sonorités house, funk et trap.

MAYDO, un artiste de la nouvelle ère, entre schizophrénie identitaire, culturelle et introspection constante propose un discours que l’on pourrait qualifier de « rap sans frontière éclairé ». Mêlant parfois différentes langues il tend à développer son propre style.

Enfin, Joey Larsé, l’un des artistes les plus prometteurs de sa génération. Sa maîtrise impeccable et son univers particulier vous donneront l’impression d’être confortablement installé dans une Mercedes de collection le temps d’une nuit, pour une ride dans les rues de la Belle Endormie.

Et le hip-hop se découvre en dj set avec Yung Shade,  jeune prodige des platines, dont les sets sont caractérisés par la technique et l’énergie qu’ils dégagent. Sa sélection hip-hop & trap à la pointe n’a cessé de prouver son efficacité. Présent sur les dernières 0ne, il vous a fait bouger plus d’une fois lors des différents évènements et ne manquera pas de réitérer l’expérience sur celui-ci. La soirée sera clôturée par Ikaz Boiproducteur majeur de la scène française depuis maintenant plusieurs années, à l’origine de l’entièreté de la mixtape « Triple S » de 13 Block, ayant collaboré à de nombreuses reprises avec le nouveau pharaon Ateyaba, le Sauce God Hamza, ou encore Niska, pour ne citer que ces artistes. 

Le crew frsk aimerait offrir une vision artistique du rap. Prendre le temps d’aller au-delà des clichés que cet univers traine avec lui depuis des années. Le hip-hop est un art et à travers frsk il peut s’exprimer librement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

Retourner là haut