Re-Vivre(S) : le festival des Vivres de l’Art dans un lieu unique

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Dans le cadre de la saison culturelle « Liberté! » Bordeaux 2019, un nouveau projet fait son apparition. Il s’agit du festival Re-Vivre(S) les 19, 20 et 21 juillet 2019. Cet épisode pilote à ciel ouvert, produit par Les Vivres de l’Art se déroulera dans un lieu, tenu jusqu’ici secret et que nous avons l’honneur de vous dévoiler. Un endroit unique, encore vierge de tout événement, bordant le fleuve : le Parc des Berges de Garonne.

Cet épisode pilote se déclinera en trois jours, les 19, 20 et 21 juillet, avec une programmation musicale dub, techno et expérimentale. Une exposition de type land art, c’est-à-dire une tendance de l’art contemporain, utilisant le cadre et les matériaux de la nature (bois, terre, pierre, sable, rocher, etc.) accompagnera ce projet afin de faire de ce lieu unique, une galerie à ciel ouvert. Certaines œuvres seront participatives, les festivaliers pourront y monter dessus. L’idée étant, à long terme d’ouvrir la saison avec une exposition qui restera tout l’été, de façon à ce que tout le monde puisse venir dans le Parc des Berges de Garonne, profiter de cet écrin de verdure. Pour Re-Vivre(s), l’aménagement d’un éco-village accueillera les festivaliers pour se restaurer, se reposer, flâner, jouer, s’émerveiller… On y retrouvera entre autre des food trucks éco-responsables. Une charte leur a été imposée par le festival pour utiliser des matériaux de récupération, mettre en place le tri sélectif des déchets et travailler avec des produits de saison également. L’aménagement d’un espace chill-out, des jeux géants ou encore un marché de créateurs travaillant uniquement à partir de matériaux de récupération feront le bonheur des festivaliers.

Un lieu vert pour un festival éco-responsable

C’est l’une des raisons pour laquelle il faut aller à Re-Vivre(s), son lieu, le Parc des Berges de Garonne. Huit hectares descendent en peigne vers la Garonne et créent une percée visuelle vers le fleuve jusqu’au pied du pont d’Aquitaine. Un spot unique, vierge de tout événement, au terminus du tram B, arrêt Berges de Garonne.

TEASER – RE-VIVRE(S) FESTIVAL 2019

BIENVENUE À RE-VIVRE(S)… ☀️

Re-Vivre(S) : 19.20.21 Juillet 2019
PARC DES BERGES DE GARONNE NORD (BORDEAUX, 33)

culture sound system / land’art / global village

#revivres #lvda #libertebx2019

[Crédits]
Réalisation : Léna Jourde Ledoux & James Beacon
Musique : Jaquarius – Kernel Task

→ Billetterie : https://ypl.me/bdQ

Publiée par Re-VivreS sur Vendredi 7 juin 2019

Une programmation sur trois jours

Le festival débutera le vendredi 19 juillet de 17H à 5H avec une programmation dub. Pour rappel, créé en Jamaïque dans les années 60, qui, à l’époque, était colonisée par l’Angleterre, le dub était très peu diffusé. Dix ans après, dans les années 70 avec une migration jamaïcaine vers l’Angleterre, le phénomène fini par arriver en Angleterre mais sous une forme différente où les musiciens créaient eux-mêmes leurs soirées chez des particuliers. Il a fallu attendre les années 90 pour que le phénomène arrive en France directement d’Angleterre, de Londres. Ce qu’on fait aujourd’hui en France, du moins ce qu’on appelle sound system dub, c’est inspiré de toute cette culture anglaise qui a adapté la culture jamaïcaine sound system chez eux.

L’un des membres du collectif bordelais Wandem Sound System, qui jouera pour l’occasion a essayé de « faire un line-up qui soit hyper représentatif des sound systems, avec des artistes qui ont connu les prémices du sound system en Angleterre et de toute l’évolution qu’il y a eu vers l’Europe » nous dit-il. À commencer par King Earthquake ft Joseph Lalibela. King Earthquake fait partie de cette génération qui a du se débrouiller pour monter son projet et qui, aujourd’hui, 35 ans après, sont encore à s’intéresser à ce qui se fait de nouveau aujourd’hui. La deuxième tête d’affiche est Irration Steppas ft Kenny Knots, tandis que la troisième est Young Warrior. Fils d’une des légendes du sound system anglais, Jah Shaka, Young Warrior a baigné dans cette culture et a créé son sound system et son propre studio. Sans oublier, Lala Sound qui sera également de la partie.

La programmation du samedi 20 juillet est, quant à elle, tournée vers la techno. Re-Vivres(s) a cherché à rejoindre ces deux cultures dub et techno en un seul et même festival car le but du sound system reste le même bien que le genre musical ne le soit pas ; véhiculer un message de liberté. Des conférences auront lieu dans l’après-midi avec en partie, le journaliste Antoine Calvino qui est aussi l’un des fondateurs du collectif Microclimat, qui présentera une conférence qui s’appelle « L’Utopie techno et ses origines à nos jours ». Les artistes dub et techno feront également un débat pour parler de toute la technicité du sound system. Au programme, les locaux Alex Garcia, Loner et Felix Felight viendront performer sur la scène de Re-Vivres(s). À leurs côtés, les têtes d’affiches du samedi Alex Stein et Paul Nazca qui sont moins dans une dynamique sound system mais plutôt dans une techno rave. Enfin, il y aura le DJ français et toulousain K.D.S accompagné de djnee mais aussi Ben (Metek Sound System), Midilink (Drop’In’Caravane) et ZPKF (Microclimat).

Le troisième et dernier jour, dimanche 21 juillet, l’entrée sera à prix libre pour des lives de musiques expérimentales en quadriphonie. Une expérience rare que nous offre Re-Vivre(s) avec Gaël Segalen et sa performance scénique de danse mais également Victor Newman et le Slow Fest Orchestra.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

Retourner là haut