Les Tambours : le bronx à la Rock School Barbey

dans MUSIQUE/REPORTAGES

Vendredi 14 décembre dernier, la salle mythique bordelaise de la Rock School Barbey accueillait les Tambours du Bronx, pour un show spécial métal !

Les Tambours du Bronx, un monstre musical à 16 têtes !

Les Tambours du Bronx sont nés en 1987 dans la petite ville ouvrière de Varennes-Vauzelles, à une heure de Bourges. Le quartier ouvrier fréquenté par les premiers membres du groupe, au paysage urbain qua-drillé et sinistre, surnommé « Le Bronx », donne son nom au groupe. Les premiers bidons utilisés sont ceux des ateliers de la SNCF et le groupe originel puise son inspiration dans le rythme des ateliers et des locomotives. Leur première prestation devait être un événement unique dans le cadre du festival Nevers à l’aube en 1988 ! … L’exception se rejoue à chaque concert depuis 30 maintenant !

Ils se sont produits aux États-Unis, au Brésil, aux Émirats arabes unis, au Maroc, en Tunisie, en Grèce, à La Réunion, à Djibouti, en Slovénie, en Égypte, en Norvège, à Dubaï, en Chine, à Hong-Kong et dans toute l’Europe occidentale. Ils ont également participé au défilé sur les Champs-Élysées lors du bicentenaire de la révolution française imaginé par Jean Paul Goude en 1989, fait la première partie de Johnny Hallyday à l’occasion du centenaire de la tour Eiffel, six semaines de tournée à travers les États-Unis en 2000, le Szi-get Festival en première partie de KoЯn à Budapest en 2005, puis à nouveau en 2013 en première partie de David Guetta, le Festival de Roskilde en première partie de Jimmy Page et Robert Plant au Danemark en 1992 et 1995, le Stade de France en 2006, le Zénith de Paris, avec l’orchestre des Lauréats du Conservatoire national supérieur de musique et de danse en 2007, Rock In Rio en 2011 au Brésil, 2012 à Lisbonne, puis 2013, de nouveau à Rio de Janeiro.

Produit par leur propre label (la SARL Tambours du Bronx Productions), les TAMBOURS DU BRONX sortent en septembre 2018 leur 9ième album : W.O.M.P. (Weapons of Mass Percussion), marqué par une forte influence métal apportée par leur rencontre fin 2017 avec le groupe Sepultura lors de la tournée métal : « Weapons of Mass Percussion ». Pour ce dernier album, deux percussionnistes passent à la guitare, un troisième à la basse ; Franky Costanza de Blazing War Machine devient le batteur du groupe et Stéphane Buriez (Loudblast) et Reuno Wangerlez (Lofofora) prennent le micro au chant.

Une prestation collective hallucinante, où fièvre et force s’emballent…

C’est dans une salle comble, chauffée à bloc après la prestation explosive du groupe de rock qui monte, FLAYED et une intervention atypique et tapageuse du combo algérien ACYL, entre métal progressif, groove métal et cœurs chantés en arabe, que les TAMBOURS DU BRONX font leur entrée en scène ce vendredi soir à la Rock School Barbey.C’est à 16 qu’ils prennent possession des lieux, percussionnistes au centre, accompagnés de Franky Costanza de BLAZING WAR MACHINE à la batterie et de Renato Di Falco chanteur du groupe FLAYED (qui a aussi fait la première partie et qui remplace au pied levé le chanteur attitré des Tambours, Reuno, absent ce soir-là !).

Telle une vague déferlante, les sons explosent et nous inondent dès les premières secondes de jeu. Les tambours claquent et l’énergie rock, techno et afrobeat de l’ensemble détonne et scotche. Aucun compromis, c’est une énergie puissante et pure qui nous est proposée à la Rock School ce soir ! La prestation du chanteur Renato di falco est époustouflante d’énergie et de musicalité. Loin d’être dépassé par la puissance du collectif, au milieu de sons électriques et tranchants, il impose sa présence et sa voix de manière magistrale ! Après plus d’une heure de show, marqué par une chorégraphie collective éminemment esthétique et une force électrique et fiévreuse imposante, où les voix se font cris, le spectacle prend fin… Chacun repart encore suspendu par ces sons et l’image de ses hommes, entiers, debout, puissants, battant le fer comme s’ils allaient mourir demain…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernier de MUSIQUE

Retourner là haut