Le skate aux Vibrations Urbaines de Pessac


Voici 21 ans que les Vibrations Urbaines de Pessac se sont inscrites dans le paysage culturel de la région bordelaise. 21 ans à proposer une nouvelle vision, aux plus petits comme aux plus grands, de notre environnement urbain. Et on a eu qu’à assister au contest de skate pour savoir, avec le plus grand des plaisirs, que ce n’est pas prêt de s’arrêter.

Crédits photos : Jean-Philippe Lale et Franck Phung

Un lieu atypique

Les contests se sont déroulés dans le gymnase Rocquencourt. On tire notre chapeau aux organisateurs, et également à Citadium partenaire des contests de glisse, d’avoir transformé ce gymnase en park avec autant de diversité au niveau des modules, tout en ayant une capacité maximale de 700 personnes. Le park était parfaitement équilibré pour recevoir le skate, le BMX et la trottinette et les athlètes ont fait le déplacement des 4 coins de la France mais aussi de toute l’Europe pour participer à cet événement.

Adrien Bulard, vainqueur du contest pro – photo de Franck Phung

Une détermination à toute épreuve

Tout cette envie s’est déployée à la perfection durant les contests. Les athlètes ont repoussé leurs limites afin de réussir des figures de haute volée. Que ce soit les animateurs, les autres athlètes, ou le public ; ils donnaient tous de leur voix afin d’encourager le skateur ou la skateuse qui effectuait son run, peu importe le niveau ou l’âge. Et même si on ne pouvait pas se déplacer, le live Facebook permettait de suivre et de réagir directement aux épreuves. Lorsqu’une figure quasi impossible était réalisée c’était tout le monde qui acclamait le héros du moment d’une seule et même voix. L’émotion face à ce réel instant d’art était aussi intense qu’éphémère. Mais c’est l’union que créaient ces instants, qui a fait de ce contest de skate un moment inoubliable.

https://www.facebook.com/vibrations.urbaines/videos/1918649301775402/?fref=mentions&__xts__[0]=68.ARBLfGz5OOOyWeC0mcJdaYqAmYnY4W-JKCETFPxSx2F4FBPBcWt59tUJNWYzYmPV4wD42IMZQNuqLHPLyXD-0ZS6KO1ThpdLRn3h_T2sk_jId08pblnxu-Pumy1Y6HWRrrLXJBBy_3SYqIkn2yRh1jCnmgEvPV25BZLolR2wk9XgdKEEtpkZbCe7rtV6qdEwh_sgpKlmaMEtx6vScfKCD0XSuAFrsDxCB9CkzTnRoj5R4WH5ebClSAYc9pO_V9WkklMSHUtcQm8Ji1-64Eq5cGdiKHRB-ZwHLgIYIf1cWu7chSjFt7Y2cwO138xjqPqACSKNacUcuPC_iOSkl51sdP3Ue_hdqN45b00NVWRIh5buj4yHWV671O0&__tn__=K-R

Depuis 21 ans, les Vibrations Urbaines ne cessent de se développer. Ce festival a acquis une notoriété au sein de la métropole bordelaise qui l’élève au statut d’institution culturelle. Ce goût de la perfection et d’autant plus fascinant de part la volonté des organisateurs de se rapprocher du campus universitaire afin d’intégrer les étudiants dans leur mouvance culturelle. La renommée du festival ne cesse de s’élargir à l’international, et qui sait ce qu’ils nous réservent pour l’an prochain. En attendant on ne peut que revoir et repenser à ces moments incroyables que les Vibrations Urbaines de Pessac ont réussi à graver en nous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *