Les Typiques #07 – L’Extra Théâtre


Nouveau rendez-vous sur le webzine, avec des cartes blanches offertes à des acteurs culturels bordelais et de la région, qui viennent présenter des photos, vidéos, morceaux et autres œuvres qui composent leur univers esthétique. A travers ces « typiques », ces promoteurs, médias, lieux, restaurants, associations et autres organisations locales présentent ainsi leur identité artistique. Dans ce septième volet, c’est L’Extra Théâtre qui nous livre ses inspirations et son univers. Jeune compagnie de théâtre bordelaise, l’équipe cherche à créer des spectacles qui mobilisent, qui intéressent tous types de publics. Avec une volonté assumée de dialogue et de partage à travers ses créations, l’Extra Théâtre entend rendre le « spectacle vivant… plus vivant ». Pour rendre compte des esthétiques défendues par la compagnie, c’est la comédienne et metteuse en scène Claire Poirson qui s’est prêté à l’exercice. Leur prochaine pièce La Réponse est à découvrir au Théâtre de la Lucarne du 27 au 29 septembre.
)

RIP, de Claire Poirson

« Il s’agit d’un de mes courts-métrages. S’il y a bien un sujet qui rassemble, c’est l’administration française. La « phobie administrative » semble toucher toutes les classes de la population ; c’est pourquoi j’ai choisi ce sujet. »
 

Les ArTistocrates

« Le teaser de la création de notre premier spectacle, Les ArTistocrates, qui sera repris les 15 et 16 février au théâtre La Lucarne avec : Philippe Crespeau, Catherine Perez, Claire Bergua, Clément Pawliczek, Yann Ar Branov, Jean Cordier, Clément Dubéarn, Clément Corbiat, Etienne Rallion, Marcel Chaton et Chiara Gaso-Cochet. Il s’agit d’une comédie-ballet construite sur un canevas typique du XVIIème siècle. Je me suis beaucoup inspirée de Molière pour l’écriture, il y a beaucoup de clins d’œil. C’est une pièce assez baroque, colorée, mobilisant beaucoup d’artistes aux profils très variés (des comédiens venant du seul en scène, du Vaudeville, du théâtre classique, du cinéma…). Nous nous situons, de manière globale, dans une esthétique plutôt baroque. »

À noter que Jan Caplin, habituellement présent dans la distribution des ArTistocrates, ne sera pas parmi eux en février.
}

Métro, Bourreau, Dodo

« Mon premier court-métrage. Philippe Crespeau (le gouverneur) et Yann Ar Branov (le condamné), qui sont tous deux comédiens dans Les ArTistocrates et La Réponse, et Clément Dubéarn (le colonel), comédien dans Les ArTistocrates, se retrouvent devant la caméra d’Etienne Rallion, comédien dans Les ArTistocrates et régisseur lumières dans La Réponse. Il y a un véritable noyau dur dans la troupe, des gens qu’on retrouve de projet en projet. Ce court-métrage étant mon premier, je ne lui ai jamais fait de sortie officielle et peu de gens l’ont vu. »

Une entrevue de Pierre Barillet

« On en arrive au cœur de l’actualité de la troupe. L’an dernier, j’ai eu l’occasion de rencontrer Pierre Barillet dans le cadre d’une entrevue et de l’écriture d’un article (pour la revue Loxias) et j’ai découvert ce très bel univers. Pierre Barillet a écrit de nombreuses comédies (à quatre mains, avec Jean-Pierre Grédy). Plus récemment, il a écrit quelques drames, dont La Réponse, parue en 2013, et dont nous allons assurer la création les 27, 28 et 29 septembre au Théâtre la Lucarne. »
 

Charles Trenet – Coin De Rue

« Parce que La Réponse, que nous préparons pour septembre prochain, est une pièce élégiaque, sombre mais poétique. C’est l’histoire d’une tentative de dialogue intergénérationnel, entre un jeune étudiant (interprété par Yann Ar Branov) et un critique musical d’une soixantaine d’années (Philippe Crespeau). L’ensemble de la pièce se passe à une terrasse de café. L’un rêve du Montmartre de sa jeunesse, qu’il idéalise, et l’autre découvre les plaisirs et les déplaisirs de la vie étudiante. Cette chanson est assez dans le ton. C’est aussi un clin d’œil à l’auteur, qui était un ami de Charles Trénet. »

 )

Teaser « Le Fleuve » de Yann Ar Branov

« Parce que Yann Ar Branov n’est pas seulement un comédien de la troupe. Il s’occupe aussi de l’infographie et des compositions musicales. Son travail m’intéresse beaucoup car il recherche des ambiances, des « tonalités ». Dans « Le Fleuve », il réalise et compose. Philippe Crespeau tient le premier rôle de ce court-métrage dramatique qui, soit dit en passant, cherche des lieux de diffusion… »
)

Premier visuel de La Réponse

« Il s’agit du premier visuel de La Réponse, bien avant l’élaboration de l’affiche actuelle. J’aime trouver des synergies entre les arts et je pense que le dessin, la peinture, la sculpture, ne peuvent qu’agrémenter notre travail. Marie-Christine Poirson (ma mère) est notre fournisseuse officielle de peintures et dessins. Dans La Réponse, pièce dont la partie émergée se situe dans un Paris idéalisé, édulcoré (le Paris de Minuit à Paris de Woody Allen), l’importance des dessins est primordiale : les décors ont le style du « croqueur de portrait de Montmartre » qui contraste avec les choix musicaux, plus élégiaques. Le logo de la structure a été conçu par Yann Ar Branov à partir d’un dessin de Marie-Christine Poirson et les œuvres d’art des ArTistocrates, visibles dans le teaser ci-dessus, ont toutes (peintures et sculptures) été conçues par Julien Renard, étudiant en arts plastiques. »
 )

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *