Open air : Ciao! invite Moodymann à Bordeaux


Après trois ans d’absence à Bordeaux, Moodymann est de retour le 2 juin, sur l’invitation de Ciao!. Une date idéale a noter dans le calendrier en vue de démarrer l’été de la plus belle des manières.

Crédit photo : Astrid Lagougine

Depuis sa création fin 2016, le collectif Ciao! n’en finit plus d’étonner par l’ampleur de ses événements. Enchaînant les open airs dans des lieux inédits, l’équipe a également pénétré l’enceinte de l’Université de Bordeaux en investissant l’Atrium de la prestigieuse bâtisse située place de la Victoire. Récemment, c’est même un bunker jamais exploité des Bassins à Flot qui a failli voir se dérouler l’une des joyeuses sauteries du crew. Le 30 juin, c’est la place Bergonié que fouleront les dj du collectif avec de belles activités prévues en collaboration avec la team de Rave Skateboards. Si l’on compte aussi son développement à l’échelle nationale avec des dates à Marseille, Toulon, Saint-Jean-de-Laur (avec le pointu et idyllique Monticule festival cet été) ou Paris, on peut définitivement placer Ciao! sur la carte des collectifs qui remuent Bordeaux et au-delà.

Moodymann, un grand Monsieur à Bordeaux

Le 2 juin, c’est donc une nouvelle prise de taille que se paye l’équipe bordelaise. Moodymann fait en effet partie des artistes les plus respectés du circuit, grâce à une carrière prolifique et surtout par l’ancrage du Monsieur dans ce qu’il est commun d’appeler les « pionniers » du genre, aux côtés par exemple de Larry Levan. Originaire de Détroit, Kenny Dixon Jr. de son vrai nom évolue sous un tas d’autre blases (JAN, Mr.House, M.M…), témoignant de l’activité du bonhomme qui enchaîne les projets avec pour seul fil conducteur une exigence maximale, de laquelle résulte une discographie à rallonge sans fautes de goûts ni erreur de parcours.

Ses mix témoignent de sa grande maîtrise de cette non-science qu’est le dancefloor ; une alchimie et un ressenti que l’artiste contrôle toujours avec brio. La nonchalance de Moodymann, qu’on surprend parfois à brandir des doigt d’honneur ou à mixer aux écouteurs (et non au casque comme presque tous les artistes du circuit), rajoute à son aura mystique et à la construction d’une personnalité quasiment mythique au sein d’une scène parfois trop aseptisée. Trois ans après sa dernière date à Bordeaux, à l’Iboat, autant dire que sa prestation est particulièrement attendue. On se rendra donc avec bonheur le 2 juin à la Cour de l’Union Saint Bruno pour admirer l’étendu des talents d’un artiste qui saura, on l’espère, nous surprendre et nous régaler à la fois.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Open air : Ciao! invite Moodymann à Bordeaux