Les Vibrations Urbaines de Pessac – L’amour béton


Les Vibrations Urbaines reviennent cette année pour leur 21ème édition. Le festival d’arts urbains de Pessac nous offre chaque automne une raison de troquer une série au chaud sous son plaide contre la diversité des activités, concerts, expositions et sports en tout genre et cette année les VU se dérouleront du 30 octobre au 4 novembre.
)

Les pratiques sportives au centre des activités

Les différents contests des Vibrations Urbaines sont axés à leur habitude, autour des sports de glisse. L’affiche du festival met en valeur Shani Bru, une skateuse bordelaise qui est fortement pressentie à faire partie des skateuses olympiques pour les jeux de 2020 à Tokyo. Les contests de trottinette reviennent également, tandis que la Race Against Ness mettra en valeur les vélos à pignon fixe. Nouveauté de cette édition, le twenty seconds contest. Le principe : mettre 2 professionnels du parkour dans une zone limitée avec des obstacles. Le premier participant doit toucher le second dans un temps imparti de 20 secondes.
)

Enfin, les VU accueilleront une compétition internationale de breakdance avec la participation de Joker au sein du jury, breakdancer internationalement connu du OBC crew, originaire de Moscou.

L’art urbain mis en avant

Les nombreux vernissages, expositions de graphes ainsi que les workshops rap proposés, aborderont l’art urbain de façon unique. Avec la venue du grapheur Leon Keer, hollandais au style surréaliste, et du collectif Les Francs Colleurs qui exposeront plusieurs de leurs compositions de stickers représentant des tableaux divers, on pourra explorer de nouveaux types d’appropriations urbaines encore peu connues.

Des concerts pour le plaisir de tous

Tout au long du festival, se dérouleront les clubs VU, concerts de 20h à 1h à la MAC. Mais c’est sans oublié la soirée Here I Come du 31 octobre avec Manu Digital, Taiwan MC, Skarra Mucci, The Architect, Davodka et DJ Netik à la salle Bellegrave.

Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver toutes les infos sur le festival :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *