Eclectype #42 – La playlist bordelaise – mai 2018


Rendez-vous mensuel pour découvrir de nouveaux artistes issus de la scène bordelaise tout en redécouvrant des pépites locales bien de chez nous, enfouies parfois dans les bas-fonds des internets. Sans trier, on sélectionne de manière éclectique dans cette playlist des univers parfois très différents, du rock psyché à la house en passant par le hip hop ou la musique de chambre, toujours dans une démarche de promotion de la création émergente à Bordeaux.

}

Momla – First Joint

Nouvelle aventure à Bordeaux : Broken District, label house musical exigeant. Avec cette première sur Delicieuse Musique, c’est le producteur Momla et son titre funky et jazzy « First Joint » qui sont mis en avant. Une belle histoire à suivre.

}

Le Bal Chaloupé – Cumbia de Pedro


Maîtrisant à merveille l’art du chaloupage, les 5 joyeux lurons du Bal Chaloupé amènent chaleur et sueur dans la région bordelaise à coup de cumbia revisitée, de jazz déstructuré et d’une bonne dose de bonne humeur. Véritable « Carnaval de Rio miniature » comme l’explique lui-même le groupe, on scrutera avec attention les différents passages de ce dernier au fil des événements auquel il sera convié
}

Lord Esperanza – Replay

Si Lord Esperanza n’est pas bordelais, toute l’équipe derrière son clip « Replay » l’est. Dans le cadre de sa tournée, le rappeur a en effet clippé 10 de ses morceaux dans 10 villes différentes, à chaque fois entouré d’une équipe locale. Pour Bordeaux, ce sont François Potrel (réalisation), Harden Hu (post-prod), Morgan Bachel, Yann Toscan, Baptiste Chabot, Thibaud Drobiolle et Victor Chevalier qui se sont prêtés au jeu, avec talent. Big up à eux.

)

Mama Laveau – Bouger comme benoit

Mama Laveau est un duo marseillais qui s’est pris d’affection pour Bordeaux, au point d’y tourner son clip « Bouger comme Benoît », réalisé par Julien Robin, à La Tencha avec plusieurs danseurs de la scène locale. On suit les aventures d’un certain Benoît qui y déambule, pas très à l’aise.

tplt radio show on LYL Radio w/ Superlate & Theorama


Gérants du nouveau disquaire en ville oto disques (implanté au sein du Café Mancuso), Superlate et Theorama sont également deux artistes gravitant au sein du collectif tplt, instigateur des excellents Vergers (l’été) et de La Serre (l’hiver). Avec leur émission sur la webradio lyonnaise LYL Radio, ils partagent leurs dernières trouvailles diggées dans les bacs de leur shop et ailleurs.

)

Procrustean – New

Avec un premier un EP (Merely a Cure) a son actif, Procrustean propose une formule mathématique (ou chimique, c’est selon) simple énoncée sur ses réseaux : Music + Words + Vocals = Pol + Doni. Deux têtes donc pour composer ce qui sonne comme un subtil mélange de pas mal de trucs cool, entre noise, new wave et rock.

)

Poumon – Dig in me

Poumon n’est toujours pas calmé. Bien au contraire. « Dig In Me » l’illustre bien et nous conforte dans l’idée que la formation a de beau jours devant elle. A retrouver entre autre le 30 mai à L’Antidote à Bordeaux.

)

Colt – Blue Diamond Pills

Avec une sortie d’EP imminente prévue pour l’année 2018, le trio de choc Colt est attendue au tournant. Squattant depuis quelques années maintenant les salles bordelaises, le groupe accélère avec ce nouvel effort qui, à l’image de « Blue Diamond Pills », transpire un rock garage qui sent bon les caves mais qui garde la classe.

)

Smogs & Tacos – Spit On Your Fac

Si le premier album de Smogs & Tacos Dreams Removal vient de sortir le 28 mai, les 5 musiciens n’en sont pas à leur premier coup d’essai. Habitué des scènes (une première partie de Jim Jones Revue ou de Datcha Mandala au compteur notamment), le groupe confirme ici son penchant pour les courants alternatifs qui ne laissent pas vraiment indifférents.
}

T-Bow – V

Après s’être exilé à Miami où il a sans doute puisé son inspiration pour la confection de ses titres punchy et ensoleillés à l’image de « V » et ses rythmiques chaleureuses, Thibault est de retour à Bordeaux où il trouvera, on l’espère pour lui, matière à composition.

)

Mama Killa

Un EP, 5 titres : Mama Killa prend tout dans « Take It », et prend surtout par la main l’auditeur pour l’emmener avec panache dans son univers à la lisière de la pop, du rock et du grunge.

)

D’autres Eclectypes avec d’autres artistes locaux à découvrir :


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Eclectype #42 – La playlist bordelaise – mai 2018