Brüme : le collectif bordelais en pleine ascension

dans LES NOUVELLES/MUSIQUE

Né à Bordeaux en novembre 2018, vous avez peut-être déjà entendu parler du collectif Brüme, œuvrant pour l’organisation de rencontres et d’événements musicaux. Intervenant à chaque étape de la production d’un événement, ils travaillent en partenariat avec diverses organisations. Un réseau de collaborateurs minutieusement choisis et qui n’est amené qu’à s’agrandir.

Connecter la culture et la subculture consiste en l’un de leur principaux objectifs

Un mot pour qualifier ce collectif ? Pluriculturel. Car non seulement, il souhaite prôner l’ensemble des formes d’art mais avant tout, mettre en relation deux univers communément qualifiés d’opposés polaires : la culture et la subculture. Bordeaux est la ville idéale pour permettre à ce collectif de puiser son dynamisme. En pleine émergence culturelle, les perspectives d’y créer un événement sont larges et la population accueillie y est de plus en plus jeune et active. L’une des caractéristiques de Brüme est d’intervenir à chaque étape de la production d’un événement ; de l’organisation à la réalisation en passant par la promotion. Le groupe souhaite mettre en exergue la scène subculturelle de Bordeaux en mettant en avant DJ’s et producteurs dans le cadre d’événements qu’ils organisent au sein de différents lieux. Mais Brüme veut aller encore plus loin en sensibilisant son public à des causes qui lui sont chères : l’usage des drogues et la cause environnementale.

Des lieux déjà investis et de multiples partenaires

Le collectif débute au Sputnik Bar et devient, très vite, ami et résident de l’établissement qu’il peut compter aujourd’hui parmi ses partenaires. Identique pour le bar-restaurant à deux pas du Grand Théâtre, Le Wooosh où un premier événement a eu lieu le 1er mars 2019. Le Break et Les Mauvais Garçons font également parti des résidences partenaires sur lesquelles peuvent compter Brüme. Mais un bon projet se nourrit d’une mutualisation des compétences ; c’est pourquoi le collectif a choisi des partenaires correspondant à leurs attentes. Il peut compter sur le magazine culturel bordelais Happe:n, présent depuis 2003 ou Le Protocole, webradio locale. La plateforme nationale de référencement d’artistes YourDJ fait également partie des structures qui soutiennent Brüme avec la plateforme bordelaise Arrêtez de Dormir. Sans oublier, Vodka nadé, marque itinérante de vodka réalisée à partir de raisins de Bordeaux et ESN Bordeaux (Erasmus Student Network) qui a pour mission de représenter les étudiants internationaux en leurs proposant des rencontres inoubliables avec des gens du monde entier, des participations à des événements et également des interactions avec les étudiants locaux.

Et après ?

On n’en sait peu pour l’instant mais on peut d’ores et déjà vous dire que Brüme a prévu d’organiser une résidence d’été aux Mauvais Garçons du 6 juin au 22 septembre ; un événement à ne pas rater puisque toutes les semaines de multiples soirées seront prévues pour l’occasion. Brüme souhaite également organiser des expositions et vernissages, des performances musicales, des conférences de sensibilisation et des mouvements solidaires et sociaux.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de LES NOUVELLES

Retourner là haut