Sidéral Fest #2 : raout psyché bordelais

dans ANNONCES/ÉVÉNEMENTS

Après une première édition réussie l’an dernier, le Sidéral Bordeaux Psych Fest rempile cette année et voit les choses en grand les 14, 15 et 16 mars. En investissant L’Astrodøme mais aussi la Salle Des Fêtes Bordeaux Grand-Parc et en musclant sa programmation, le festival affiche ses ambitions : devenir le rendez-vous incontournable de la région des musiques psychédéliques.

Credit photo : Julien Dupeyron

Fédé locale du trip psyché

Tout deux très actifs dans leurs villes respectives (Bordeaux et Biarritz), les deux collectifs aux commandes du Sidéral Bordeaux Psych Fest ont réussi le pari de mettre en place un beau raout psychédélique dans la capitale girondine. Comme en 2018, ces deux acteurs de la scène artistique régionale, L’Astrodøme et Musique d’Apéritif, vont permettre aux locaux de profiter d’une programmation perchée sur trois jours, dans notamment deux lieux de la ville : la toute fraîche Salle Des Fêtes Bordeaux Grand-Parc et bien sûr le QG de L’Astrodøme, qui a l’habitude d’accueillir des concerts et autres showcases d’artistes ou groupes psyché de passage dans la région. A l’heure où l’engouement pour le genre est manifeste (avec des formations comme Pond ou Tame Impala en tête de proue), il manquait en ville un rendez-vous capable de fédérer les amateurs de ces esthétiques et autres freaks adeptes de pareils trip psychédéliques. C’est donc chose faite avec ce Sidéral destiné aux aficionados de « fuzz, des boucles lancinantes, de réverbération, de découverte et d’aventure ».

Une deuxième édition qui décolle pour les nuages

Pour cette deuxième édition, les deux crews unissent leur force une nouvelle fois et proposent trois jours de fête hallucinées, avec un beau programme composé de pas moins de douze noms. Un premier showcase spécial permettra d’entamer les hostilités de douce manière le jeudi avec les belges de Phoenician Drive et les portugais glam de Big Red Panda. L’affiche de la soirée du vendredi (15 mars) résonne particulièrement bien avec les anglais de Temples, les allemands d’Odd Couple et leur surf-music délirante aux frontières du krautrock, les suédois de MaidaVale et leur transe nordique ou encore les deux groupes français Deux Boules Vanille et Kaviar Special, deux très beaux projets à ne pas louper.

Le samedi n’est pas en reste avec les ricains cultes de Radio Moscow et leur « blues-rock du XXIe siècle », ou encore Zombie Zombie, derrière lequel on retrouve le très talentueux Etienne Jaumet ; un projet qui fait savamment s’entremêler musiques électroniques et psychédéliques. Le Portugal, où la scène psyché est particulièrement bien développée, sera représentée avec Solar Corona, tandis que l’Italie nous enverra New Candys, entre rock alternatifs et vibes dark. Les toulousains de SLIFT et les allemands d’Electric Moon complèteront un plateau parfaitement équilibré qu’on a hâte de découvrir samedi 16 mars.
}

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de ANNONCES

Retourner là haut